TUNNEL DIT GALERIE VOÛTÉE DES BRASSELETTES (VOIE FERRÉE ANDELOT - LA CLUSE)

39 - Lavancia-Epercy

La Brasselette

  • Dossier IA39001181 réalisé en 2004 revu en 2006
  • Auteur(s) : Laurent Poupard
Tête côté La Cluse (sud). © Région Bourgogne-Franche-Comté, Inventaire du patrimoine

Historique


La galerie voûtée est bâtie après le 15 juin 1882, date de l'adjudication du deuxième lot de travaux du tronçon Saint-Claude - Oyonnax, lot qui s'étend de Molinges à Dortan et dont le projet a été défini par les ingénieurs des Ponts et Chaussées Toussaint et Picquenot (Paul ?). Achevée avant le 10 juillet 1889, date d'entrée en exploitation de la section Saint-Claude - La Cluse, elle est due à l'adjudicataire du lot, Eloi Jourdan, demeurant à Bagnols-sur-Cèze dans le Gard et dit " entrepreneur des travaux du chemin de fer et de navigation d'Alais au Rhône et à la Méditerranée ", ou à Joseph Bozzonetti, entrepreneur à Champagnole qui le remplace le 1er décembre 1884, après sa faillite. Vraisemblablement réalisée avec de la pierre extraite sur place ou du lieu-dit Port des Brasselettes, elle remplace un tunnel long de 180 m, prévu dans l'avant-projet de 1879.
Période(s)
Principale :
  • 4e quart 19e siècle
Date(s)
1889 : daté par source
Auteur(s) & personnalité(s)

Éloi Jourdan, dit " entrepreneur des travaux du chemin de fer et de navigation d'Alais au Rhône et à la Méditerranée ", demeurant à Bagnols-sur-Cèze dans le Gard. XIXe siècle.

Joseph Bozzonetti, entrepreneur à Champagnole (Jura). XIXe siècle.

Toussaint, ingénieur des Ponts et Chaussées. XIXe siècle.

Description


La voie ferrée passe au pied du massif qui domine Jeurre, entre montagne à gauche, route départementale n° 436 et Bienne à droite. Contournant le roc, elle s'inscrit au lieu-dit la Brasselette dans une courbe à gauche (d'un rayon de courbure de 300 m), établie en tranchée. Cette tranchée est revêtue de pierre de taille par endroits, notamment sur une centaine de mètres côté montagne (entre les PK 092.078 et 092.188). Des chutes de rochers ont conduit à la couvrir d'une voûte en arc segmentaire longue de 70 m (PK 092.139 - 092.209), qui s'appuie sur des parois talutées, celle côté montagne étant maçonnée.
Murs :
  • calcaire
  • pierre de taille
Couvrement :
  • voûte en berceau segmentaire

Informations complémentaires

Thématiques :
  • la voie ferrée Andelot - La Cluse
Aire d’étude et canton : la voie ferrée Andelot - La Cluse
Dénomination : tunnel
Parties constituantes non étudiées :
  • mur de soutènement
Carte interactive
Haut de page