DEMEURE 3 RUE DE GRAMMONT DITE VILLA DES PLATANES

70 - Luxeuil-les-Bains

3 rue de Grammont

  • Dossier IA70001159 réalisé en 2020
  • Auteur(s) : Fabien Dufoulon
demeure © Région Bourgogne-Franche-Comté, Inventaire du patrimoine

Historique


Le terrain est d'abord occupé par la maison Boulangier, qui date au moins du milieu du 18e siècle comme l'indiquent plusieurs plans relatifs à l'établissement thermal et à ses abords. Elle est plus précisément connue par le plan géométrique de l'embranchement des routes de Plombières et Saint-Loup à Luxeuil de 1788. Cette première maison, l'une des plus proches de l'établissement thermal, semble avoir joué un rôle important dans l'hébergement des baigneurs dès le 18e siècle. Les listes des étrangers de l'époque révolutionnaire (311 E dépôt 314) confirment que la famille Boulangier est régulièrement l'hôte de curistes. L'édifice, qui appartient à Pierre Gérard puis Victor Pierrey au 19e siècle, est incendié autour de 1870. En 1872, le préfet propose l'acquisition du terrain, pour agrandir le parc thermal et lui donner une entrée sur la rue de Grammont, au ministre de l'Agriculture et du Commerce qui refuse (5 M 165).
La maison (27 ouvertures) est construite par Victor Pierrey, médecin, en 1872-1873. La façade principale porte la date au-dessus de l'entrée (1872) ainsi que le chiffre du couple propriétaire au-dessus de la fenêtre du premier étage de la travée centrale (PG). La villa est contemporaine de la maison voisine, également construite par un médecin. Autour de 1905, elle devient la propriété de la veuve de Ferdinand Doisy, née Clémentine Bellaire, qui vit alors principalement à Paris. Les guides anciens donnent le nom de la villa ("Villa des Platanes") et indiquent que plusieurs médecins y ont leur cabinet au cours de la saison thermale, comme le docteur David (de Paris) et le docteur Bertrand (de Lure) dans les années 1920, et plus tard le docteur Simon à partir des années 1940. La demeure est actuellement divisée en trois appartements indépendants (rez-de-chaussée, premier étage, étage de comble). L'escalier, à l'origine ouvert sur le couloir du rez-de-chaussée, a été fermé dans une cage d'escalier à laquelle on accède, depuis l'extérieur, par une porte dans la façade nord. Une seconde maison a été construite dans le jardin, à proximité de la clôture sur l'allée du parc thermal ; elle abrite un quatrième appartement. Les appartements sont proposés à la location des curistes, à l'exception du rez-de-chaussée qui abrite un atelier de reliure (Pierre Diebolt).
Période(s)
Principale :
  • 3e quart 19e siècle
Date(s)
1872 : porte la date
1873 : daté par source

Description


La villa se situe à un emplacement privilégié, entre la rue et le parc thermal. La dénivellation entre la rue et le jardin est compensée par le sous-sol qui ouvre de plain-pied sur ce dernier. Le sous-sol et le rez-de-chaussée sont traversés par un couloir est-ouest. Les caves du sous-sol sont couvertes de voûtes en berceau en anse-de-panier. Les pièces de réception (cabinet du médecin et salle à manger) sont au rez-de-chaussée, côté rue. Le décor extérieur consiste en sculptures décoratives en pierre calcaire (travée centrale de la façade principale) et en garde-corps en ferronnerie.
Murs :
  • pierre
  • moellon
Toit :
  • ardoise
Plan :
  • plan rectangulaire régulier
Etages :
  • sous-sol
  • rez-de-chaussée
  • 1 étage carré
  • étage de comble
Couvrement :
  • voûte en berceau en anse-de-panier
Elévation :
  • élévation à travées
Escalier :
  • escalier intérieur, escalier droit, en charpente
Typologie :
  • baie rectangulaire
Décors :
  • sculpture
  • ferronnerie

Source(s) documentaire(s)

