2 MACHINES À ESTAMPILLER HÉRIQUE

25 - Besançon

La Bouloie - 34, 36, 41 à 43 avenue de l' Observatoire

  • Dossier IM25001913 réalisé en 2001 revu en 2008
  • Auteur(s) : Françoise Le Guet Tully, Anthony Turner, Delphine Issenmann, Jean Davoigneau, Laurent Poupard
[Hérique poinçonnant], limite 19e siècle 20e siècle. © Région Bourgogne-Franche-Comté, Inventaire du patrimoine

Historique


En 1889, l'aide-chronométrier Auguste Hérique invente une machine pour apposer un poinçon (suivant un système de numérotation complexe) sur les montres ayant satisfait aux tests. Un deuxième exemplaire, peu différent, est construit par le bisontin Thieulin. A partir de décembre 1897, l'observatoire a le droit d'apposer son propre poinçon sur les montres qu'il classe comme chronomètre : le motif est une tête de vipère, dessinée par le médailleur parisien Alphée Dubois (1831-1905), grand prix de Rome en 1855 et conservateur du musée de Besançon en 1900. La position du poinçon, au centre de la boîte, précise le classement : la tête est en travers du rayon pour la 1ère classe, parallèle à ce rayon avec le dard de la vipère dirigé vers l'extérieur pour la 2e, parallèle mais avec le dard dirigé vers le centre pour la 3e. Ce poinçon vient d'être remis en vigueur et, après une interruption d'une trentaine d'années, le premier bulletin de marche de la nouvelle série a été délivré officiellement le 6 février 2008 pour le chronomètre n° 22 de l'horloger d'origine finlandaise Kari Voutilainen.
Période(s)
Principale :
  • 4e quart 19e siècle
Auteur(s) & personnalité(s)

Date de naissance : 1865 - date de décès : 1924

Recruté en 1884 par l’observatoire de Besançon comme aide-chronométrier, il devient aide-astronome en 1906 puis astronome adjoint en 1922. Il consacre sa vie professionnelle au service chronométrique (instrumentation, détermination et distribution de l’heure, contrôle des montres, concours) ainsi qu’à la surveillance et l’entretien des instruments. Il réalise en 1897-1898 une machine à poinçonner pour apposer sur les chronomètres le poinçon de l’observatoire (une tête de vipère).

Date de naissance : 1831 - date de décès : 1905

Alphée Dubois, médailleur parisien (1831-1905). Grand Prix de Rome en 1855 et conservateur du musée de Besançon en 1900.

Description


Ces machines à estampiller en bronze sont fixées sur un socle rectangulaire en hêtre massif (celle sans marque est munie de deux crochets à chaque extrémité). Grâce à une charnière, elles sont utilisables en position horizontale ou verticale. La pièce à marquer (boîte de montre) est placée entre une contre-pointe (en bas lorsqu'elle est en position verticale) et une pointe, que pousse un axe muni d'un pas de vis et tourné à l'aide d'un petit volant : le poinçonnage s'effectue ainsi sans choc.
Catégories :
  • industrie de mécanique de précision

Source(s) documentaire(s)

  • Machine à poinçonner les chronomètres construite par Hérique, 1898.
    Machine à poinçonner les chronomètres construite par Hérique, dessin imprimé, s.n., s.d. [1898], échelle 1:, 30,5 x 23,5 cm. Publié dans : "Machine à poinçonner les chronomètres construite par M. Hérique". Xe Bulletin chronométrique [année 1898], 1898, [p. 17].- Plan [et] Elévation- Position de la machine au moment du poinçonnage [et] Position du poinçon sur les chronomètres, suivant la classe
  • [Hérique poinçonnant], limite 19e siècle 20e siècle.
    [Hérique poinçonnant], photographie (négatif), s.n., s.d. [limite 19e siècle 20e siècle], plaque de verre 12 x 9 cm.
    Lieu de conservation : Archives de l'Observatoire, Besançon
  • Alphée Dubois, 2011
    Alphée Dubois. - 2011. Document accessible en ligne sur Wikipédia à l'adresse : https://fr.wikipedia.org/wiki/Alph%C3%A9e_Dubois (Consultation : avril 2011)
  • Machine à poinçonner les chronomètres construite par M. Hérique, 1898.
    Machine à poinçonner les chronomètres construite par M. Hérique. Xe bulletin chronométrique [année 1898], 1898, [p. 16-17] : ill.
    Lieu de conservation : Archives de l'Observatoire, Besançon

Informations complémentaires

Aire d’étude et canton : Besançon
Dénomination : machine à estampiller
Carte interactive
Haut de page