Patrimoine en Franche-Comté - Ecole Nationale d'Industrie Laitière (ENIL) de Mamirolle

Je recherche :


Afficher les résultats :
Région Bourgogne Franche-Comté
Direction Culture, sport et jeunesse - Service Inventaire et Patrimoine
Hôtel de Région - 4, square Castan CS51857 - 25031 Besançon cedex

Accès aux dossiers d'inventaire

Retour

Ecole Nationale d'Industrie Laitière (ENIL) de Mamirolle

15 Grande Rue
25 - Mamirolle
Dossier IA25001110 réalisé en 2011

Illustrations

Historique

Par arrêté du 19 juin 1888, l'état crée l'école de laiterie dans le relais de poste désaffecté en 1884 à Mamirolle. L'ancien hôtel du relais abrite les logements de fonction et les écuries accueillent les ateliers de fromagerie et les salles de cours. Charles Martin en est le premier directeur. M. Farines lui succède en 1918 et fait construire la "ferme", "en bordure du réservoir communal et face à la fontaine". L'électricité est installée en 1926."Succédant à une plus ancienne construite vers 1917, une porcherie est agrandie en 1928. Successivement durant les années 30 sont construits : une école d'agriculture d'hiver (1931), un bâtiment d'internat et un atelier sur 3 niveaux (1933), des salles de fromagerie modernisées (1935) et le pavillon du professeur (1938.) Après une menace de fermeture en 1954, les tranches de travaux se succèdent et aboutissent à la création d'un 3ème étage de chambres, d'une porcherie neuve en 1962 qui fonctionne jusqu'en 1984, d'un gymnase et d'un terrain de foot en 1963, d'un court de tennis et d'une piscine couverte chauffée en 1964, d'un réfrigérateur de stockage en 1970, de logements pour le personnel et l'aménagement des combles en 1974. La piscine est durant un temps transformée en atelier et détruite vers 1993 pour laisser place aux nouvelles constructions. L'architecte Pierre Marie Gaiffe édifie le centre de documentation et d'information (cdi) en 1979. Les architectes Demenge et Joly construisent les bâtiments d'hébergement au sud en 1989 et le troisième, qui les jouxte au nord, en 1993. Avec l'architecte Tournier, ils construisent le laboratoire (larf) en 1994 puis en 1995-1996, le grand hall des technologies laitières et agro-alimentaires qui lui est accolé et combine "pédagogie, rentabilité économique, traçabilité et marche en avant des produits". Un bâtiment à usage de salle de cours et de laboratoire, est édifié en 2003 par l'architecte Jean-Michel Lhommée (Gennes), au sud du laboratoire.

Afficher les données détaillées

Périodes

  • Principale3e quart 20e siècle
  • Principale4e quart 20e siècle
  • Principale1er quart 21e siècle

Dates

  • 1979daté par source
  • 1989daté par source
  • 1993daté par source
  • 1995daté par source
  • 2003daté par source

