Patrimoine en Franche-Comté - Maison et atelier d'horlogerie François Anguenot, puis Marcelin Joriot, puis Roger Maret

Je recherche :


Afficher les résultats :
Région Bourgogne Franche-Comté
Direction Culture, sport et jeunesse - Service Inventaire et Patrimoine
Hôtel de Région - 4, square Castan CS51857 - 25031 Besançon cedex

Accès aux dossiers d'inventaire

Retour

Maison et atelier d'horlogerie François Anguenot, puis Marcelin Joriot, puis Roger Maret

9 rue du Lac
25 - Villers-le-Lac
Dossier IA25001572 réalisé en 2016

Illustrations

Historique

La maison est bâtie vers 1900 pour le fabricant de cadrans Ulysse Meyrat (né en 1862 à Courtelary, canton de Berne, Suisse) puis elle est peut-être agrandie à l'arrière (ouest). Elle passe au cours de cette décennie à l'horloger François Anguenot (1845-1907), signalé en 1906-1907 comme l' "un des doyens de la fabrication à Villers-le-Lac" (montres Roskopf aux calibres de 19 et 21 lignes), puis à son gendre Marcelin Joriot (1870-1956). François est le père de Victor Anguenot (1874-1938), qui a établi au milieu des années 1900 sa fabrique de montres au 7 rue du Lac. Victor s'associe le 7 septembre 1907 avec son beau-frère Marcelin Joriot au sein d'une société en nom collectif "ayant pour objet la fabrication et la vente d'horlogerie" (cette association se poursuivra ensuite avec le fils de Marcelin : André, 1898-1989). Spécialisée dans les montres plates système Roskopf, la société Victor Anguenot et Cie réalise le montage au 7 rue du Lac, avec des ébauches qu'elle produit elle-même (tout d'abord à la Courpée dans les anciens ateliers A. Vuillemin et Fils puis Faivre, puis vers 1922 au 5 rue de la Gare et finalement vers 1934 au 2 rue de la Perrière). On ignore si la maison du 9 rue du Lac a joué un rôle dans cette organisation.

Toujours est-il qu'elle abrite au cours de la décennie 1940 la fabrique de montres de Roger Maret (marque Marcella). Embauché en 1932 par la Manufacture Marius Anguenot, ce dernier s'est mis à son compte en 1943 en achetant la société Marcel Aeschlimann, de Morteau (rue Jean Jaurès). Il dispose également d'un atelier secondaire dans un bâtiment au 20 rue du Quartier neuf. Il transfère à la fin des années 1940 ou au tout début des années 1950 son affaire au 1 rue du Stade, dans une usine nouvellement bâtie pour la SA Anguenot Frères - Herma (il fera faillite en 1951). La maison au n° 9 abrite ensuite une crèmerie puis elle est achetée à la fin des années 1950 par le marchand de vin Lucien Jeannerot, des Pargots. Dotée de garages (au sud et plus récemment au nord), elle a été convertie en immeuble et n'abrite plus d'activité productive.

Afficher les données détaillées

Périodes

  • Principale1er quart 20e siècle

Description

Le bâtiment a des murs en moellons calcaires enduits. Il comporte un rez-de-chaussée surélevé, accessible par deux escaliers extérieurs en maçonnerie (symétrique en façade et droit sur le côté sud), deux étages carrés et un étage en surcroît, desservis par un escalier dans-oeuvre. Le corps principal est coiffé par un toit à longs pans et pignons couverts, l'extension à l'ouest par un appentis ; tous deux ont une couverture de tuiles mécaniques. La présence de l'atelier au rez-de-chaussée est marquée par des fenêtres horlogères. L'encadrement des baies est en arc segmentaire en briques (rectangulaire pour l'extension). Les garages sont en béton avec toit terrasse dans le même matériau.

