2 PONTS FERROVIAIRES (VOIE FERRÉE ANDELOT - LA CLUSE)

39 - Chaux-des-Crotenay

Les Belettes - R.N. 5

  • Dossier IA39001109 réalisé en 2004 revu en 2006
  • Auteur(s) : Laurent Poupard
Vue d'ensemble, depuis le côté La Cluse. © Région Bourgogne-Franche-Comté, Inventaire du patrimoine

Historique


Les deux ponts ferroviaires sont édifiés par Charles Genet, entrepreneur domicilié pour l'occasion au Pont de la Chaux, dans la commune de Chaux-des-Crotenay (il est signalé résidant à Nancy en 1882 puis en Ardèche en 1887). Ils sont construits entre mai 1882 et mars 1886. La première date est celle de l'adjudication des travaux du deuxième lot de la section Champagnole - Morez (lot qui s'étend de La Billaude, commune du Vaudioux, au Morillon, commune d'Entre-Deux-Monts et limite de l'arrondissement de Poligny), définis par les ingénieurs des Ponts et Chaussées Toussaint et Picquenot (Paul ?). A la deuxième, les terrassements et ouvrages d'art sont dits terminés. Leurs tabliers métalliques sont au nombre des douze dont la décision ministérielle du 23 septembre 1885 avait approuvé le projet (ponts compris entre Champagnole et Saint-Laurent-en-Grandvaux) : " 1 passage inférieur de 8 m sur la route nat[iona]le n° 5 " et l'un des " 2 ponts de 12 m sur la Laime ". L'adjudication avait eu lieu les 26 novembre et 14 décembre, au profit de la société Baudet, Donon et Cie (installée en 1877 à Argenteuil et qui deviendra par la suite Baudet - Donon - Roussel), qui réalise la pose en 1887. La réception définitive du lot date du 10 juin 1890 et la voie est mise en exploitation le 10 juillet suivant. Fortement endommagé par un camion le 21 novembre 2006, le tablier du pont sur la route nationale vient d'être remplacé par un tablier provisoire (dans la nuit du 13 au 14 mars 2007).
Période(s)
Principale :
  • 4e quart 19e siècle
Date(s)
1887 : daté par source
Auteur(s) & personnalité(s)

Charles Genet, entrepreneur domicilié au Pont de la Chaux, dans la commune de Chaux-des-Crotenay lors de la construction de la voie ferrée Andelot-La Cluse ; il est signalé résidant à Nancy en 1882 puis en Ardèche en 1887.

Société Baudet, Donon et Cie installée en 1877 à Argenteuil (Val d'Oise) et qui deviendra par la suite Baudet - Donon - Roussel.

Description


Le premier pont (au PK 025.199) enjambe la route nationale n° 5 (c'est celui d'origine qui est décrit et non le pont provisoire) ; le second (au PK 025.231) franchit la Lemme. Inscrits dans une courbe de la voie (à droite, d'un rayon de 340 m) et biais tous les deux, ils ont des culées en pierre de taille calcaire munies d'ailes. Leur tablier métallique est formé de deux poutres droites, reliées par des pièces de pont, elles-mêmes assujetties par des longerons sur lesquels sont fixées les tôles. Les longrines en bois reposant sur ces tôles supportent les rails. Le premier pont a une ouverture droite de 11 m et une hauteur libre de 4, 51 m, le second de 12 m et 8, 65 m. Ils sont en pente ascendante de 22, 70 mm / m et leurs garde-corps sont formés de tubes assemblés par emboîtage.
Murs :
  • calcaire
  • métal
  • pierre de taille
Couvrement :
  • charpente métallique apparente
Typologie :
  • pont à poutres

Informations complémentaires

Thématiques :
  • la voie ferrée Andelot - La Cluse
Aire d’étude et canton : la voie ferrée Andelot - La Cluse
Hydrographie : la Lemme
Dénomination : pont
Carte interactive
Haut de page