  • Archives départementales de la Haute-Saône. Cadastre de la commune de Luxeuil-les-Bains. [1827-1934].
    Archives départementales de la Haute-Saône. Cadastre de la commune de Luxeuil-les-Bains. [1827-1934].- Atlas parcellaire (1827)- État de section (1833) : 3 P 146- Matrices cadastrales des propriétés bâties et non bâties (1829-1914) : 3 P 1114 (folio 1 à 518), 3 P 1115 (folio 519 à 915), 3 P 1116 (folio 916 à 1311)- Matrices cadastrales des propriétés bâties : 3 P 2264 (folio 1 à 639), 3 P 2265 (folio 640 à 753)- Matrices cadastrales dites "matrices noires" des propriétés bâties (1911-1934) : 3 P 3917 (folio 1 à 505), 3 P 3918 (folio 505 à 791)- Matrices cadastrales dites "matrices noires" des propriétés non bâties (1914-1934) : 3 P 3914 (folio 1 à 492), 3 P 3915 (folio 493 à 1091), 3 P 3916 (folio 1092 à 1225)
    Lieu de conservation : Archives départementales de la Haute-Saône, Vesoul
  • Archives départementales de la Haute-Saône. 5 M 165. Établissement thermal de Luxeuil [1861-1872].
    Archives départementales de la Haute-Saône. 5 M 165. Établissement thermal de Luxeuil [1861-1872]. Domaine : ouverture d’une route dans la forêt domaniale du Banney, dans le but de procurer de nouvelles promenades aux étrangers qui fréquentent les bains (1861-1867). Projet d’acquérir le terrain Pierry attenant à l’établissement thermal (1872).
    Lieu de conservation : Archives départementales de la Haute-Saône, Vesoul - Cote du document : 5 M 165
  • Archives départementales de la Haute-Saône. 311 E dépôt 272. Biens communaux [1749-1781]. Voirie [1757-1788]. Édifices publics et édifices particuliers [1777-1780].
    Archives départementales de la Haute-Saône. 311 E dépôt 272. Biens communaux [1749-1781]. Voirie [1757-1788]. Édifices publics et édifices particuliers [1777-1780].
    Lieu de conservation : Archives départementales de la Haute-Saône, Vesoul - Cote du document : 311 E dépôt 272
  • Archives départementales de la Haute-Saône. 311 E dépôt 314. Police [1791-1931].
    Archives départementales de la Haute-Saône. 311 E dépôt 314. Police [1791-1931]. Casino de Luxeuil : autorisation, police des feux (1854-1923). Règlement pour les auberges et les hôtels qui logent des étrangers (1831, 1929) ; listes des étrangers qui logent dans les hôtels et qui fréquentent les thermes de Luxeuil (1792-an IX).
    Lieu de conservation : Archives départementales de la Haute-Saône, Vesoul - Cote du document : 311 E dépôt 314
  • Archives départementales de la Haute-Saône. 311 E dépôt 355. Édifices publics.
    Archives départementales de la Haute-Saône. 311 E dépôt 355. Édifices publics. Abattoir public : construction, achat de terrains (1829-1831, 1881-1891) avec plans. Bains de Luxeuil : location, entretien, travaux de réparation, aménagement, etc. avec plans (1779-1945).
    Lieu de conservation : Archives départementales de la Haute-Saône, Vesoul - Cote du document : 311 E dépôt 355
  • Plan géométrique de l'embranchement des routes de Plombières et Saint-Loup à Luxeul [sic]. [1788].
    Plan géométrique de l'embranchement des routes de Plombières et Saint-Loup à Luxeul [sic] où l'on voit l'emplacement de différens jardins et maisons aboutissants sur les embranchements / [s.n.]. [1788]. Dessin à l'encre et à l'aquarelle sur papier. 53cm x 42cm. Paraphé ne varietur par l'intendant Caumartin de Saint-Ange le 23 juin 1788. In : Archives départementales de la Haute-Saône. 311 E dépôt 272. Biens communaux [1749-1781]. Voirie [1757-1788]. Édifices publics et édifices particuliers [1777-1780].
    Lieu de conservation : Archives départementales de la Haute-Saône, Vesoul - Cote du document : 311 E dépôt 272
  • Plan d'une partie des bains et de la bifurcation des routes de Luxeuil à Fougerolles et à Saint-Loup. 28 mars 1864.
    Plan d'une partie des bains et de la bifurcation des routes de Luxeuil à Fougerolles et à Saint-Loup, dressé par le soussigné architecte de la Ville de Luxeuil, pour être joint à la défense au Conseil de Préfecture de la Haute-Saône contre un procès-verbal de l'administration des Ponts-et-Chaussées, qui demande la suppression d'un escalier (a) composé de trois marches qui donne accès à l'intérieur du bureau d'octroi (c) / [Félix-Hercule] Grandmougin. 28 mars 1864. Dessin. 58cm x 47cm. In : Archives départementales de la Haute-Saône. 311 E dépôt 355. Édifices publics. Abattoir public : construction, achat de terrains (1829-1831, 1881-1891) avec plans. Bains de Luxeuil : location, entretien, travaux de réparation, aménagement, etc. avec plans (1779-1945).
    Lieu de conservation : Archives départementales de la Haute-Saône, Vesoul - Cote du document : 311 E dépôt 355
  • Luxeuil-les-Bains. Rue de Grammont. [carte postale]. [s.d.].
    Luxeuil-les-Bains. Rue de Grammont. [carte postale]. Luxeuil-les-Bains : A. Mathieu, [s.d.].
    Lieu de conservation : Archives départementales de la Haute-Saône, Vesoul - Cote du document : 11 Fi 311/190

Informations complémentaires

Thématiques :
  • thermalisme en Bourgogne-Franche-Comté (le)
Aire d’étude et canton : Bourgogne-Franche-Comté
Dénomination : demeure, villa
Parties constituantes non étudiées :
  • garage
  • dépendance
Carte interactive
Haut de page