BARRAGE-RÉSERVOIR DE PANNECIÈRE (CANAL DU NIVERNAIS)

58 - Chaumard

Pannecière

  • Dossier IA58000675 réalisé en 2011 revu en 2012
  • Auteur(s) : Cécile Lestienne, Virginie Malherbe, Aurélie Lallement
Vue de l'ensemble du barrage et du réservoir de Pannecière. © Région Bourgogne-Franche-Comté, Inventaire du patrimoine

Historique


Le barrage et le réservoir de Pannecière furent construits entre 1937 et 1949. Le chantier fut interrompu entre 1939 et 1946. Le but était de protéger, indirectement par le biais de son affluent l'Yonne, la ville de Paris des inondations causées par la Seine. Le lac fait donc partie des grands lacs de Seine. Deux hameaux furent engloutis lors de la mise en eau du réservoir. Un ensemble d'habitations fut par ailleurs construit à proximité pour loger les ouvriers du chantier. Une usine hydroélectrique gérée par EDF fut mise en place en 1950 pour profiter de la chute d'eau du barrage. Entre octobre 2011 et mars 2012, le réservoir est entièrement vidé afin d'effectuer un certain nombre de travaux de consolidation et de modernisation : des traces de végétation et d'anciens chemins étaient alors visibles. (G.-A. Langlois, Pannecière, Somogy éditions d'art, 2003 ; Travaux à Pannecière, La Rigole n° 49, 2011)
Période(s)
Principale :
  • 20e siècle
Date(s)
1937 : daté par travaux historiques
1949 : daté par travaux historiques
Auteur(s) & personnalité(s)

Description


Ce barrage-réservoir se situe à la confluence de l'Yonne et de la Houssière. Sa superficie est de 520 hectares. Le plan d'eau s'étire sur 7,5 kilomètres. Le barrage en lui-même est de type "multi-voûtes" : construit en béton, il mesure 49 mètres de haut et 352 mètres de long. Un bassin de compensation est situé en aval du barrage : il permet de réguler les restitutions dans l'Yonne mais aussi dans la rigole qui alimente le canal du Nivernais. Les bureaux des ingénieurs se situent un peu en aval du barrage, sur la gauche. Ils sont construits en moellon d'appareil polygonal et sont couverts d'ardoise. L'ancienne cité ouvrière se situe à proximité de ces bureaux : elle se compose de plusieurs maisons individuelles situées dans un parc paysager. Ces dernières sont construites en moellon d'appareil polygonal et couvertes d'ardoise.
Murs :
  • béton armé

Source(s) documentaire(s)

  • LANGLOIS, Gilles-Antoine. Les lacs-réservoirs du bassin de la Seine. 1, Pannecière. Paris : Somogy éd. d'art, impr. 2003.
    LANGLOIS, Gilles-Antoine. Les lacs-réservoirs du bassin de la Seine. 1, Pannecière. Paris : Somogy éd. d'art, impr. 2003.
  • Travaux à Pannecière : navigation sur le Canal du Nivernais. La Rigole, 2011, n° 49. [S. l.] : Amis du Canal du Nivernais, 2011.
    Travaux à Pannecière : navigation sur le Canal du Nivernais. La Rigole, 2011, n° 49. [S. l.] : Amis du Canal du Nivernais, 2011.

Informations complémentaires

Thématiques :
  • canaux de Bourgogne
  • architecture du 20e siècle
Aire d’étude et canton : Bourgogne
Hydrographie : canal du Nivernais
Dénomination : barrage, réservoir
Carte interactive
Haut de page