CITÉ OUVRIÈRE EUGÈNE BORNÈQUE OU CITÉ DUCROT

90 - Beaucourt

Cité Eugène Bornèque

  • Dossier IA90000134 réalisé en 2000
  • Auteur(s) : Bernard Lardière, Raphaël Favereaux
Maison jumelée à 2 travées : vue de trois quarts droite. © Région Bourgogne-Franche-Comté, Inventaire du patrimoine

Historique


Cette cité ouvrière Japy a été édifiée entre 1924 et 1930, et l'école en 1930. Elle s'étend le long des rues d'Artois, de Picardie, de Flandre et de Normandie et compte 32 maisons abritant deux logements.
Période(s)
Principale :
  • 1ère moitié 20e siècle
Date(s)
1930 : daté par source

Description


On distingue trois types de maisons, toutes bâties en moellon de calcaire enduit et couvertes de tuile mécanique. Le premier type (18 maisons) comprend des habitations avec sous-sol, un étage en surcroît et toit à croupe. Le second type comprend neuf maisons plus grandes, avec sous-sol, étage en surcroît et toit à demi-croupe. Le dernier type, représenté cinq fois rue de Normandie, est une variante du second type (seule la toiture change).
Murs :
  • pierre
  • moellon
  • enduit
Toit :
  • tuile mécanique
Etages :
  • sous-sol
  • étage en surcroît

Informations complémentaires

Thématiques :
  • patrimoine industriel du Territoire de Belfort
Aire d’étude et canton : Territoire de Belfort
Dénomination : cité ouvrière
Parties constituantes non étudiées :
  • école
Carte interactive
Haut de page