VIADUC DE MALPROCHE, PONT FERROVIAIRE ET TUNNEL DIT SOUTERRAIN DE MALPROCHE (VOIE FERRÉE ANDELOT - LA CLUSE)

39 - Le Vaudioux

Malproche - Route forestière de Sous la Baume

  • Dossier IA39001107 réalisé en 2004 revu en 2006
  • Auteur(s) : Laurent Poupard
Vue d'ensemble plongeante, depuis la tête ouest du tunnel (côté Andelot-en-Montagne). © Région Bourgogne-Franche-Comté, Inventaire du patrimoine

Historique


Les trois ouvrages sont édifiés par Charles Genet, entrepreneur domicilié pour l'occasion au Pont de la Chaux, dans la commune de Chaux-des-Crotenay (il est signalé résidant à Nancy en 1882 puis en Ardèche en 1887). Ils sont construits entre mai 1882 et mars 1886. La première date est celle de l'adjudication des travaux du deuxième lot de la section Champagnole - Morez (lot qui s'étend de La Billaude, commune du Vaudioux, au Morillon, commune d'Entre-Deux-Monts et limite de l'arrondissement de Poligny), définis par les ingénieurs des Ponts et Chaussées Toussaint et Picquenot (Paul ?). A la deuxième, les terrassements et ouvrages d'art sont dits terminés. Dans sa décision du 8 avril 1882, le ministre a suivi les recommandations du Conseil général des Ponts et Chaussées visant à diminuer la longueur du viaduc et demandant le remplacement de ses garde-corps en fer par d'autres en fonte, " moins évidés ". Le creusement du tunnel, commencé à chaque extrémité le 18 juillet 1882, " n'a été terminé, de façon à pouvoir y faire passer un wagonnet, que le 18 mai 1883 ". Le tablier métallique du pont est posé en 1887 par la société Baudet, Donon et Cie (installée en 1877 à Argenteuil et qui deviendra par la suite Baudet - Donon - Roussel), suivant l'adjudication des 26 novembre et 14 décembre 1885. La réception définitive a lieu le 10 juin 1890 et la voie est mise en exploitation le 10 juillet suivant. Le viaduc aurait été refait en 1912 et le tablier du pont remplacé en 1947.
Période(s)
Principale :
  • 4e quart 19e siècle
Secondaire :
  • 1er quart 20e siècle
  • 2e quart 20e siècle
Date(s)
1886 : daté par source
1887 : daté par source
Auteur(s) & personnalité(s)

Picquenot, ingénieur en chef des Ponts-et-Chaussées. XIXe siècle.

Charles Genet, entrepreneur domicilié au Pont de la Chaux, dans la commune de Chaux-des-Crotenay lors de la construction de la voie ferrée Andelot-La Cluse ; il est signalé résidant à Nancy en 1882 puis en Ardèche en 1887.

Société Baudet, Donon et Cie installée en 1877 à Argenteuil (Val d'Oise) et qui deviendra par la suite Baudet - Donon - Roussel.

Toussaint, ingénieur des Ponts et Chaussées. XIXe siècle.

Description


Le viaduc, le pont et le tunnel (le premier de la ligne) se succèdent dans cet ordre sur moins de 400 m, entre les points kilométriques 023.930 et 024.317, sur un tracé combinant courbe à gauche (viaduc) et rampe (ascendante) de 22, 83 mm / m (viaduc) puis 18 mm / m (tunnel). Le viaduc (PK 023.951), en pierre de taille à bossages rustiques, enjambe un petit ravin avec une hauteur libre de 15, 50 m. Il se compose de 4 arches en maçonnerie, larges de 10 m chacune et voûtées en arc plein-cintre. Il a conservé ses garde-corps métalliques d'origine, d'inspiration néo-gothique, associant motifs ovales barlongs, juxtaposés et imbriqués, et potelets octogonaux en fonte. Le pont (PK 023.997), d'une largeur de 4 m, permet le passage de la route forestière de Sous la Baume. Il est du type à poutres droites. Son tablier métallique repose sur des culées en maçonnerie, dotées d'ailes, et ses garde-corps sont formés de tubes assemblés. Long de 286 m (du PK 024.031 au PK 024.317), rectiligne, le tunnel est de section ovoïde et mesure environ 5 m de large sur 6, 50 m de haut. Il est entièrement revêtu de maçonnerie, avec appareil à bossages rustiques pour les murs et appareil uni pour la voûte en berceau plein-cintre (légèrement surhaussée), et ses extrémités s'inscrivent chacune dans un mur de tête dont l'arc est marqué par un appareil, à bossages rustiques lui aussi.
Murs :
  • calcaire
  • métal
  • pierre de taille
  • bossage
Couvrement :
  • voûte en berceau plein-cintre
  • charpente métallique apparente
Typologie :
  • pont à poutres

Informations complémentaires

Thématiques :
  • la voie ferrée Andelot - La Cluse
Aire d’étude et canton : la voie ferrée Andelot - La Cluse
Dénomination : viaduc, pont, tunnel
Carte interactive
Haut de page