Auteurs

Description

Le bâtiment d'administration et d'externat présente sa longue façade sur la rue de l'église et affiche la dénomination de l'école : école nationale d'industrie laitière en lettres bleues sur fond jaune pâle entre les fenêtres du second étage carré et l'étage de comble. Il comporte un sous-sol, un rez-de-chaussée, deux étages carrés et un étage de comble. Il est équipé d'un ascenseur et d'escaliers tournant à retours avec jour en maçonnerie. Ses deux ailes distales sont surmontées d'un toit en pavillon couvert en tuiles mécaniques avec deux chiens assis, et forment deux avant-corps légèrement saillants sur rue. Les bâtiments situés à l'ouest le long de la rue de l'église sont à usage de logement, comportent deux ailes perpendiculaires l'une à l'autre, formant une petite cour avec garages sur rue. Leurs toits à deux pans avec noue sont couverts en tuiles mécaniques. Ils présentent un pignon en moellons de calcaire sur rue. A l'arrière, au sud, le garage en parpaings de béton est couvert de tôle ondulée. Le pavillon du directeur comporte un étage de soubassement, un rez-de-chaussée, un étage de comble. Il est bâti en moellons de calcaire partiellement enduit. Son toit à longs pans avec sa demi-croupe est couvert en tuiles mécaniques. Les bâtiments d'accueil et d'administration sont perpendiculaires l'un à l'autre et délimitent une cour ouverte sur le carrefour de la rue de l'église et de la grand rue, vouée au stationnement, devant l'entrée du magasin et des bureaux. Leurs toits à deux pans sont couverts en tuiles mécaniques. Ils comportent un rez-de-chaussée, un étage carré et, pour leur partie sud-est, deux étages carrés. Située à l'est, au-delà de la grand rue, l'annexe, ancienne maison du directeur, est couverte en tuiles mécaniques, possède un toit à longs pans et croupe, un sous-sol, un rez-de-chaussée, un étage carré. Elle abrite une chaufferie, des salles de cours et des chambres. A l'arrière des bâtiments d'accueil et d'externat, en montant vers le sommet du terrain, on trouve successivement les autres bâtiments, dispersés sur la pente de la parcelle. Le bâtiment des salles de classes et laboratoires comporte un niveau de rez-de-chaussée de plain-pied sur sa façade sud-est sur un sous-sol de plain-pied sur sa façade nord-ouest ; il est couvert d'un toit en appentis à charpente métallique. A l'intérieur, il est desservi par un escalier droit en bois. Il porte un essentage de matériau synthétique et un enduit partiel. Le grand hall des technologies laitières et agro-alimentaires s'organise autour d'un patio central. Il est édifié en béton sous une charpente métallique extérieure et comporte une galerie intérieure vitrée permettant la visite. Il est couvert en terrasse et par des toitures à longs pans à faible pente, revêtues de matériau synthétique. Ses murs extérieurs sont partiellement enduits, son entrée ouvrant à l'ouest, est partiellement vitrée. Il inclut une chaufferie. Ses quais à l'est sont équipés d'un monte-charge depuis 2010. Au nord, il communique avec le bâtiment voisin au nord par une passerelle donnant au premier étage des laboratoires. Celui-ci comporte un étage carré sur un rez-de-chaussée surélevé et un étage de soubassement. Il est couvert en terrasse, partiellement enduit et à essentage de matériau synthétique. Sur son côté ouest, on trouve le bâtiment du centre de documentation et d'information : il comporte un étage de soubassement, un rez-de-chaussée, et son toit en appentis se présente presque comme un toit à shed couvert en matériau de synthèse, surmonté de 4 chiens assis. Ses murs extérieurs sont partiellement couverts d'un essentage de bois et enduits. En remontant vers le sud-ouest, on trouve le bâtiment de logements de fonction, couvert d'un toit en appentis de matériau synthétique se présentant presque comme un toit à shed. Occupant le point le plus haut, les trois bâtiments d'internat à deux étages carrés et un étage de comble, sont couverts en terrasse avec brisis de tuiles mécaniques protégeant le dernier étage en surcroît.

Afficher les données détaillées

  • Murscalcaire / béton / métal / verre / essentage de matériau synthétique / essentage de planches / enduit partiel / moellon / parpaing de béton / béton armé / pan de métal
  • Toittôle ondulée / tuile mécanique / matériau synthétique en couverture
  • Étagessous-sol / rez-de-chaussée / 2 étages carrés / étage de comble
  • Couvrementscharpente métallique apparente
  • Élévationsélévation ordonnancée / élévation à travées
  • Couverturesterrasse / toit à longs pans / toit en pavillon / appentis / demi-croupe / croupe / noue
  • Escaliersescalier en vis / en charpente métallique / en maçonnerie / escalier droit / en maçonnerie / escalier tournant à retours avec jour / en maçonnerie / escalier droit / en charpente
  • Autres organes de circulationsascenseur / monte-charge / rampe d'accès

Documentation

Bibliographie

  • Quoy, Christophe. Aux origines de l'enseignement technique agricole dans le Doubs, l'Enil de Mamirolle (1888-1900), 1993, Université de Franche-Comté. (mémoire de maitrise)
  • Comité régional d'histoire de l'enseignement agricole (éd). L'enseignement agricole a 150 ans, 1848-1998, contributions historiques de la Franche-Comté. Besançon : Direction de l'agriculture et de la forêt, Service régional de la formation et du développement, 1998 et 2001. 2 vol. ISBN 2-11-091138-7 et 2-11-091585-4
  • Vernus, Michel. Le Comté cette saveur venue des siècles. - Lyon : Textel, 1988. 300 p. : ill. ; 29 cm.
  • Abadie, Serge. Gurtner, Michel sous la dir. de, Cent ans d'école…cent ans d'histoire, Enil de Mamirolle, septembre 1988.
  •  

Intérêt, protection et statut

Afficher les données détaillées

  • Statut de la propriétépropriété publique
  • Précision statutpropriété de la Région Bourgogne-Franche-Comté : tous les bâtiments sauf les trois bâtiments d'internat qui sont la propriété de l'office HLM jusqu'en 2023, date à laquelle ils deviendront propriété régionale.

Désignation

  • Dénomination(s)école d'agriculture, lycée, école professionnelle, fromagerie
  • Parties constituantes non étudiéesquai, chaufferie, cantine, boutique, stationnement, cour, internat, préau, infirmerie, logement, boulangerie, escalier indépendant, laboratoire, fromagerie, laiterie, pièce d'affinage, atelier, atelier de conditionnement, chambre froide, réservoir industriel, vestiaire d'usine, passerelle, bureau

Localisation

  • CommuneMamirolle
  • Adresse 15 Grande Rue
  • Milieu d'implantationen village
  • Aire d'étude et cantonFranche-Comté - Besançon sud

Étude

  • Copyright© Région Franche-Comté, Inventaire du patrimoine
  • Auteur(s)Mairot Philippe
  • Date de l'étude2011

Localisation