PONT ROUTIER ISOLÉ DE CRUGEY (CANAL DE BOURGOGNE)

21 - Crugey

Bief 17 du versant Saône

  • Dossier IA21003689 réalisé en 2007 revu en 2011
  • Auteur(s) : Virginie Inguenaud, Cécile Lestienne, Virginie Malherbe, Aurélie Lallement
Le pont isolé de Crugey : le port de Crugey, le viaduc en arrière-plan. © Région Bourgogne-Franche-Comté, Inventaire du patrimoine

Historique


Le premier pont construit en bois après 1825 ( Archives départementales de la Côte-d'Or, XIII S 1 a / 125) a été entièrement refait en pierre en 1852 ( Archives départementales de la Côte-d'Or, XIII S 1 a / 126). Mais, selon d'autres sources (Archives nationales, F14 12520), comme celles de Châteauneuf et de Gissey (quel "Gissey" ?), le pont de Crugey se composait d'un tablier en bois sur culées de pierre avant sa reconstruction avec tablier métallique et voûtes en brique en 1886 (François Galliot, ingénieur ordinaire. Henri Bazin, ingénieur en chef. Adjudicataires : Ernest Naigeon et Jules Margueron, de Dijon, le 7octobre 1886) (Archives nationales, F14 12520). L'exhaussement du pont de 82 cm a entraîné la modification des rampes d'accès en 1888 (Archives départementales de la Côte-d'Or, XIII S 1 a / 126). La partie supérieure (culées et tablier) a été reprise à la fin du 20e siècle.
Période(s)
Principale :
  • 2e quart 19e siècle
  • 3e quart 19e siècle
  • 4e quart 20e siècle
Date(s)
1825 : daté par source
1852 : daté par source
1886 : daté par source
1888 : daté par source
Auteur(s) & personnalité(s)

Description


Culées en pierre. La chaussée a été élargie par la mise en place d'éléments porteurs en béton, tablier en métal moderne. Parapet moderne en métal.
Murs :
  • calcaire
  • métal
  • béton
  • pierre de taille

Informations complémentaires

Thématiques :
  • canaux de Bourgogne
Aire d’étude et canton : Bourgogne
Hydrographie : canal de Bourgogne
Dénomination : pont
Carte interactive
Haut de page