Patrimoine en Franche-Comté - Immeuble et atelier d'outillage d'Ernest Fournier et de Georges Faivre

Je recherche :


Afficher les résultats :
Région Bourgogne Franche-Comté
Direction Culture, sport et jeunesse - Service Inventaire et Patrimoine
Hôtel de Région - 4, square Castan CS51857 - 25031 Besançon cedex

Accès aux dossiers d'inventaire

Retour

Immeuble et atelier d'outillage d'Ernest Fournier et de Georges Faivre

1 rue de l' Helvétie
25 - Les Gras
Dossier IA25001618 réalisé en 2016

Illustrations

Historique

Le plan cadastral de 1816 signale un bâtiment divisé en deux parcelles (ou deux corps de bâtiments mitoyens) : la partie cadastrée E 115 appartient (avec le pré E 114) à Joseph Théophile Garnache-Creuillot (1789-1871) tandis que celle cadastrée E 116 est (avec le jardin E 117) propriété du tanneur Antoine François Garnache-Chiquet. Vers 1870, les deux sont réunies entre les mains de François Alphonse Gauthier (1832-1896 ?), originaire d'Oullins. En 1874, ce dernier démolit la maison du tanneur puis il semble reconstruire ou modifier de manière très importante l'autre partie en 1884, la dotant notamment d'une sorte de belvédère fermé coiffé d'un clocheton. Le bâtiment passe vers 1906 à Célina Balanche, veuve d'Eugène Faivre qui s'était installé aux Gras en 1876 comme boulanger et aubergiste, dans une bâtisse qu'il avait acquise en 1881 (bâtisse reprise en 1906 par leur fils Henri, qui la remplacera en 1912-1914 par l'hôtel du Commerce, devenu en 2006 mairie et bibliothèque). Après le décès de la veuve Faivre en 1907, l'immeuble passe à son gendre Ernest Fournier (1856-1925), tourneur sur métaux, qui y fabrique des machines à arrondir. Il abrite également l'atelier de Georges Faivre (1883-1951), autre fils de Célina et d'Eugène, aussi spécialisé dans les machines à arrondir, les fraises, les "outils pour enlever les aiguilles", les tours à finir, etc. Georges éditera d'ailleurs en 1926 un tarif commun avec Abel Feuvrier, autre spécialiste des machines à arrondir, installé lui aux 20 et 22 Grande Rue. Le bâtiment accueille en outre le bureau du receveur des douanes, au rez-de-chaussée, et le bureau de tabac d'Ernest Gauthier (qui fabrique en outre des burins fixes et des tours universels ?) ; l'horloger Numa Garnache (Numa Alphonse Garnache-Barthod, 1895-1955) y a peut-être aussi résidé. Repris vers 1954 par la société Les Fils de Virgile Amyot et doté de garages au début des années 1970, il n'abrite plus que des appartements. Une vaste lucarne est en cours d'aménagement sur la façade orientale.

Afficher les données détaillées

Périodes

  • Principalelimite 18e siècle 19e siècle, 4e quart 19e siècle

Description

L'immeuble a des murs en moellons calcaires enduits et un toit à longs pans, demi-croupes et tuiles mécaniques. Il se poursuit au nord par un corps coiffé d'un toit à pignons couverts, contre lequel s'appuient les garages (en parpaings de béton enduits et protégés par un toit en appentis en tôle plate). Il comporte deux étages carrés et un étage en surcroît, desservis par un escalier dans-oeuvre droit en bois ; à l'est, un escalier extérieur droit en maçonnerie assure un accès direct au premier étage via une porte couverte d'un arc segmentaire (vestige du bâtiment initial ?). Les façades orientale et occidentale sont percées chacune d'une travée de baies horlogères ; les baies multiples de l'étage en surcroît ont disparu.

