3 HORLOGES ÉLECTRIQUES ATO

25 - Besançon

La Bouloie - 34, 36, 41 à 43 avenue de l' Observatoire

  • Dossier IM25001849 réalisé en 2001 revu en 2008
  • Auteur(s) : Françoise Le Guet Tully, Anthony Turner, Delphine Issenmann, Jean Davoigneau, Laurent Poupard
Vue d'ensemble d'une des trois horloges. © Région Bourgogne-Franche-Comté, Inventaire du patrimoine

Historique


Ces horloges électriques datent de 1960. Elles ont été commandées à la maison Ato dont elles constituent le modèle 13.308 A, modifié par l'ajout d'une trotteuse centrale suite à la demande du directeur de l'observatoire, Jean Delhaye. Léon Hatot (1883-1953), ancien élève de l'Ecole d'Horlogerie et de l'Ecole des Beaux-Arts de Besançon, était à la fois horloger et maître joaillier réputé, auquel ses créations d'Art déco apportèrent la célébrité. Après avoir ouvert dans cette ville son atelier d'horlogerie et joaillerie en 1905 (1902 ?), il a fondé en 1920 la Société des Etablissements Léon Hatot, dont l'usine était au 13 rue de la Rotonde. Novateur dans le domaine de l'horlogerie électrique, où il dépose de nombreux brevets, il commercialise des pendules à piles à partir de 1923. Reprenant en 1933 la maison Paul Garnier, spécialisée dans la distribution de l'heure à partir d'horloges mères, il transfère alors la majeure partie de ses activités dans son usine du 9 rue Beudan, à Paris. La société Ato est actuellement intégrée au groupe Swatch, qui a repris la marque Léon Hatot dans sa gamme "prestige et luxe".
Période(s)
Principale :
  • 3e quart 20e siècle
Date(s)
1960
Auteur(s) & personnalité(s)

Date de naissance : 1883 - date de décés : 1953

Formé entre 1895 et 1898 à l’Ecole d’Horlogerie de Besançon, Léon Hatot s’installe vers 1905 comme graveur de boîtiers de montres et monte un atelier d’horlogerie au 5 rue Moncey à Besançon. Il est fabricant d'horlogerie de luxe et de bijoux, renommé pour ses oeuvres de style Art déco. Novateur dans le domaine de l'horlogerie électrique (avec Marius Lavet), dans lequel il détient de nombreux brevets, il crée en 1920 la SA des Ets Léon Hatot et commercialise à partir de 1923 pendules et horloges électriques sous la marque Ato. Il transfère en 1933-1934 entreprise et ateliers à Paris, dans les locaux de la maison Garnier (9 rue Beudan).

Créée à Besançon en 1920 sous l'appellation de SA des Ets Léon Hatot (avec siège social au 23 rue de la Michodière à Paris), cette entreprise est connue par sa marque Ato, apparue en 1923. Elle est issue du regroupement de l'atelier d'horlogerie et joaillerie ouvert dans cette ville en 1905 par Léon Hatot, qui se fait bâtir en 1918-1919 une usine au 13 rue de la Rotonde, et de celui repris à Paris en 1911 (succession de la maison Bredillard). En 1920 débute la fabrication d'horloges électriques portant la marque Ato. Le 26.9.1923 est enregistré le brevet français 583.331, qui couvre la fabrication des pendulettes Ato. En 1933, Léon Hatot acquiert la société Paul Garnier, spécialisée dans les systèmes d’horlogerie électrique, et transfère ses ateliers dans ses locaux de la rue Beudant à Paris.

Description


Ces trois horloges électriques réceptrices, identiques, possèdent chacune un cadran en métal argenté carré à chiffres arabes. Les trois aiguilles sont en acier. Leur coffre en métal possède une porte vitrée.
Catégories :
  • astronomie

Source(s) documentaire(s)

  • Notice sur la distribution de l’heure par les régulateurs & réceptrices ATO. Notice 13, 1929
    Notice sur la distribution de l’heure par les régulateurs & réceptrices ATO. Notice 13. - Paris : Société anonyme des Etablissements L. Hatot, avril 1929. 16 p. : ill. ; 27 cm.
    Lieu de conservation : Archives de l'Observatoire, Besançon - Cote du document : Boîte Catalogues de matériels scientifiques
  • Courriers entre le directeur Jean Delhaye et la S.A. des Etablissements Leon Hatot, mai 1960
    Courriers entre le directeur Jean Delhaye et la S.A. des Etablissements Leon Hatot, mai 1960
    Lieu de conservation : Archives de l'Observatoire, Besançon
  • Distribution d'heure Ato [horloge mère modèle 13.020 et horloges réceptrices], vers 1960.
    Distribution d'heure Ato [horloge mère modèle 13.020 et horloges réceptrices], dessin imprimé, s.n., s.d. [vers 1960]. Publié dans une notice dépliante de la société Ato, non datée [vers 1960], 21 x 64 cm.
    Lieu de conservation : Archives de l'Observatoire, Besançon
  • [Horloges réceptrices modèle 13.308, 13.333 et 7.148], vers 1960.
    [Horloges réceptrices modèle 13.308, 13.333 et 7.148], dessin imprimé, s.n., s.d. [vers 1960]. Publié dans une notice dépliante de la société Ato, non datée [vers 1960], 21 x 64 cm.
    Lieu de conservation : Archives de l'Observatoire, Besançon
  • A l’usine "ATO" de Besançon, 1er août 1933
    A l’usine "ATO" de Besançon. La France horlogère, 32e année, n° 15, 1er août 1933, p. 28-29 : ill.

Informations complémentaires

Aire d’étude et canton : Besançon
Dénomination : horloge
Carte interactive
Haut de page