Patrimoine en Franche-Comté - Distillerie Robert, puis Cholley, actuellement logement

Je recherche :


Afficher les résultats :
Région Bourgogne Franche-Comté
Direction Culture, sport et jeunesse - Service Inventaire et Patrimoine
Hôtel de Région - 4, square Castan CS51857 - 25031 Besançon cedex

Accès aux dossiers d'inventaire

Retour

Distillerie Robert, puis Cholley, actuellement logement

1 rue de la Gare
70 - Aillevillers-et-Lyaumont
Dossier IA70000208 réalisé en 2006

Illustrations

Historique

Fondée en 1872 au Grand-Fahys (commune de Fougerolles) , la distillerie Robert est transférée à Aillevillers en novembre 1876. En 1897, Gustave Robert demande l'autorisation de transférer sa distillerie dans un bâtiment nouvellement construit dans son jardin. L'établissement ferme ses portes en 1911. Ernest Cholley, distillateur à Aillevillers, y transfère son activité en 1917. La chaudière et les alambics sont remplacés dans la décennie 1930. Vers 1950, quatre cuves à fruits de 15 t, servant à la fermentation, sont construites dans la pièce jouxtant la salle de distillation, par la société Pislor (Nancy, 54). L'étage sert au stockage et au vieillissement de 300 à 500 bonbonnes d'eau-de-vie. Avant sa fermeture en 1976, la distillerie, exploitée par Marius Cholley, transformait 300 tonnes de fruits par an (cerises, mirabelles, prunes, poires, etc.) en eau-de-vie. Désaffectée, la salle de distillation conserve tout le matériel. En 1897, la nouvelle distillerie renferme deux alambics basculants à bain-marie, système Egrot, de 600 litres et un générateur à vapeur de 8 ch du type Ficto (?) de 600 litres. En 2006, l'appareil de production, désormais sans affectation, se compose ainsi : un alambic de 800 l de marque Egrot et Grangé (Paris) de 1931 ; deux alambics de 800 l de marque Deroy Fils Aîné (Paris) datés de 1937 ; une chaudière à vapeur Field de 1200 l des Anciens Ets Egrot et Grangé, avec vase d'expansion, datée et déclarée en 1931 ; deux bacs réfrigérants à l'étage. La distillerie emploie 2 hommes en 1893 et à la fin de l'exploitation.

Afficher les données détaillées

Périodes

  • Principale4e quart 19e siècle

Description

L'atelier de fabrication est construit en moellon de grès enduit, à un étage carré, toit à longs pans et tuile mécanique. Le logement comprend un étage carré et un étage de comble, avec toit à croupes et ardoise.

Afficher les données détaillées

  • Mursgrès / moellon / enduit
  • Toittuile mécanique / ardoise
  • Étages1 étage carré / étage de comble
  • Couverturestoit à longs pans / croupe
  • Énergiesénergie thermique / produite sur place / énergie électrique / achetée
  • État de conservationétablissement industriel désaffecté

Documentation

Documents figurés

  • Atelier de distillation. Les alambics. Photogr., s.d. [vers 1960]. Dans : " L'industrie alimentaire dans l'Est de la France [...] ", p. 37.
  •  

Intérêt, protection et statut

Afficher les données détaillées

  • Statut de la propriétépropriété privée

Désignation

  • Dénomination(s)distillerie
  • Parties constituantes non étudiéesatelier de fabrication, entrepôt industriel, logement, bureau, écurie, garage
  • Fonction(s) successive(s) ou actuelle(s) logement

Localisation

  • CommuneAillevillers-et-Lyaumont
  • Adresse 1 rue de la Gare
  • Milieu d'implantationen village
  • Aire d'étude et cantonHaute-Saône - Saint-Loup-sur-Semouse

Étude

  • Copyright© Région Franche-Comté, Inventaire du patrimoine
  • Auteur(s)Favereaux Raphaël
  • Date de l'étude2006

Localisation