MURS DE SOUTÈNEMENT ET MUR DE SOUTÈNEMENT À ARCADES (VOIE FERRÉE ANDELOT - LA CLUSE)

39 - Syam

La Liège

  • Dossier IA39001102 réalisé en 2004 revu en 2006
  • Auteur(s) : Laurent Poupard
Mur de soutènement vers la vallée, depuis le côté La Cluse. © Région Bourgogne-Franche-Comté, Inventaire du patrimoine

Historique


Dans la commune de Syam, la construction de la voie ferrée Andelot - La Cluse à mi-pente d'une falaise nécessite de nombreux murs de soutènement, édifiés entre le 9 juin 1881 et septembre 1885. La première date est celle de l'adjudication à l'entrepreneur Joseph Girard, domicilié à Arbois puis Saint-Rambert-en-Bugey, des travaux du premier lot de la section Champagnole - Morez. Le programme de ce lot, qui concerne le secteur de Champagnole à La Billaude (commune du Vaudioux), a été élaboré par les ingénieurs des Ponts et Chaussées Toussaint et Picquenot (Paul ?). A la seconde date, ces travaux sont dits à peu près terminés (mais Girard avait achevé les plus importants dès la fin 1884). La réception définitive du lot a lieu le 30 juillet 1888 et la voie est mise en exploitation le 10 juillet 1890.
Période(s)
Principale :
  • 4e quart 19e siècle
Date(s)
1885 : daté par source
Auteur(s) & personnalité(s)

Joseph Girard, entrepreneur à Arbois (Jura). XIXe siècle.

Description


La voie ferrée, en pente ascendante (de 23, 14 mm / m), est établie au flanc d'une falaise fermant la vallée à l'ouest. La paroi rocheuse côté montagne a été confortée par endroits grâce à divers murs de protection alors que côté vallée, la voie - partiellement en corniche - est supportée par des murs de soutènement. Ainsi, sur une distance de 2700 m (entre les points kilométriques 018.717 et 021.383), la longueur totale cumulée de ces ouvrages est d'environ 1400 m, avec des murs de 8 à 358 m de longueur et de 1 à 30 m de hauteur. Se distinguent deux murs à arcades, voûtées en berceau plein-cintre : le premier (au PK 019.307), haut de 15 m et long de 358, compte 5 arches (3 du côté Andelot et 2 du côté La Cluse), larges de 4, 50 m chacune ; le second (au PK 020.411), long de 129 m et haut de 14, comporte une section avec 10 arches de 5 m. Sensiblement verticale, cette section s'appuie à chaque extrémité sur une culée talutée.
Murs :
  • calcaire
  • moellon
  • pierre de taille
  • bossage
Couvrement :
  • voûte en berceau plein-cintre

Informations complémentaires

Thématiques :
  • la voie ferrée Andelot - La Cluse
Aire d’étude et canton : la voie ferrée Andelot - La Cluse
Dénomination : mur de soutènement
Carte interactive
Haut de page