Afficher les données détaillées

  • Typologiesbaie horlogère
  • Murscalcaire / moellon / enduit
  • Toittuile mécanique
  • Étagesrez-de-chaussée surélevé / 2 étages carrés / étage en surcroît
  • Élévationsélévation à travées
  • Couverturestoit à longs pans / pignon couvert / noue / appentis
  • Escaliersescalier dans-oeuvre / escalier dans-oeuvre / escalier droit / escalier de distribution extérieur / escalier symétrique / en maçonnerie / escalier de distribution extérieur / escalier droit / en maçonnerie

Documentation

Documents d’archives

  • 3 P 628 Cadastre de la commune de Villers-le-Lac, 1817-1973- 3 P 628 : Atlas parcellaire (18 feuilles), dessin (plume, lavis), par les géomètres du cadastre Vial et Girardier, 1817- 3 P 628/1-2 : Registre des états de sections (1817 ?) - 3 P 628/3-4 : Matrices cadastrales des propriétés bâties et non bâties, 1822-1910- 3 P 628/5 : Matrice cadastrale des propriétés bâties, 1882-1910- 3 P 628/10-12 : Matrice cadastrale des propriétés bâties, 1911-1973
    Lieu de conservation : Archives départementales du Doubs, Besançon  - Cote du document : 3 P 628
  • 50 J 32 Syndicat de fabricants d'horlogerie de Besançon. Correspondance avec les fabricants, 1948-1966

Documents figurés

  • 2419. Villers-le-Lac - Vue générale [vue d'ensemble du village depuis le sud-ouest], carte postale, s.n., s.d. [entre 1898 et 1903], J. Farina éd. au Locle (Suisse)
    Lieu de conservation : Collection particulière : Jean-Claude Vuez, Villers-le-Lac
  • Lac ou Villers (Doubs). Embarcadère - Départ pour la visite en canot automobile des Bassins et Saut du Doubs, carte postale, s.n., s.d. [1er quart 20e siècle, entre 1909 et 1916], Bauer Marchet et Cie éd. à Dijon. Le tampon rond Bauer Marchet et Cie Dijon a été utilisé par l'éditeur de 1909 à 1916.
    Lieu de conservation : Collection particulière : Henri Ethalon, Les Ecorces
  • 654 - Frontière franco-suisse - Lac-ou-Villers - Le Doubs à Lac-ou-Villers, carte postale, par Francis Grux, s.d. [1er quart 20e siècle, après 1908], Francis Grux peintre-éditeur à Maîche
    Lieu de conservation : Collection particulière : Henri Ethalon, Les Ecorces
  • 73. Lac-ou-Villers (Doubs). - Le quartier neuf [vu de l'est], carte postale, s.n., s.d. [2e quart 20e siècle, vers 1925-1927]
    Lieu de conservation : Collection particulière : Henri Ethalon, Les Ecorces
  • Lac-ou-Villers (Doubs). - Vue générale prise de la route de la Suisse [vue d'ensemble du village, depuis l'est], carte postale, par M. Villier, [2e quart 20e siècle, avant 1945], C. Lardier éd. à Besançon. Porte la date 2 octobre 1945 au verso.
    Lieu de conservation : Collection particulière : Henri Ethalon, Les Ecorces

Documents multimédias

  • Guichard, Jean-Marie. Recherches généalogiques. Accessibles en ligne sur le site de Geneanet : http://gw.geneanet.org/

Témoignages oraux

  • Droz Yves, collectionneur de pièces horlogères et fondateur du Musée de la Montre, Villers-le-Lac
  • Flores Joseph, ancien horloger, rédacteur de la revue de l'Afaha (Association française des Amateurs d'Horlogerie ancienne) Horlogerie ancienne. Villers-le-Lac
  •  

Intérêt, protection et statut

Afficher les données détaillées

  • Statut de la propriétépropriété privée

Désignation

  • Dénomination(s)maison, atelier
  • Parties constituantes non étudiéesatelier de fabrication, logement, garage

Localisation

  • CommuneVillers-le-Lac
  • Adresse 9 rue du Lac
  • Milieu d'implantationen ville
  • Aire d'étude et cantonPays horloger (le) - Morteau

Étude

  • Copyright© Région Franche-Comté, Inventaire du patrimoine
  • Auteur(s)Poupard Laurent
  • Date de l'étude2016