Patrimoine en Franche-Comté - Hôtel Petit de Marivat

Je recherche :


Afficher les résultats :
Région Bourgogne Franche-Comté
Direction Culture, sport et jeunesse - Service Inventaire et Patrimoine
Hôtel de Région - 4, square Castan CS51857 - 25031 Besançon cedex

Accès aux dossiers d'inventaire

Retour

Hôtel Petit de Marivat

2 place Jean Cornet
25 - Besançon
Dossier IA25000428 réalisé en 2006

Illustrations

Historique

L'hôtel a été bâti en 1732 par l'architecte parisien Jean-François Blondel, pour François-Michel Petit de Marivat, nommé Ordonnateur des guerres à la résidence de Besançon en 1727. Le terrain sur lequel l'hôtel a été construit avait été acquis par les demoiselles Borrey, tantes de madame de Marivat, à la famille Monnier de Noironte qui avait elle-même acheté ces parcelles en 1639 et 1702 à la commanderie du Temple occupant le fonds voisin. Un toisé du terrain fut réalisé le 5 mars 1729 par l'architecte Jean-Pierre Galezot et l'entrepreneur Amoudru. Deux élévations de façade, conservées à la bibliothèque municipale de Besançon, indiquent que ces dessins ont bien été réalisés par "Mr Blondel, architecte de Paris". Le comte Hilaire de Chardonnet, inventeur de la soie artificielle, est né ici en 1839. Dans le courant du 19e siècle, l'hôtel était habité par Jules Vautherin, maître de forges, propriétaire d'usines dans la vallée de la Loue et administrateur, sous le Second Empire, de la société des Forges de Franche-Comté. Au milieu du 20e siècle, l'édifice, proche de leur couvent de la rue des Martelots, appartenait tout ou en partie aux soeurs de la Charité.

Afficher les données détaillées

Périodes

  • Principale2e quart 18e siècle

Auteurs

Description

L'hôtel de plan en U, entre cour et jardin, bâti sur un sous-sol voûté d'arêtes, est situé sur une large parcelle irrégulière. Il est distribué par un escalier d'honneur en maçonnerie et rampe en ferronnerie situé dans l'aile droite qui s'ouvre sur cour par trois grandes ouvertures en anse de panier. L'escalier secondaire, en charpente et rampe en ferronnerie, est situé dans l'aile gauche. Au rez-de-chaussée des deux ailes sont situées des remises. Un puits est appuyé contre le petit pavillon gauche flanquant le portail d'entrée. L'édifice, à un étage carré et un étage de comble, possède un entresol au-dessus des remises. L'ensemble est construit en pierre de taille sauf la façade latérale gauche qui est en moellon.

Afficher les données détaillées

  • Typologieshôtel en fond de cour antérieure
  • Murscalcaire / moellon / calcaire / pierre de taille
  • Toittuile plate
  • Étagessous-sol / entresol / 1 étage carré / étage de comble
  • Couvrementsvoûte d'arêtes
  • Élévationsélévation ordonnancée
  • Escaliersescalier dans-oeuvre / escalier tournant à retours avec jour / en maçonnerie / escalier dans-oeuvre / escalier tournant à retours avec jour / en charpente
  • Techniques de décorsculpture / ferronnerie
  • Représentationsbalustre / casque / tête / lion / armoiries / fronton / laurier / raisin / entrelacs / coquille
  • Précisions sur la représentation

    Le mur d'enclos est surmonté d'une balustrade composée de balustres de pierre, une tête barbue coiffée d'un mufle de lion orne la clé du portail d'entrée, deux têtes casquées sont situées sur les clés de deux fenêtres des ailes sur rue ; l'avant-corps de la façade principale est surmonté d'un fronton triangulaire dans lequel étaient situées les armoiries (bûchées) du propriétaire, encadrées de grappes de raisin et surmontées d'une couronne de laurier ; les gardes-corps et balcons en ferronnerie sur cour et sur jardin sont décorés d'entrelacs et de coquilles.

Documentation

Documents figurés

  • Besançon : extrait du plan cadastral, 1974, section AL.
  • Elévation de la porte cochère et des pavillons en aile de la maison de monsieur de Marivat... du dessin du Sr Blondel architecte à Paris. Dessin à la plume, 1732 par Blondel, Jean-François (architecte)
    Lieu de conservation : Bibliothèque municipale, Besançon  - Cote du document : DD 9,16
  • Plan et élévation du front de la maison de monsieur de Marivat... sur les desseins de Mr Blondel architecte à Paris... . Dessin à la plume, 1732, par Blondel, Jean-François (architecte)
    Lieu de conservation : Bibliothèque municipale, Besançon  - Cote du document : DD 9,15
  •  

Intérêt, protection et statut

Inscription 1/10/1937 (arrêté) annulé. Cet hôtel entre cour et jardin, dû à l'architecte parisien Jean-François Blondel, est le premier de ce type à avoir été construit à Besançon au 18e siècle.

Afficher les données détaillées

  • Éléments remarquables élévation
  • Protection Monument historiqueinscrit MH (08/07/1942)
  • Précisions sur la protection

    Hôtel Petit de Marivat : inscription par arrêté du 8 juillet 1942.

  • Statut de la propriétépropriété privée

Désignation

  • Dénomination(s)hôtel
  • Parties constituantes non étudiéesremise, puits, jardin, cour, mur de clôture, portail

Localisation

  • CommuneBesançon
  • Adresse 2 place Jean Cornet
  • Milieu d'implantationen ville
  • Lieu-dit Saint-Maurice îlot
  • Aire d'étude et cantonBesançon centre - Besançon centre ville

Étude

  • Copyright© Région Franche-Comté, Inventaire du patrimoine
  • Auteur(s)Roussel Christiane
  • Date de l'étude1996

Localisation