Patrimoine en Franche-Comté - Ferme puis atelier d'outillage d'Hubert Grandvoynet

Je recherche :


Afficher les résultats :
Région Bourgogne Franche-Comté
Direction Culture, sport et jeunesse - Service Inventaire et Patrimoine
Hôtel de Région - 4, square Castan CS51857 - 25031 Besançon cedex

Accès aux dossiers d'inventaire

Retour

Ferme puis atelier d'outillage d'Hubert Grandvoynet

5 rue du Moulin
25 - Les Gras
Dossier IA25001606 réalisé en 2016

Illustrations

Historique

Attestée sur le plan cadastral de 1816 (E 78), la ferme date peut-être du 18e siècle. Elle appartient en 1822 à Claude Antoine Constant Pourchet et passe vers 1847 au fabricant d'outils d'horlogerie Joseph Philibert Coulot (1808-1873), vers 1875 au mécanicien François Florimond Pugin (1826-1896) - est-ce celui attesté vers 1855-1860 au Rozet où il fabrique des "mains à remonter, outils à trous, porte-verres, huit-chiffres, arbres excentriques" ? - et vers 1897 à Arsène Tisserand (1837-1912), tourneur sur métaux du Nid du Fol où il réalise des "pinces aux verges, tours aux goupilles, compas à pompe, tours à équarisser", etc. (son fils Elie Tisserand y exploite une ferme, dans l'atelier de laquelle il produit des filières). Le bâtiment est acquis vers 1905 par Marcellin Grandvoynet - ou Grandvoynnet - (1877-1952), fabricant de chalumeaux comme l'étaient son grand-père Jean-Baptiste (1817-1872), qui avait entrepris cette production ("chalumeaux à bouche simple" puis "chalumeaux avec boule simple et démontable") au hameau des Seignes, et son père François (1848-1938), qui s'était installé au Grand Mont où il employait quelques ouvriers puis ses fils : Cléside, Marcellin, Emile, Charles et Philémon. Marcellin s'établit donc au village et travaille seul, puis aidé de son fils Léon, avant de partir en 1920 pour Pontarlier (où il reprend le café de France). A cette date, il cède la ferme à son frère Charles Grandvoynet (1886-1944), beau-frère de Louis et Henri Vermot-Desroches qui exploitent la ferme de la Grand'Raie. Dit tourneur sur métaux et lui aussi producteur de chalumeaux simples, Charles réalise également des lampes à gaz, des chalumeaux à gaz, des becs (cônes) et viroles, des outils pour dentistes et médecins (porte-amalgame et porte-miroir, canules), etc. Vers 1934, il fait bâtir vers l'ouest une petite extension, destinée à abriter un four. Après son décès en 1944, l'entreprise est reprise, sous la raison sociale Veuve Charles Grandvoynet, par son épouse née Marie Vermot-Desroches, assistée de ses enfants et de leurs conjoints : sa fille Blanche et son mari Raymond Guyot, son fils Hubert (1921-1992) et sa femme Geneviève Cressier (fille de Léon Cressier et soeur de Maurice, Roger et René) en 1949. La marque HRG renvoie à Hubert Raymond Grandvoynet/Guyot de 1947 à 1951 (date du départ de la famille Guyot). Hubert poursuit ensuite la fabrication des chalumeaux avant de faire du décolletage en sous-traitance pour la Fabi, de Morteau (il fait alors, vers 1956, agrandir l'édicule des années 1930). L'affaire s'arrête avec son départ en retraite au début des années 1980. Le bâtiment, dont le pignon a été reconstruit en dur et la toiture surélevée (à l'ouest) à une date non déterminée (avant les années 1970), a été converti en logements.

Afficher les données détaillées

Périodes

  • Principale18e siècle
  • Principale2e quart 20e siècle, 3e quart 20e siècle

Description

La ferme, aux murs de moellons calcaires enduits, comporte un étage de soubassement, un rez-de-chaussée surélevé et un étage de comble. Elle est desservi par un escalier dans-oeuvre et au sud, par un ancien pont de grange. L'atelier, à l'étage de soubassement, est éclairé par une fenêtre horlogère (au nord) et des fenêtres multiples (à l'ouest et au sud). Le toit, à longs pans et pignons couverts, a une couverture de tuiles mécaniques. L'extension et le garage, à l'ouest, ont des murs en parpaings de béton enduit (matériau aussi utilisé pour remplacer l'essentage de planches au nord) et sont coiffés d'un toit à un pan en acier.

Afficher les données détaillées

  • Typologiesbaie horlogère / baie multiple
  • Murscalcaire / moellon / enduit / béton / parpaing de béton / enduit
  • Toittuile mécanique / acier en couverture
  • Étagesétage de soubassement / en rez-de-chaussée surélevé / étage de comble
  • Couverturestoit à longs pans / pignon couvert / toit à un pan
  • Escaliersescalier dans-oeuvre
  • Autres organes de circulationsrampe d'accès

