PONT FERROVIAIRE (VOIE FERRÉE ANDELOT - LA CLUSE)

39 - Champagnole

La Roche - R.N. 5

  • Dossier IA39001100 réalisé en 2004 revu en 2006
  • Auteur(s) : Laurent Poupard
Vue d'ensemble, depuis le nord. © Région Bourgogne-Franche-Comté, Inventaire du patrimoine

Historique


La modification du tracé de la route nationale n° 5, pour contourner la ville de Champagnole, a nécessité la création de ce pont ferroviaire, mis en service en septembre 1992. Conçu par le service d'architecture de la SNCF, il a été construit par l'Entreprise dijonnaise, alors établie 4 rue En Perrey, à Dijon (actuellement rue Alexander Fleming, à Ahuy, Côte-d'Or). Cette société, fondée par Antoine Carminati le 31 décembre 1945 et spécialisée à ses débuts dans la construction de bâtiments et d'ouvrages ferroviaires, est devenue le Groupe Entreprise dijonnaise en 1999.
Période(s)
Principale :
  • 4e quart 20e siècle
Date(s)
1992 : daté par tradition orale
Auteur(s) & personnalité(s)

Entreprise dijonnaise, établie 4 rue En Perrey, à Dijon (Côte-d'Or) dans les années 1990 puis rue Alexander Fleming, à Ahuy (Côte-d'Or)

Description


Ce pont à poutres droites (au PK 016.411) est réalisé en béton armé, avec des garde-corps métalliques. Typique des ponts construits actuellement, il se compose de deux travées de 14, 80 m de largeur, occupées par un remblai taluté, encadrant celle large de 21, 10 m, où passe la route. Sa hauteur libre est de 4, 90 m.
Murs :
  • béton
  • métal
  • béton armé
Couvrement :
  • charpente en béton armé apparente
Typologie :
  • pont à poutres

Informations complémentaires

Thématiques :
  • la voie ferrée Andelot - La Cluse
Aire d’étude et canton : la voie ferrée Andelot - La Cluse
Dénomination : pont
Carte interactive
Haut de page