Patrimoine en Franche-Comté - Usine de matériel agricole Dollé-Chaubey et Cie, puis Dollé, actuellement usine de construction automobile PSA Peugeot Citroën

Je recherche :


Afficher les résultats :
Région Bourgogne Franche-Comté
Direction Culture, sport et jeunesse - Service Inventaire et Patrimoine
Hôtel de Région - 4, square Castan CS51857 - 25031 Besançon cedex

Accès aux dossiers d'inventaire

Retour

Usine de matériel agricole Dollé-Chaubey et Cie, puis Dollé, actuellement usine de construction automobile PSA Peugeot Citroën

Illustrations

Historique

La société Dollé-Chaubey, constructeur de machines agricoles, transfère en 1908 son usine à Vesoul, en bordure de la commune d'Echenoz-la-Méline. Fondée en 1868 par Emile Oscar Dollé à Gevigney (70) , l'entreprise familiale s'associe en 1906 avec Auguste Calley et devient une société en nom collectif sous l'appellation d'Etablissements Dollé-Chaubey et Cie. Une propriété, dite Château du Pont, ainsi que des terrains environnants servant aux manoeuvres militaires sont acquis pour permettre la construction de l'établissement industriel. Victor Dollé, ingénieur des Arts et Métiers et fils du fondateur, reprend en 1909 la direction de l'usine. En 1912, l'usine Dollé-Chaubey et Cie produit annuellement 2500 faucheuses, 300 moissonneuses, 300 lieuses, 1000 charrues Brabant, 5000 concasseurs, des coupe-racines, meules, etc. Elle fabrique également du matériel militaire pendant la Première Guerre mondiale. La société est transformée en société anonyme en 1919, sous la seule appellation de Dollé. En 1921, l'établissement industriel dispose d'une fonderie, d'un atelier de forge, d'un atelier de peinture et d'un vaste atelier regroupant les activités de menuiserie, montage, perçage, ajustage, tournage et outillage, ainsi que les bureaux. Un atelier particulier est dédié à la fabrication des charrues Brabant. Les machines sont mises en mouvement via une machine à vapeur. Les ateliers sont agrandis dans les années 1920, et une école d'apprentissage est fondée en 1929. Dans une publicité de 1949, l'usine est qualifiée de "plus grande manufacture française de machines agricoles", mais elle ferme ses portes en mai 1953. En 1955, les bâtiments sont investis par la société Udime, filiale des cycles Peugeot, qui fabrique des cadres de motos et de vélos, et des pièces de triporteurs. A partir de 1958, l'usine procède au montage des cyclomoteurs pour l'usine de cycles de Beaulieu (25). De 1959 à 1966, le site accueille une autre filiale de la société automobile Peugeot, la société Indenor (Industrielle de l'Est et du Nord) , qui fabrique des conteneurs, des bâches, puis des coiffes et garnitures de sièges en cuir. Elle fusionne en 1965 avec Peugeot, sous le nom de société des automobiles Peugeot, et transfère à Vesoul son magasin général de pièces détachées de la Garenne-Colombes (92). De nouveaux ateliers sont construits à cet effet sur la commune voisine de Noidans-lès-Vesoul, puis sur celle de Vaivre-et-Montoille, plus à l'ouest. Le magasin sud (MVS) , d'une surface initiale de 86 000 m², est progressivement édifié entre 1965 et 1974. Il est complété en 1977-1978 par le magasin nord (MVN) de 90 000 m², construit de l'autre côté de la voie ferrée, et agrandi en 2003. En 1979, l'usine de Sochaux transfère sur le site vésulien une unité d'emballage et d'expédition (UEV : logistique des pièces destinées à l'international) , nécessitant la construction d'un atelier de 85 000 m². De 1985 à 1991, les magasins de la région parisienne, de Vernon (27) , Utrecht (PB) , Nivelles (B) et Aprilia (I) sont transférés sur le site. Les locaux désaffectés des usines Malusa et Parisot, d'un surface totale de 20 000 ha, sont annexés au site en 1995 et 1999. L'usine PSA Peugeot Citroën regroupe aujourd'hui quatre secteurs : atelier d'équipements intérieurs et ferrage (fabrication de pièces détachées) , logistique des pièces de rechange et logistique des pièces destinées à l'international. La surface bâtie est passée de 43 ha en 1984 (sur un total de 114 ha) à 60 ha en 2009 (sur 121 ha). Une chaudière semi-tubulaire Scheidecker et Kohl (Lure, 70) est autorisée en 1918. L'usine Dollé emploie 60 ouvriers en 1909, 150 en 1918 et environ 500 vers 1950. La société Indenor emploie 210 personnes en 1960. L'usine Peugeot embauche 1400 personnes en 1970, 3700 en 1980, 2800 en 1990, 5000 en 2003 et 3800 en 2009.

Afficher les données détaillées

Périodes

  • Principale1er quart 20e siècle
  • Principale2e quart 20e siècle
  • Principale2e moitié 20e siècle

Description

Site auparavant desservi par un embranchement ferroviaire particulier. Les ateliers d'origine sont construits en rez-de-chaussée et couverts de toits à longs pans et de sheds. Le local de la machine à vapeur, couvert de sheds, a été converti en magasin industriel. La conciergerie, convertie en poste d'infirmerie, possède un étage de comble et un toit en pavillon couvert en ardoise. Les extensions postérieures utilisent le parpaing de béton, des ossatures métalliques avec essentage de tôle, et des toits couverts en tôle ou en ciment amiante.

Afficher les données détaillées

  • Murscalcaire / moellon / enduit / béton / parpaing de béton / essentage de tôle
  • Toittuile mécanique / verre en couverture / fer en couverture / ciment amiante en couverture / ardoise
  • Étages1 étage carré
  • Couvrementscharpente métallique apparente
  • Couverturestoit à longs pans / shed / appentis
  • Énergiesénergie thermique / produite sur place / énergie électrique / achetée

Documentation

Documents figurés

  • Etablissements Dollé. Vue générale des usines. Gravure, Pattegay impr. (Luxeuil), s.n., s.d. [vers 1930].
    Lieu de conservation : Archives départementales de la Haute-Saône, Vesoul  - Cote du document : 1 J 682
  • Plan général des Ets Dollé. Tirage, Vesoul, le 4 avril 1921, s.n., échelle 1 : 500.
    Lieu de conservation : Archives départementales de la Haute-Saône, Vesoul  - Cote du document : 5 M 232
  • Vue d'ensemble depuis l'entrée. Photogr., s.n., s.d. [1949]. Dans : " L'Opinion économique et financière [...] ", p. 91.
  •  

Intérêt, protection et statut

Afficher les données détaillées

  • Statut de la propriétépropriété privée

Désignation

  • Dénomination(s)usine de matériel agricole, usine de construction automobile
  • Parties constituantes non étudiéesatelier de fabrication, atelier de conditionnement, magasin industriel, entrepôt industriel, conciergerie, salle des machines, bureau, voie ferrée

Localisation

  • CommuneVesoul
  • Adresse 24 rue d' Echenoz
  • Milieu d'implantationen ville
  • Aire d'étude et cantonHaute-Saône - Vesoul ouest

Étude

  • Copyright© Région Franche-Comté, Inventaire du patrimoine
  • Auteur(s)Favereaux Raphaël
  • Date de l'étude2009

Localisation