ANCIENNE DOUANE PUIS FERME

71 - Sens-sur-Seille

L' Etalet

  • Dossier IA71001456 réalisé en 2007
  • Auteur(s) : Gaëlle Prost
douane © Région Bourgogne-Franche-Comté, Inventaire du patrimoine

Historique


Maison figurant sur le cadastre ancien. Elle domine un pont sur la Brenne (frontière fiscale entre la Bresse chalonnaise et la Franche-Comté) permettant le passage de la route Chalon-Lons. Selon Georges Buffet dans son livre "L'Epatou" (1991), ce bâtiment de 23m de long fut construit en 1602 pour héberger un fermier du roi et 12 gabelous jusqu'à la Révolution. La pièce du fermier était parquetée de chêne. Au 19ème siècle la maison devint résidence de notaires et de médecins puis ferme "collective". Elle accueillait quatre ménages en 1935 et plus que deux en 1950. Cependant, selon les recherches en archives (ADCO) de l'actuel propriétaire il s'agit d'un poste de douanes construit en 1725 sur ordre du roi. Il affirme qu'il n'y a jamais eu de cheminée à l'étage, qu'on y accédait par un escalier parallèle à la façade postérieure et que les fenêtres avaient des barreaux. Même si les fenêtres géminées ne sont pas d'origine, ce qui est peu probable, la sculpture des aisseliers et l'escalier extérieur témoignent plus du 17ème siècle que du 18ème siècle. Le bâtiment des dépendances est récent et très remanié.
Période(s)
Principale :
  • 1er quart 17e siècle
Date(s)
1602 : daté par source
Auteur(s) & personnalité(s)

Description


Maison implantée perpendiculairement à la route, en retrait, un four à pain dans son angle postérieur droit et un bâtiment des dépendances dans son angle antérieur gauche. La maison est en pans de bois à chevrons. La partie d'origine est constituée de deux grandes pièces principales chauffées par une cheminée double (dont il ne reste que la droite) et flanquées d'une petite pièce à gauche. Les poteaux qui soutiennent une des poutres maîtresses sont sculptés d'un écu dont le blason a été bûché. Deux fenêtres géminées éclairent l'étage. Charpente à fermes simples. L'auvent repose sur des aisseliers à deux bois, celui horizontal étant sculpté à son extrémité visible d'une doucine soulignée par des denticules. L'agrandissement par une petite pièce à droite et un appentis à chaque extrémité du bâtiment est également en pans de bois à chevrons.
Murs :
  • brique
  • bois
  • pan de bois
Toit :
  • tuile plate
Etages :
  • 1 étage carré
Typologie :
  • logis et dépendances en vis-à-vis

Informations complémentaires

Thématiques :
  • enquête partielle
  • habitat de la Bresse bourguignonne
  • enquête externe
Aire d’étude et canton : Saône-et-Loire
Dénomination : douane
Parties constituantes non étudiées :
  • puits
  • four à pain
Carte interactive
Haut de page