FERME

71 - Thurey

Champomey

  • Dossier IA71001416 réalisé en 2007
  • Auteur(s) : Gaëlle Prost
ferme © Région Bourgogne-Franche-Comté, Inventaire du patrimoine

Historique


Ferme figurant sur le cadastre ancien. A cette époque le bâtiment des dépendances était moins long à droite : la deuxième grange n'existait pas. La ferme remonte probablement au 17ème siècle comme en témoignent ses pans de bois, ses escaliers, ses poignées de porte à loqueteau à poucier, serrures et pentures. Dans la même famille depuis cinq générations. La terre de "Champaumey" est réunie à la baronnie de Lessard en 1644 par N. de Tavannes puis passe par alliance à François de la baume, marquis de Saint-Martin. "Champalmé" ou Champommey" avait pour maître Guillaume de la Fay, écuyer. Courtépée mentionne à la fin du 18ème siècle un ancien château démoli auquel cette ferme aurait pû appartenir.
Période(s)
Principale :
  • 17e siècle
Auteur(s) & personnalité(s)

Description


Ferme implantée à l'angle de deux routes perpendiculaires. La maison est implantée en bordure de route tandis que le bâtiment des dépendances se situe dans son angle antérieur droit. Le four, lui, est construit dans l'alignement de la maison, à droite. La maison à logis double est en pans de bois à chevrons, croix-de-saint-André au surcroît, sur soubassement de brique. Elle est constituée de deux grandes pièces (celle de gauche plus petite mais doublée en profondeur) chauffées par une cheminée double. Entre les deux, deux escaliers droits affrontés parallèles à la façade mènent chacun à une porte du grenier. La partie inférieure de ces escaliers, fermée par un mur en brique et une petite porte, aurait accueilli des lapins. L'écoulement de la pierre d'évier du logis droit existe encore au petit pan. Auvent régnant sur aisseliers à "deux chiffres", l'extrémité de l'un étant sculptée. Des perches pour le séchage du maïs sont encore pendues à l'extrémité des chevrons. Charpente à fermes sur blochets et double faîtage contreventé par des croix-de-saint-André. Puits à mur de margelle en brique situé devant la maison. Le jardin et le verger sont situés derrière le puits. La mare ferme la cour au nord. Le four en pans de bois à chevrons sur soubassement de brique est flanqué d'un toit à porcs à droite. Le bâtiment des dépendances est constitué de deux granges et de trois étables.
Murs :
  • brique
  • bois
  • pan de bois
Toit :
  • tuile plate
  • tuile mécanique
Etages :
  • en rez-de-chaussée
  • comble à surcroît
Escalier :
  • escalier demi-hors-oeuvre, escalier droit, en charpente
Typologie :
  • logis et dépendances en vis-à-vis

Informations complémentaires

Thématiques :
  • enquête partielle
  • habitat de la Bresse bourguignonne
  • enquête externe
Aire d’étude et canton : Saône-et-Loire
Dénomination : ferme
Parties constituantes non étudiées :
  • puits
  • four à pain
  • grange
  • étable
  • toit à porcs
  • abreuvoir
  • pièce d'eau
  • jardin potager
  • verger
Carte interactive
Haut de page