HAUT-RELIEF : PORTRAIT ÉQUESTRE RÉTROSPECTIF DE PHILIBERT DE LA GUICHE

71 - Saint-Bonnet-de-Joux

Château de Chaumont - chemin du Bois de Chaumont

  • Dossier IM71004845 réalisé en 2021
  • Auteur(s) : Fabien Dufoulon
haut-relief © Région Bourgogne-Franche-Comté, Inventaire du patrimoine

Historique


Le haut-relief prend place dans une niche de la partie supérieure de la travée centrale de la façade sud-est des écuries du château de Chaumont-en-Charolais. Il représente un portait équestre surmonté de l'écu de la famille La Guiche dans un cartouche à cuir découpé entouré des colliers des ordres de Saint-Michel et du Saint-Esprit. Il est accompagné de lanternes, refouloirs et boulets de canon (sur la frise de l'entablement du portail) et de canons d'artillerie (sur les rampants du fronton de la niche). Ces objets permettent de faire l'hypothèse qu'il s'agit du portrait de Philibert de La Guiche, grand maître de l'artillerie, mort en 1607. Il s'agirait donc d'un portrait rétrospectif, commandé par sa fille, Henriette de La Guiche, vraisemblablement après la mort de son mari, Louis-Emmanuel de Valois, survenue en 1653. L'intention pourrait être de rappeler la fidélité de la famille au souverain, après la période de la Fronde. Philibert de La Guiche a servi le roi Henri IV en participant notamment aux batailles d'Arques (1589) et d'Ivry (1590). L’œuvre, qui n'est pas documentée mais qui est bien visible sur les représentations anciennes de la façade, pourrait avoir fait l'objet de restaurations à une date inconnue. La représentation équestre d'un grand officier s'inscrit dans une tradition française ; elle rappelle notamment celle du connétable Anne de Montmorency au portail de l'aile orientale du château d'Écouen.
Période(s)
Principale :
  • 2e moitié 17e siècle
Auteur(s) & personnalité(s)

- date de décès : 1607

Philibert de La Guiche, grand maître de l'artillerie.

Description


Le haut-relief est sculpté dans une pierre différente de celle utilisée au portail, ce qui tend à confirmer qu'il s'agit d'une création tardive. Le cavalier porte une cuirasse et une écharpe.
Catégories :
  • sculpture
Iconographie :

  • Portrait équestre rétrospectif.
  • portrait équestre
État de conservation :
  • oeuvre restaurée

Source(s) documentaire(s)

  • Saint-Bonnet-de-Joux (Saône-et-Loire). Porte centrale des écuries du château de Chaumont. [carte postale]. [s.d.].
    Saint-Bonnet-de-Joux (Saône-et-Loire). Porte centrale des écuries du château de Chaumont. [carte postale]. Lyon : Éditions S.L., [s.d.].
    Lieu de conservation : Collection particulière

Informations complémentaires

Aire d’étude et canton : Bourgogne-Franche-Comté
Dénomination : décor d'architecture, haut-relief
Carte interactive
Haut de page