Patrimoine en Franche-Comté - Présentation de l'étude du patrimoine industriel du Jura

Je recherche :


Afficher les résultats :
Région Bourgogne Franche-Comté
Direction Culture, sport et jeunesse - Service Inventaire et Patrimoine
Hôtel de Région - 4, square Castan CS51857 - 25031 Besançon cedex

Accès aux dossiers d'inventaire

Retour

Présentation de l'étude du patrimoine industriel du Jura

Débuté en 1988, le repérage du patrimoine industriel du Jura s'est achevé en 1998. Les enquêtes de terrain ont été menées par Laurent Poupard dans l'arrondissement de Dole en 1988 et 1989, dans celui de Saint-Claude et dans la zone dite de la Petite Montagne de 1990 à 1997, et par Raphaël Favereaux dans l'arrondissement de Lons-le-Saunier de 1995 à 1997. 551 dossiers ont été constitués, outre celui-ci et sans compter les 66 consacrés à des machines. Une soixantaine traite d'ensembles ou d'édifices non voués à la production, tels les logements patronaux et d'ouvriers, les cités ouvrières, etc. 202 des 545 communes du département sont concernées par l'étude, 8 d'entre elles ayant 10 dossiers ou plus. Les usines sont donc réparties de façon assez homogène sur le territoire, même si un quart d'entre elles est concentré dans quatre villes : Saint-Claude, Morez, Dole et Champagnole. La moitié abritent toujours une activité de production ou de transformation au moment du repérage : sicelles établies dans la partie montagneuse, Haut-Jura surtout, ont très souvent conservé une activité industrielle, la désindustrialisation est plus marquée en plaine. Les critères de définition de l'industrie étant fluctuants, l'étude a pris en compte certains bâtiments artisanaux jugés intéressants huilerie établie dans une ferme ou fabrique de mesures linéaires conservant tout son outillage, par exemple et a pu déborder la limite chronologique de 1950 pour des sites marquants barrage et centrale hydroélectrique de Vouglans, dans la commune de Cernon, notamment. Les fromageries constituent une catégorie à part : chacune de taille modeste, elles forment ensemble un tissu extrêmement dense dont résulte la vocation fromagère du département et qui, à cette échelle, témoigne d'une activité proprement industrielle. Toutefois, au vu de leur nombre, n'ont systématiquement été prises en compte que celles en fonctionnement.

Illustrations

Documentation

Documents figurés

  • Carte de localisation des zones de tournerie et de tabletterie. D'après une carte de Christophe Picod publiée dans : " Les tourneurs sur bois " / Picod, Christophe. - Belfort, 1991, p. 20, 32.
  •  

Désignation

  • Aires d'études Jura, Jura

Étude

  • Copyright© Région Franche-Comté, Inventaire du patrimoine
  • Auteur(s)Favereaux Raphaël
  • Date de l'étude

Localisation

Voir aussi

Voir tout