GÉNÉRATEUR D'ONDES SONORES (RÉCEPTEUR RADIOÉLECTRIQUE POUR SIGNAUX HORAIRES TÉLÉCO RT 15)

25 - Besançon

La Bouloie - 34, 36, 41 à 43 avenue de l' Observatoire

  • Dossier IM25001952 réalisé en 2001 revu en 2008
  • Auteur(s) : Françoise Le Guet Tully, Anthony Turner, Delphine Issenmann, Jean Davoigneau, Laurent Poupard
Vue d'ensemble. © Région Bourgogne-Franche-Comté, Inventaire du patrimoine

Historique


Le poste radioélectrique a été construit au milieu du 20e siècle par la société Téléco, signalée au 175 rue de Flandre à Paris. Le modèle RT 15 est signalé comme le successeur des postes RU 93 et 95, de la Société française radioélectrique (fondée en 1910 par Emile Girardeau et absorbée en 1957 par sa filiale la CSF, née en 1918 sous l'appellation de Compagnie générale de Télégraphie sans Fil). Il serait alors attribuable à la SFR, ce qui expliquerait que la dénomination de la version marine du RT 15 : CRM-15, le sigle CRM renvoyant alors à la Compagnie Radio maritime, filiale de CSF créée en 1919. Ce poste a été utilisé à la réception des signaux horaires en même temps que celui de la société AME : tous deux sont mentionnés dans le rapport d'activité du 1er octobre 1964 au 30 septembre 1965. Ils ont été désaffectés vers 1975 et déposés au Musée du Temps en 1998.
Période(s)
Principale :
  • milieu 20e siècle
Auteur(s) & personnalité(s)

Société Téléco, signalée au 175 rue de Flandre à Paris.

Société français radioélectrique, fondée en 1910 par Emile Girardeau et absorbée en 1957 par sa filiale la CSF, née en 1918 sous l'appellation de Compagnie générale de Télégraphie sans Fil.

Description


Utilisé avec un autre appareil (déphaseur), ce poste radioélectrique permettait de mesurer l'écart de temps entre le signal reçu par voie hertzienne et celui émis par l'horloge de référence, donc de connaître la marche de cette dernière. Il se présente sous la forme d'un coffre métallique gris avec deux poignées verticales sur la face avant. Celle-ci comporte une zone d'affichage des gammes de fréquence - avec double graduation, en Kcs et Mcs (kHz et mHz) et en M - encadrée par un petit cadran rond à gauche (trotteuse pour la recherche des stations) et un indicateur d'accord ("oeil magique") à droite, dix boutons et sélecteurs rotatifs, deux interrupteurs, un haut-parleur et trois prises jack. Il est du modèle RT 15 de la société Téléco, également décliné dans une version marine dénommée CRM-15 dont les caractéristiques sont identiques : superhétérodyne à double changement de fréquence, autorisant la réception des émissions de régime A1 (ondes entretenues), A2 (ondes modulées par une note basse fréquence) et A3 (téléphonie), gamme de fréquence de 75 kHz à 25 mHz divisée en huit sous-gammes (25-15, 3 mHz, 15, 7-8, 7, 9-5, 3, 5, 4-3, 2, 3, 4-1, 3, 1, 4-0, 55, 580-200 kHz, 207-75 kHz), MF1 à 1500 kHz et MF2 à 60 kHz, sélectivité variable sur la MF2 sur 3 bandes passantes, position "note de battement" pour écouter les BLU, filtre à 1500 kHz, 16 tubes électroniques (4 6BA6, 3 6BE6, 2 6C4, 2 6AL5, 1 6J6, 1 OA2, 1 6AQ5, 1 EM34, 1 5Y3GB), puissance finale de 3 W pour une distorsion de 5 %, poids 50 Kg.
Catégories :
  • astronomie
Structures :
  • fonctions réversibles
  • instrument spécialisé

Source(s) documentaire(s)

  • Poste récepteur de trafic type R.T. 15 [notice technique], décennie 1950
    Poste récepteur de trafic type R.T. 15 [notice technique]. - S.l. [Paris] : s.n. [Téléco], s.d. [décennie 1950, entre 1952 et 1960]. 43 p. : ill. - 1 pl. dépl. h.t. ; 27 cm.
    Lieu de conservation : Musée du Temps, Besançon
  • [Identification des éléments en façade], décennie 1950.
    [Identification des éléments en façade], photographie, s.n., s.d. [décennie 1950]. Publiée dans : Poste récepteur de trafic type R.T. 15 [notice technique]. - S.l. [Paris] : s.n. [Téléco], s.d. [entre 1952 et 1960], p. 9.
    Lieu de conservation : Musée du Temps, Besançon
  • [Vue de trois quarts arrière droit, capot ôté], décennie 1950.
    [Vue de trois quarts arrière droit, capot ôté], photographie, s.n., s.d. [décennie 1950].Publiée dans : Poste récepteur de trafic type R.T. 15 [notice technique]. - S.l. [Paris] : s.n. [Téléco], s.d. [entre 1952 et 1960], p. 17.
    Lieu de conservation : Musée du Temps, Besançon
  • Compagnie Radio Maritime, 2011
    Compagnie Radio Maritime. - 2011. Document accessible en ligne sur Wikipédia à l'adresse : https://fr.wikipedia.org/wiki/Compagnie_Radio_Maritime (Consultation : juin 2011)
  • Compagnie générale de la télégraphie sans fil, 2011
    Compagnie générale de la télégraphie sans fil. - 2011. Document accessible en ligne sur Wikipédia à l'adresse : https://fr.wikipedia.org/wiki/Compagnie_g%C3%A9n%C3%A9rale_de_la_t%C3%A9l%C3%A9graphie_sans_fil (Consultation : juin 2011)
  • [Le CRM- 15], 2011
    [Le CRM-15]. - 2011. Page d'un forum accessible en ligne sur le site Jean-Luc Fournier consacré aux postes radio anciens et spécialisé dans ceux ayant servi à la navigation (Radio maritime : radiomaritime.com), à l'adresse : http://andre.gendre.free.fr/www.radiomaritime.com/forum/forum68ad.html?show=4933 (Consultation : juin 2011)
  • Société française radio-électrique, 2011
    Société française radio-électrique. - 2011. Document accessible en ligne sur Wikipédia à l'adresse : https://fr.wikipedia.org/wiki/Soci%C3%A9t%C3%A9_fran%C3%A7aise_radio-%C3%A9lectrique (Consultation : juin 2011)
  • Arbey, Louis. Rapport d’activité du 1er octobre 1964 au 30 septembre 1965, 1967
    Arbey, Louis. Rapport d’activité du 1er octobre 1964 au 30 septembre 1965. Annales de l’Observatoire de Besançon. Astronomie et Géophysique, Nouvelle série, t. VII, 1967, p. 78.
  • Andrez Roger (témoignage oral)
    Andrez Roger, astronome retraité. Tallenay

Informations complémentaires

Aire d’étude et canton : Besançon
Dénomination : générateur d'ondes sonores
Carte interactive
Haut de page