ÉGLISE PAROISSIALE SAINT-JULIEN

89 - Cry

rue du Moulin

  • Dossier IA89000758 réalisé en 1974 revu en 2003
  • Auteur(s) : Elisabeth Réveillon
église © Région Bourgogne-Franche-Comté, Inventaire du patrimoine

Historique


La crypte daterait du 11e siècle ; en partie remblayée, elle a été dégagée en 1964. La partie inférieure du chevet pourrait lui être contemporaine. Le clocher et la chapelle ont été édifiés à la fin du 15e siècle ou au début du siècle suivant. Le choeur et les murs latéraux de la nef semblent avoir subi une réfection à la même époque. La sacristie date peut-être de 1692 (date gravée sur le linteau de la fenêtre gauche, murée, du mur postérieur). Une baie murée dans le mur droit du choeur porte à l'extérieur l'inscription A. 1684 C. La voûte, les supports et les ouvertures de la nef, ainsi que le porche, ont été remaniés au 18e siècle. La façade du porche, le mur pignon antérieur et le portail de la nef ont fait l'objet d'une réfection dans la deuxième moitié du 19e siècle, de même que les vitraux, datés 1876.
Période(s)
Principale :
  • 11e siècle
  • limite 15e siècle 16e siècle
  • 4e quart 17e siècle
Secondaire :
  • 18e siècle
  • 2e moitié 19e siècle
Date(s)
1684 : porte la date
1692 : porte la date
1876 : porte la date
Auteur(s) & personnalité(s)

Description


L'église est située dans la partie est du village. Sa façade antérieure est en bordure d'une petite place, sa face gauche est longée par un chemin privé, sa face droite donne dans un verger. La dénivellation du terrain dégage la partie inférieure du chevet (entrée de la crypte), accessible par un étroit passage en bordure d'un jardin. De plan sensiblement carré, la crypte à trois galeries couvertes d'une voûte assisée en berceau plein-cintre, est précédée d'un narthex d'une travée de plan, voûté d'arêtes. La galerie centrale, plus longue, a un chevet plat faisant saillie à l'extérieur par un avant-corps à trois arcades aveugles (une paroi de sarcophage mérovingien ornée de cercles concentriques imbriquée en écaille est remployée dans la face gauche) ; elle communique avec les galeries latérales par deux arcades jumelées en plein-cintre séparées par un pilier cylindrique appareillé à tailloir chanfreiné. Dans le mur antérieur du narthex, deux ouvertures en plein-cintre murées semblent correspondre à d'anciennes entrées de la crypte (par deux escaliers parallèles ?) depuis la nef de l'église ; l'accès actuel se fait par une porte à linteau sur coussinets percée dans le mur du chevet. Précédée d'un porche, la nef de l'église comporte quatre travées couvertes d'une voûte en berceau brisé avec doubleaux ; la quatrième travée communique avec le rez-de-chaussée du clocher hors-oeuvre, voûté d'ogives reposant sur des culots. Une tourelle d'escalier demi-hors-oeuvre est située dans l'angle de la nef et du clocher. Le choeur à chevet plat, couvert d'une voûte en berceau brisé, est flanqué à gauche d'une chapelle latérale voûtée d'ogives sur culots et de la sacristie couverte d'une voûte en berceau transversal. Le mur droit du choeur est couronné d'une corniche à modillons, ainsi que le clocher, qui possède en outre des gargouilles d'angle. Le vaisseau est couvert d'un toit à longs pans, la chapelle, la sacristie et l'avant-corps de la crypte, d'un appentis, le porche, d'un toit en bâtière, le clocher, d'une flèche octogonale à base carrée, la tourelle, d'un toit conique. La couverture est en tuile plate sur le vaisseau, en tuile mécanique sur le porche, la chapelle et la sacristie, en ardoise sur le clocher.
Murs :
  • calcaire
  • moellon
  • pierre de taille
Toit :
  • tuile plate
  • tuile mécanique
  • ardoise
Plan :
  • plan allongé
Etages :
  • 1 vaisseau
Couvrement :
  • voûte d'arêtes
  • voûte en berceau
  • voûte en berceau plein-cintre
  • voûte en berceau brisé
  • voûte d'ogives
Escalier :
  • escalier demi-hors-oeuvre,
  • escalier en vis,
Décors :
  • sculpture
  • vitrail


Les culots du rez-de-chaussée du clocher sont sculptés d'un écu avec les monogrammes IHS et MA et d'un écu martelé (fleurdelisé ?) timbré d'une couronne. Les culots de la chapelle gauche sont ornés de moulures avec une torsade centrale ou un vase à anses et panse torsadées. Les vitraux représentent des sujets religieux (Sacré Coeur, Annonciation, baptême du Christ, saints en buste ou en pied) et un décor géométrique et végétal.

Informations complémentaires

Protection
classé MH partiellement : 1958/05/23


La crypte : classement par arrêté du 23 mai 1958.

Thématiques :
  • documentation préalable
Aire d’étude et canton : Ancy-le-Franc
Dénomination : église paroissiale
Parties constituantes non étudiées :
  • crypte
Carte interactive
Haut de page