ÉGLISE PAROISSIALE SAINT-PIERRE

39 - Les Rousses

rue Abbé Marc Berthet

  • Dossier IA39000567 réalisé en 1999 revu en 2000
  • Auteur(s) : Muriel Vercez
Façade latérale droite. © Région Bourgogne-Franche-Comté, Inventaire du patrimoine

Historique


La 1ère église bâtie aux Rousses fut consacrée en 1618. En 1710 l'église, trop petite, est agrandie par deux nefs latérales et un clocher est construit. Elle reste dans cet état jusqu'en 1753, époque à laquelle est décidée la construction d'un nouvel édifice, sur les fondements de l'ancien. La plus grande partie de l'église actuelle, hormis le clocher, la dernière travée de la nef et le choeur, date de cette époque. Le clocher, ayant été abattu par la foudre, est rebâti de 1784 à 1786. Il porte la date de 1784 sur le porche d'entrée. En 1856, l'architecte Auguste Comoy conçoit un projet d'agrandissement de l'église avec la création d'une travée supplémentaire et du choeur. Cette extension fut achevée en 1860. En 1865, des travaux d'entretien sont entrepris à la tour du clocher, à cette occasion un porche d'entrée fut construit par l'architecte Ernest Guillaume. Le toit du clocher dans sa forme actuelle date de 1920 où il a été reconstruit à la suite d'un incendie.
Période(s)
Principale :
  • 1er quart 17e siècle
  • 1er quart 18e siècle
  • 2e moitié 18e siècle
Secondaire :
  • 3e quart 19e siècle
  • 1er quart 20e siècle
Date(s)
1618 : daté par travaux historiques
1710 : daté par travaux historiques
1754 : daté par travaux historiques
1784 : porte la date
1856 : daté par source
1865 : daté par travaux historiques
1920 : daté par travaux historiques
Auteur(s) & personnalité(s)

Date de naissance : 07/06/1813 - date de décés : 20/01/1890

Architecte installé à Saint-Claude (Jura). Né à Saint-Claude, mort à Luché-Pringé (Sarthe). Il fut architecte de la ville et de l'arrondissement de Saint-Claude à partir de 1842.

Architecte. Il a travaillé sur l'église des Molunes (Jura) dans les années 1890.

Description


La nef est couverte par un toit à longs pans, le choeur par une croupe polygonale. Ces deux couvertures sont en tuiles mécaniques. Le clocher est couvert d'un toit à l'impériale en tuiles écailles métalliques. Un essentage protège la face sud ouest du choeur. L'escalier demi hors oeuvre se trouve sur la façade antérieure à gauche du clocher. Sa toiture est formée par une croupe polygonale, couverte en tuiles écaille métallique. La croix de cimetière est en ferronnerie.
Murs :
  • calcaire
  • moyen appareil
  • essentage de matériau synthétique
Toit :
  • tuile mécanique
  • métal en couverture
Plan :
  • plan allongé
Etages :
  • 3 vaisseaux
Couvrement :
  • voûte d'arêtes
Elévation :
  • élévation ordonnancée sans travées
Escalier :
  • escalier demi-hors-oeuvre, escalier en vis sans jour, en maçonnerie
Décors :
  • sculpture


Une croix sculptée est portée sur la façade est du bas-côté gauche.

Source(s) documentaire(s)

  • Agrandissement de l'église : plan, élévation de l'abside, coupes, 1856.
    Agrandissement de l'église : plan, élévation de l'abside, coupes, 1856. Dessin sur calque, échelle 1:100, 54 x 42 cm, par Auguste Comoy, architecte.
    Lieu de conservation : Archives départementales du Jura, Montmorot - Cote du document : 9 V 3/318

Informations complémentaires

Aire d’étude et canton : Morez
Dénomination : église paroissiale
Parties constituantes non étudiées :
  • enclos
  • cimetière
  • croix de cimetière
Carte interactive
Haut de page