AUBERGE, RELAIS DE POSTE, ATELIER D'HORLOGERIE PUIS DE TRAITEMENT DE SURFACE DES MÉTAUX

39 - Les Rousses

Sous les Barres

  • Dossier IA39000473 réalisé en 1990 revu en 1992
  • Auteur(s) : Laurent Poupard
Atelier de trois quarts gauche. © Région Bourgogne-Franche-Comté, Inventaire du patrimoine

Historique


Le 10 mars 1844, Jean-Célestin Morel-Fourier, horloger au Gouland, achète des terres à la famille Prost-Gros-Claude, à l'est de la route de Paris à Genève. C'est certainement lui qui fait construire entre 1844 et 1861 l'auberge-relais de poste. Dit aubergiste en 1861, il demande une autorisation de prise d'eau (accordée en 1863) pour établir une fabrique d'horlogerie dans son habitation. Il avait déjà, en 1841, créé une clouterie dans une maison bâtie entre 1824 et 1836 à l'ouest de la route, établissement vendu dans la décennie 1860 à Eugène Buffard, fabricant de lunettes. En 1876, le propriétaire de l'auberge et de l'atelier est son fils Jules. Ce n'est certainement qu'après la Première Guerre mondiale que l'activité est orientée vers la lunetterie, le comble accueillant une installation de dorage, nickelage et polissage. En 1950, la partie dorage est descendue au premier étage puis, en 1963 ou 1964, le traitement de surface est installé au rez-de-chaussée de l'habitation d'Henri Morel (1980 G 210), bâtie peu auparavant. Par la suite, l'atelier de polissage est désaffecté et l'usine transférée en 1972 à la Doye (à l'entrée de Morez), dans les locaux de la scierie Gauthier. L'ancienne auberge est transformée en gîtes en 1991.
En 1861 est prévue une roue en dessus actionnant un tour d'horloger. Chaîne de traitement automatique en 1968.
2 personnes après la Première Guerre mondiale (André et Paul Morel), 4 en 1950, une quinzaine en 1968.
Période(s)
Principale :
  • milieu 19e siècle

Description


surface du site en m2 : 3 150
Murs :
  • calcaire
  • moellon
  • enduit
Toit :
  • tuile mécanique
Etages :
  • 2 étages carrés
  • étage de comble
Elévation :
  • élévation à travées
Energie utilisée :
  • énergie hydraulique produite sur place
  • énergie électrique achetée moteur électrique

Source(s) documentaire(s)

  • De Morez aux Rousses. - Gouland sous les Barres.
    De Morez aux Rousses. - Gouland sous les Barres. Carte postale, s.d. [1er quart 20e siècle]. Librairie Ch. Paget éd., Morez.
    Lieu de conservation : Collection particulière
  • Les Rousses (Jura). - Sous les Barres.
    Les Rousses (Jura). - Sous les Barres. Carte postale, s.d. [limite 19e siècle 20e siècle]. C. Lardier éd., Besançon.
    Lieu de conservation : Collection particulière

Informations complémentaires

Eléments remarquables : machine de production
Thématiques :
  • patrimoine industriel du Jura
Aire d’étude et canton : Jura
Hydrographie : le Bief Bruyant
Dénomination : auberge, relais de poste, atelier
Parties constituantes non étudiées :
  • atelier de fabrication
  • logement patronal
  • garage
Carte interactive
Haut de page