Patrimoine en Franche-Comté - Moulin à farine, actuellement centrale hydroélectrique

Je recherche :


Afficher les résultats :
Région Bourgogne Franche-Comté
Direction Culture, sport et jeunesse - Service Inventaire et Patrimoine
Hôtel de Région - 4, square Castan CS51857 - 25031 Besançon cedex

Accès aux dossiers d'inventaire

Retour

Moulin à farine, actuellement centrale hydroélectrique

rue du Moulin
70 - Ray-sur-Saône
Dossier IA70000358 réalisé en 2008

Illustrations

Historique

Construit en lit de rivière de la Saône, le moulin est attesté sur la carte de Cassini en 1760, mais possèderait une existence légale dès la fin du 17e siècle (1668). Propriété du duc de Marmier et comprenant un moulin à blé et une huilerie, il est réglementé par décret le 24 juillet 1852. Le moulin est supprimé en 1879. Une centrale hydroélectrique est en cours d'aménagement en 1914, mais le chantier est vraisemblablement interrompu par la Première Guerre mondiale. En 1918, c'est la société vésulienne Dollé-Chaubey et Cie, concessionnaire de l'usine, qui sollicite l'autorisation d'établir l'usine hydraulique. En 1921, elle cède ses droits à la Société d'intérêt collectif agricole d'électricité de Ray-Cendrecourt (Jussey, 70), qui fait édifier la centrale hydroélectrique entre 1927 et 1929, légèrement en amont du moulin, sur le barrage. Elle est mise en service en janvier 1929. Les deux turbines produisent 927 000 kWh en 1932. La centrale a été exploitée jusqu'en 1991, par la SICAE de Ray-Cendrecourt, puis arrêtée et vendue à un particulier. Elle n'est plus aujourd'hui en activité.

En 1918, le projet (établi avant la Première Guerre ?) prévoit la mise en place de trois turbines et deux alternateurs, pour une puissance hydraulique estimée à 220 ch. En 1921, la centrale n'est équipée que de deux turbines Francis, d'une puissance nominale de 77 ch. Deux turbines sont encore en place en 2008.

Afficher les données détaillées

Périodes

  • Principale2e quart 20e siècle

Description

Le moulin est construit en moellon de calcaire enduit et couvert de toits à longs pans en tuile mécanique. Bâtie en lit de rivière, perpendiculairement à la Saône, la centrale est en béton armé et parpaing de béton enduit, couverte d'un toit également en béton (toit bombé sur le corps principal, en terrasse sur l'autre).

Afficher les données détaillées

  • Murscalcaire / moellon / enduit / béton / parpaing de béton / béton armé
  • Toittuile mécanique / béton en couverture
  • Étages1 étage carré
  • Couvrementsvoûte en berceau segmentaire
  • Couverturesterrasse / toit bombé / toit à longs pans
  • Énergiesénergie hydraulique / produite sur place / turbine hydraulique / énergie électrique / produite sur place
  • État de conservationétablissement industriel désaffecté

Documentation

Documents d’archives

  • 3 P 2394 Matrices cadastrales des propriétés bâties (1882-1909)
    Lieu de conservation : Archives départementales de la Haute-Saône, Vesoul  - Cote du document : 3 P 2394
  • 254 S 4 Cours d'eau et usines (1852-1921)
    Lieu de conservation : Archives départementales de la Haute-Saône, Vesoul  - Cote du document : 254 S 4
  • 438 Edepot 48 Ray-sur-Saône. Voirie, régime des eaux (1844-1943)
    Lieu de conservation : Archives départementales de la Haute-Saône, Vesoul  - Cote du document : 438 Edepot 48

Bibliographie

  • La Haute-Saône économique. - S.l. : Comité d'Action économique de la 7e Région, 1918.
  •  

Intérêt, protection et statut

Afficher les données détaillées

  • Statut de la propriétépropriété privée

Désignation

  • Dénomination(s)moulin à farine, centrale hydroélectrique
  • Parties constituantes non étudiéesatelier de fabrication, logement

Localisation

  • CommuneRay-sur-Saône
  • Adresse rue du Moulin
  • Milieu d'implantationen village
  • Aire d'étude et cantonHaute-Saône - Dampierre-sur-Salon
  • Hydrographiela Saône

Étude

  • Copyright© Région Franche-Comté, Inventaire du patrimoine
  • Auteur(s)Favereaux Raphaël
  • Date de l'étude2008

Localisation