FERME

71 - L'Abergement-de-Cuisery

  • Dossier IA71001339 réalisé en 2007
  • Auteur(s) : Gaëlle Prost
ferme © Ecomusée de la Bresse Bourguignonne

Historique


Ferme figurant sur le cadastre ancien. A cette époque un bâtiment était en vis-à-vis du tiers gauche, à l'est. Il n'en reste aujourd'hui que la grange et l'étable. Parmi les petites dépendances actuelles, aucune n'existait. Le tiers gauche est construit sur une base du 16ème siècle (partie saillante de la façade postérieure) comme en témoignent le linteau de porte à arc en accolade et la baie en plein cintre, mais il remonte probablement au début du 17ème siècle comme en témoignent les baies à encadrements chanfreinés et la cheminée. Le grenier semble avoir été habité. Selon M.-J. Vanneaux il s'agit de la "chambre haute" destinée à recevoir l'évêque. Cette partie du bâtiment semble avoir été modifiée au 18ème siècle (baies du rez-de-chaussée). On a aussi bûché la gauche du manteau de la cheminée pour la placer (à moins que ce ne soit pour déplacer la poutre longitudinale ?). Une ferme a été accolée à droite probablement au 18ème siècle, comme en témoigne la poutre moulurée en quart de rond. Deux cloisons ont permis dans les années 1930 de créer un couloir central et de diviser la pièce principale dans sa longueur. Un logis a été accolé à droite au 19ème siècle. La forge aurait environ 100 ans et aurait été aussi une huilerie (une meule dans le sol devant).
Période(s)
Principale :
  • 16e siècle
  • 17e siècle
  • 18e siècle
  • 19e siècle
Auteur(s) & personnalité(s)

Description


Bâtiment en pierre implanté perpendiculairement à la route, constitué d'une ferme flanquée de deux logis. La maison d'origine constitue le tiers gauche du bâtiment. Sa façade est plus avancée (de 20cm) que les constructions qui suivront. La pièce principale est à gauche, chauffée par une cheminée au mur pignon, en pierre à entablement mouluré en doucine et manteau soutenu par de gros corbeaux. Une chambre sur la droite chauffée par une cheminée d'angle (antérieur droit) au sol en carrons. La pièce principale est doublée d'un évier (dalles carrées autour) surmonté d'une étagère murale. Par une porte à linteau décoré d'un arc en accolade grossier, elle donne accès à un réduit en terre battue doublant la chambre. Il contient l'échelle du grenier et est éclairé par une étroite fenêtre en plein-cintre. Murs de 60cm d'épaisseur. La porte d'origine est murée. Fenêtres à 16 carreaux. Rez-de-chaussée et surcroît de même hauteur. Une baie de stockage au surcroît : montants en dalles de pierre surmontés d'un linteau en bois segmentaire chanfreiné et d'une poulie. Une ouverture pour les pigeons à côté. Charpente à double faîtage contreventé par des croix-de-Saint-André et double entrait. Beau puits massif en pierre de taille rose devant. La ferme (au centre) est constituée d'une étable flanquée d'un logis à gauche et d'une grange à droite. Le logis est constitué d'une pièce principale à droite et d'une chambre doublée de l'échelle du grenier sur la gauche. Poutres moulurées d'un quart de rond. Sol en carrons. Cheminées 19ème. Une petite baie chanfreinée au surcroît, à gauche. Une pierre destinée à recevoir un poteau de séchage dépasse de la façade à 1m50 du sol. Des potences en bois percées d'un trou (pour l'accrochage d'un fil de fer soutenant une perche de séchage horizontale) sont régulièrement disposées 50cm sous l'auvent. Charpente à double faîtage contreventé par des aisseliers et double entrait. Souche de cheminée à solin. Le logis de droite est constitué d'une pièce principale et d'une chambre doublée de l'échelle du grenier. Larges ouvertures de comble quadrangulaires. Porte cloutée. Bâtiment terminé à droite par une pièce de logis sur cellier accessible par un escalier postérieur parallèle à la façade. Vestige de four au mur pignon gauche. Face au bâtiment, trois dépendances en pierre : Une forge ; une grange et une étable (toit plat) comportant une pierre datée de 1761 ; un toit à porcs. Deux autres dépendances derrière le bâtiment principal : un vestige de four en pierre, un toit à porcs/écurie.
Murs :
  • calcaire
  • moellon
  • enduit
Toit :
  • tuile plate
Etages :
  • en rez-de-chaussée
  • comble à surcroît
Escalier :
  • escalier hors-oeuvre, escalier droit, en charpente en maçonnerie
  • escalier dans-oeuvre,
Typologie :
  • logis et dépendances sous un même toit
  • logis et dépendances en vis-à-vis

Informations complémentaires

Thématiques :
  • enquête partielle
  • habitat de la Bresse bourguignonne
  • enquête externe
Aire d’étude et canton : Saône-et-Loire
Dénomination : ferme
Parties constituantes non étudiées :
  • cellier
  • puits
  • forge
  • four à pain
  • grange
  • poulailler
  • pigeonnier
  • étable
  • toit à porcs
  • jardin potager
Carte interactive
Haut de page