Patrimoine en Franche-Comté - Maison et atelier d'horlogerie de Michel Epenoy

Je recherche :


Afficher les résultats :
Région Bourgogne Franche-Comté
Direction Culture, sport et jeunesse - Service Inventaire et Patrimoine
Hôtel de Région - 4, square Castan CS51857 - 25031 Besançon cedex

Accès aux dossiers d'inventaire

Retour

Maison et atelier d'horlogerie de Michel Epenoy

Illustrations

Historique

La maison, dotée d'un garage, est bâtie vers 1932 pour le graveur Charles Cornu (elle est alors au 12 rue Victor Hugo). Peut-être agrandie vers 1942, elle passe vers 1950 à Charles et Tell Girardet, gérants de la Sarl Fernand Girardet et Fils établie au 14 de la rue. Elle accueille en 1980 l'entreprise de réparations de montres de Michel Epenoy (descendant de cet Emile Epenoy signalé dans les années 1920 au 4 rue de la Chaussée, dans l'immeuble abritant l'atelier d'horlogerie et d'outillage Roussel-Simonin ?). Formé à l'école d'horlogerie de Morteau, Michel Epenoy (1945-2002) travaille dans l'atelier de la société Rectius Hora (maison Leibundgut-Petit, 13 rue des Corvées) avant de se mettre à son compte le 1er février 1972. En 1990, Epenoy ajoute à la maison un atelier en rez-de-chaussée au sud. L'affaire est reprise en 2000-2001 par Cédric Epenoy, le fils de Michel (1945-2002), qui achète en 2006 la fabrique de montres de Jacques Renaud-Bezot, à Villers-le-Lac, et ses marques (MRB, Emer, Rulcy et Arvor). Avec six salariés en 2002 (puis neuf au début de la décennie suivante), elle pratique le rhabillage (réparation) et produit des montres (près de 1 000 par semaine, à 90 % à quartz). Elle réalise notamment un modèle de gousset pour la coupe du monde de football de 2006 et un autre pour celle de rugby. En 2001, elle fabrique 3 à 400 montres de poche par mois (avec mouvement à quartz suisse ou mouvement mécanique, squelette ou normal). Elle dépose sa marque (Michel Epenoy) en 2013 et compte 11 personnes (dont la famille Epenoy). En 2014, Cédric Epenoy cède la Sarl (au capital de 13 460 €) à Jules Vallet.

Afficher les données détaillées

Périodes

  • Principale2e quart 20e siècle
  • Principale4e quart 20e siècle

Description

La maison, aux murs de moellons calcaires enduits, compte un sous-sol, un rez-de-chaussée surélevé, un étage carré et un étage en surcroît, desservis par un escalier dans-oeuvre tournant en charpente. Elle est coiffée par un toit à longs pans, pignons couverts et tuiles mécaniques. L'atelier au sud (éclairs par de vastes baies d'atelier) et le garage à l'est sont en béton (parpaings de béton ?) enduit, en rez-de-chaussée (l'atelier supporte une pièce dans l'angle sud-est) et couverts d'une terrasse en béton.

Afficher les données détaillées

  • Typologiesbaie d'atelier
  • Murscalcaire / moellon / enduit / béton / parpaing de béton / enduit
  • Toittuile mécanique / béton en couverture
  • Étagessous-sol / rez-de-chaussée surélevé / 1 étage carré / étage en surcroît
  • Élévationsélévation à travées
  • Couverturestoit à longs pans / pignon couvert / terrasse
  • Escaliersescalier dans-oeuvre / escalier tournant à retours avec jour / en charpente
  • Énergiesénergie électrique / achetée

Documentation

Documents d’archives

  • 3 P 412 Cadastre de la commune de Morteau, 1816-1978- 3 P 412 : Atlas parcellaire (11 feuilles), dessin (plume, lavis), par les géomètres du cadastre Girardier et Mestre, 1816-1817- 3 P 412/1 : Registre des états de sections, 1818- 3 P 412/4-5 : Matrice cadastrale des propriétés bâties et non bâties, 1823-1875. Le 1er volume manque.- 3 P 412/2-3 : Matrice cadastrale des propriétés bâties et non bâties, 1876-1914- 3 P 412/6 : Matrice cadastrale des propriétés bâties, 1882-1910- 3 P 412/7-9 : Matrice cadastrale des propriétés non bâties, 1911-1965- 3 P 412/10-13 : Matrice cadastrale des propriétés bâties, 1911-1978
    Lieu de conservation : Archives départementales du Doubs, Besançon  - Cote du document : 3 P 412

Bibliographie

  • C., T. L'entreprise Epenoy veut se diversifier. C'est-à-dire, n° 96, 13 janvier 2005, p. 14 : ill.
  • Mamet, Joël. Montres Epenoy, marque déposée. L'Est républicain, édition du Doubs, 20 décembre 2013, ill.
  • Yahyaoui, Michèle. la nouvelle vague des montres oignons. L'Est républicain, édition du Doubs, [-] mars 2011, ill.

Témoignages oraux

  • Renaud-Bezot Jacques, ancien dirigeant de la société horlogère du même nom. Villers-le-Lac
  •  

Lien(s) web

Intérêt, protection et statut

Afficher les données détaillées

  • Statut de la propriétépropriété privée

Désignation

  • Dénomination(s)maison, atelier
  • Parties constituantes non étudiéesatelier de fabrication, logement, garage, jardin

Localisation

  • CommuneMorteau
  • Adresse 24 rue Victor Hugo
  • Milieu d'implantationen ville
  • Aire d'étude et cantonPays horloger (le) - Morteau

Étude

  • Copyright© Région Bourgogne-Franche-Comté, Inventaire du patrimoine
  • Auteur(s)Poupard Laurent
  • Date de l'étude2013