Documentation

Documents d’archives

  • 3 P 298 Cadastre de la commune des Gras, 1814-1967- 3 P 298 : Atlas parcellaire (11 feuilles), dessin (plume, lavis), par les géomètres du cadastre Vergne et Garcin, 1816- 3 P 298/1 : Registre des états de sections (1816-1818)- 3 P 298/2, 5 : Matrice cadastrale des propriétés bâties et non bâties, 1822-1875- 3 P 298/3-4 : Matrice cadastrale des propriétés bâties et non bâties, 1876-1914- 3 P 298/6 : Matrice cadastrale des propriétés bâties, 1882-1910- 3 P 298/7 : Matrice cadastrale des propriétés non bâties, 1914-1967- 3 P 298/8 : Matrice cadastrale des propriétés bâties, 1911-1967
    Lieu de conservation : Archives départementales du Doubs, Besançon  - Cote du document : 3 P 298
  • Artisans des Gras. Fabricants d'outils d'horlogerie. 1855-1862. - S.d. [20e siècle]. 6 f. Liste manuscrite établie "d'après un livre de compte semblant appartenir à Cressier Philippe, fondeur au Dessus de la Fin" et complétée par les noms d'artisans et négociants de Grand'Combe-Châteleu et de la Suisse proche.
    Lieu de conservation : Collection particulière : Elisabeth Bonnet, Les Gras
  • Fabrique d'outils pour horlogers, bijoutiers, dentistes Charles Grandvoynet, Veuve, les Gras (Doubs). Tarif. - S.n., s.d. [entre 1944 et 1951]. 3 p. : ill. ; 27 cm.
    Lieu de conservation : Collection particulière : Jean-Louis et Arlette Guyonneau, Pontarlier

Documents figurés

  • [Vue d'ensemble de la fonderie de cuivre Mesnier, avant sa reconstruction : façades postérieure et latérale droite], photographie, s.n., juillet 1905. Date manuscrite portée au verso.
    Lieu de conservation : Collection particulière : Elisabeth Bonnet, Les Gras
  • Les sites pittoresques de Franche-Comté. 856. Route de Pontarlier à Morteau. Les Gras (Doubs). - Vue générale, carte postale, s.n., [1er quart 20e siècle, entre 1908 et 1917], Phototypie artistique de l'Est C. Lardier à Besançon. Porte la date 20 octobre 1917 (manuscrite et tampon) au verso.
    Lieu de conservation : Collection particulière : Elisabeth Bonnet, Les Gras
  • 369. - Les Gras [vue d'ensemble du village, depuis le nord-est], carte postale, s.n., [1er quart 20e siècle, entre 1908 et 1917], Farine Frères éd. à Morteau. Porte la date 23 mars 1917 (manuscrite) au verso.
    Lieu de conservation : Collection particulière : Elisabeth Bonnet, Les Gras
  • [Vue d'ensemble du village, depuis l'est], photographie, s.n., s.d. [1er quart 20e siècle, après 1910]
    Lieu de conservation : Collection particulière : Elisabeth Bonnet, Les Gras
  • Les Gras (Doubs). 22157 A - Vue aérienne [le village vu du sud], carte photographique, par Combier ?, s.d. [2e quart 20e siècle, après 1930], Ed. aériennes Combier Impr. à Mâcon
    Lieu de conservation : Collection particulière : Elisabeth Bonnet, Les Gras
  • [Façade postérieure du bâtiment], photographie, s.n., s.d. [décennie 1940 ou 1950 ?]
    Lieu de conservation : Collection particulière : Jean-Louis et Arlette Guyonneau, Pontarlier
  • Chalumeau à gaz à boule, à robinet et veilleuse, dessin imprimé, s.n., s.d. [3e quart 20e siècle]
    Lieu de conservation : Collection particulière : Jean-Louis et Arlette Guyonneau, Pontarlier

Documents multimédias

  • Guichard, Jean-Marie. Recherches généalogiques. Accessibles en ligne sur le site de Geneanet : http://gw.geneanet.org/
  • Monneret, Christian. Recherches généalogiques. Accessibles en ligne sur le site de Geneanet : http://gw.geneanet.org/

Bibliographie

  • Guyonneau, Arlette. Ateliers Grandvoynet. - 7 décembre 2016. 2 f. dactyl. ; 30 cm.
  • Laithier, René. Fabricants d'outils pour horlogers bijoutiers de la commune des Gras. Les artisans de la fin du 19e à la fin du 20e siècle. - 1990. 4 f. dactyl. Porte la mention : "Liste non exhaustive établie en 1990, par René Laithier, les Epaisses, Les Gras".
    Lieu de conservation : Collection particulière : Rémy Cerf, Les Gras
  • Vuillet, Bernard. Le val de Morteau et les Brenets en 1900, d'après la collection de cartes postales de Georges Caille. - Les Gras : B. Vuillet, Villers-le-Lac : G. Caille, 1978. 294 p. : cartes postales ; 31 cm.

Témoignages oraux

  • Guyonneau Jean-Louis et Arlette, petite-fille de Charles Grandvoynnet. Pontarlier
  • Petitjean Guy, ancien propriétaire de la maison Georges Vernier, commerce de fournitures et outils d'horlogerie. Les Gras
  • Tisserand Roger, fils d'Arsène Tisserand, ancien agriculteur. Les Gras
  •  

Annexe(s)

Intérêt, protection et statut

Afficher les données détaillées

  • Statut de la propriétépropriété d'une personne privée

Désignation

  • Dénomination(s)ferme, atelier
  • Parties constituantes non étudiéesatelier de fabrication, logement, garage, rampe d'accès, cour, jardin potager

Localisation

  • CommuneLes Gras
  • Adresse 5 rue du Moulin
  • Milieu d'implantationen village
  • Aire d'étude et cantonPays horloger (le) - Morteau

Étude

  • Copyright© Région Bourgogne-Franche-Comté, Inventaire du patrimoine
  • Auteur(s)Poupard Laurent
  • Date de l'étude2016