Afficher les données détaillées

  • Typologiesbaie horlogère / baie multiple
  • Toittuile mécanique
  • Étages2 étages carrés / étage en surcroît
  • Élévationsélévation à travées
  • Couverturestoit à longs pans / demi-croupe / pignon couvert
  • Escaliersescalier dans-oeuvre / escalier droit / en charpente

Documentation

Documents d’archives

  • 3 P 298 Cadastre de la commune des Gras, 1814-1967- 3 P 298 : Atlas parcellaire (11 feuilles), dessin (plume, lavis), par les géomètres du cadastre Vergne et Garcin, 1816- 3 P 298/1 : Registre des états de sections (1816-1818)- 3 P 298/2, 5 : Matrice cadastrale des propriétés bâties et non bâties, 1822-1875- 3 P 298/3-4 : Matrice cadastrale des propriétés bâties et non bâties, 1876-1914- 3 P 298/6 : Matrice cadastrale des propriétés bâties, 1882-1910- 3 P 298/7 : Matrice cadastrale des propriétés non bâties, 1914-1967- 3 P 298/8 : Matrice cadastrale des propriétés bâties, 1911-1967
    Lieu de conservation : Archives départementales du Doubs, Besançon  - Cote du document : 3 P 298

Documents figurés

  • N° 120. Les Gras - Mont Châteleu, carte postale, s.n., s.d. [4e quart 19e siècle], Louis Rochet éd. au Russey. Porte la date 5 octobre 1901 (tampon) au verso.
    Lieu de conservation : Collection particulière : Elisabeth Bonnet, Les Gras
  • [Vue d'ensemble du village, depuis la route de La Brévine, à l'est], photographie, s.n., s.d. [limite 19e siècle 20e siècle, avant 1910]
    Lieu de conservation : Collection particulière : Elisabeth Bonnet, Les Gras
  • 369. - Les Gras [vue d'ensemble du village, depuis le nord-est], carte postale, s.n., [1er quart 20e siècle, entre 1908 et 1917], Farine Frères éd. à Morteau. Porte la date 23 mars 1917 (manuscrite) au verso.
    Lieu de conservation : Collection particulière : Elisabeth Bonnet, Les Gras
  • [Vue d'ensemble du village, depuis l'est], photographie, s.n., s.d. [1er quart 20e siècle, après 1910]
    Lieu de conservation : Collection particulière : Elisabeth Bonnet, Les Gras
  • Le Doubs pittoresque. 102 - Les Gras - Route de la Suisse, carte postale, s.n., [1er quart 20e siècle, avant 1916]. Porte la date 3 septembre 1916 (manuscrite) au verso.
    Lieu de conservation : Collection particulière : Elisabeth Bonnet, Les Gras

Témoignages oraux

  • Aux environs de Morteau. - Le village des Gras, carte postale, s.n., [4e quart 19e siècle], Ch. Pierre éd. à Morteau. Porte la date 1901 (tampon) au verso.
    Lieu de conservation : Collection particulière : Elisabeth Bonnet, Les Gras
  • Petitjean Guy, ancien propriétaire de la maison Georges Vernier, commerce de fournitures et outils d'horlogerie. Les Gras
  • Tisserand Roger, fils d'Arsène Tisserand, ancien agriculteur. Les Gras

Bibliographie

  • Les Gras. Plus d'un siècle d'histoire du côté de la mairie. L'Est républicain, édition du Doubs, mardi 4 décembre 2012 : ill.
  • Laithier, René. Fabricants d'outils pour horlogers bijoutiers de la commune des Gras. Les artisans de la fin du 19e à la fin du 20e siècle. - 1990. 4 f. dactyl. Porte la mention : "Liste non exhaustive établie en 1990, par René Laithier, les Epaisses, Les Gras".
    Lieu de conservation : Collection particulière : Rémy Cerf, Les Gras
  • Vuillet, Bernard. Le val de Morteau et les Brenets en 1900, d'après la collection de cartes postales de Georges Caille. - Les Gras : B. Vuillet, Villers-le-Lac : G. Caille, 1978. 294 p. : cartes postales ; 31 cm.

Documents multimédias

  • Guichard, Jean-Marie. Recherches généalogiques. Accessibles en ligne sur le site de Geneanet : http://gw.geneanet.org/
  •  

Intérêt, protection et statut

Afficher les données détaillées

  • Statut de la propriétépropriété d'une personne privée

Désignation

  • Dénomination(s)immeuble, atelier
  • Parties constituantes non étudiéesatelier de fabrication, logement, garage, cour

Localisation

  • CommuneLes Gras
  • Adresse 1 rue de l' Helvétie
  • Milieu d'implantationen village
  • Aire d'étude et cantonPays horloger (le) - Morteau

Étude

  • Copyright© Région Bourgogne-Franche-Comté, Inventaire du patrimoine
  • Auteur(s)Poupard Laurent
  • Date de l'étude2016