FERME

71 - Loisy

  • Dossier IA71001312 réalisé en 2006
  • Auteur(s) : Gaëlle Prost
ferme © Ecomusée de la Bresse Bourguignonne

Historique


Ferme figurant sur le cadastre ancien : à cette époque une grande mare occupait un tiers de la cour et le bâtiment implanté en bordure de la route, parallèlement, faisait partie de la même parcelle. La cour carrée n'était donc ouverte qu'à l'Est. Selon le notaire, la première maison remonte au début du 17ème siècle, comme la dépendance. L'agrandissement de la maison (à droite) date du 18ème siècle. La "cheminée chauffant au large" de la maison d'origine a été transformée en cheminée simple. L'agrandissement a été très remanié (l'avancée paraît remonter au 19ème siècle), tout comme le bâtiment des dépendances. Le four est refait en "agglos". Des photos anciennes montrent un porche d'entrée en pierre ne figurant cependant pas sur le cadastre ancien. Il semblerait qu'un fossé semi-circulaire ceigne l'ensemble.
Période(s)
Principale :
  • 1ère moitié 17e siècle
  • 18e siècle
Auteur(s) & personnalité(s)

Description


Ferme implantée le long de la route qui la sépare du château : maison parrallèle à la route, en retrait, et bâtiment des dépendances dans son angle antérieur droit, perpendiculaire à la route. Un petit four à pain et un étang derrière la maison. Maison d'origine en pan de bois à décharge et entretoises et à chevrons, à remplissage de briques (vannerie comblée d'argile au surcroît postérieur), sur soubassement de pierre. Elle est constituée d'une pièce principale chauffée par une cheminée accolée au pignon gauche, flanquée à droite de l'échelle du grenier (à droite en entrant, parallèle à la façade) doublée d'un évier. Une chambre sous appentis au pignon gauche. Elle est chauffée par une cheminée large (manteau en bois et contre-coeur en pierre) semblable à celle de la pièce principale à un détail près : le manteau est soutenu par des corbeaux moulurés de trois cordons. Dans la pièce principale les sommiers transversaux de la mitre sont les vestiges d'une "cheminée chauffant au large". Poutres de 50 cm de côté (!) soutenues par un aisselier à chaque extrémité. Fenêtre à 16 carreaux et à feuillure (!) et porte à fenêtre d'imposte. Charpente à ferme simple (entrait sectionné et transformé en blochets), à double faîtage contreventé par des croix-de-Saint-André. Les chevrons situés au dessus de l'emplacement de l'ancienne "cheminée chauffant au large" sont noircis. Un jour de comble à volet est situé au droit de la porte piétonne principale. Agrandissement de plan carré au pignon droit, en pierre et en rez-de-chaussée surélevé sur cellier. Accès au rez-de-chaussée par un escalier droit en pierre perpendiculaire à la façade, celui qui descend au cellier est situé sous le perron. Grand cellier très peu enterré, plafonné : poutres de 50x30 cm étayées par des pilastres en bois. Il reste la pierre d'écoulement de l'évier dans l'angle antérieur droit du rez-de-chaussée. Cheminée en pierre rose accolée au pignon droit. Poutre principale de 30x30 cm renforcée par un aisselier à chaque extrémité. Celle inscrite dans le mur pignon repose sur des corbeaux convexes en bois (1/4 de rond). Une longue potence en pierre chanfreinée dépasse du mur pignon à l'intérieur : pour quelle fonction ? Petite ouverture avec tablette d'envol au pignon. Très beau puits en pierre de taille rose moulurée et massif abreuvoir en pierre accolé, devant la maison. Bâtiment des dépendances constitué de deux étables en pierre (jaune, rose) flanquées d'une grande grange en pan de bois sur la droite. Une haute échelle parallèle à la façade, entre les deux portes d'étable. Auvent régnant (égouts retroussés) très débordant sur aisseliers. Pan de bois à "bâton-rompu" rempli de brique crue, cuite (parfois noire) et de vannerie comblée d'argile, sur soubassement de pierre. Assemblages à mi-bois. Charpente à deux entraits.
Murs :
  • brique
  • bois
  • calcaire
  • végétal en gros oeuvre
  • pan de bois
  • moellon
  • enduit
Toit :
  • tuile plate
Etages :
  • sous-sol
  • en rez-de-chaussée
  • en rez-de-chaussée surélevé
  • comble à surcroît
Escalier :
  • escalier dans-oeuvre, escalier droit, en charpente en maçonnerie
Typologie :
  • logis et dépendances perpendiculaires

Informations complémentaires

Thématiques :
  • enquête partielle
  • habitat de la Bresse bourguignonne
  • enquête externe
Aire d’étude et canton : Saône-et-Loire
Dénomination : ferme
Parties constituantes non étudiées :
  • puits
  • grange
  • étable
  • four à pain
  • abreuvoir
  • pièce d'eau
Carte interactive
Haut de page