Patrimoine en Franche-Comté - Féculerie Colle, puis Daval, puis Grandvoinet, puis magasin de commerce Risler, actuellement entrepôt communal

Je recherche :


Afficher les résultats :
Région Bourgogne Franche-Comté
Direction Culture, sport et jeunesse - Service Inventaire et Patrimoine
Hôtel de Région - 4, square Castan CS51857 - 25031 Besançon cedex

Accès aux dossiers d'inventaire

Retour

Féculerie Colle, puis Daval, puis Grandvoinet, puis magasin de commerce Risler, actuellement entrepôt communal

Illustrations

Historique

Représenté sur la carte de Cassini en 1760, le moulin de l'Aulne aurait été acheté par la princesse de Bauffremont à la Révolution française. Lors de sa réglementation hydraulique par arrêté préfectoral le 29 octobre 1857, il comprend un moulin, une huilerie et une ribe. Autorisée par arrêté préfectoral le 10 septembre 1863, une féculerie est bâtie contre le moulin, lequel semble cesser son activité de mouture. Elle appartient en 1882 à Constant Daval, qui fait y construire une maison vers 1884. La féculerie est exploitée en 1901 par la société Enoch-Daval et Cie, puis en 1921 par Emile Grandvoinet. Sa production atteint 5000 à 6 000 sacs par an avant la Première Guerre mondiale. Exploitée par la société Brueder et Cie, présente à Vouhenans (étudiée IA70000286) et Breuches (étudiée IA70000257) , l'usine traite 3000 t de pomme de terre en 1937, et produit 500 t de fécule, principalement destinée à l'industrie textile. La féculerie ferme ses portes au début des années 1950. Elle est ensuite achetée par le tissage Risler, situé en face, qui l'utilise comme magasin de vente et qui a peut-être exploité la turbine pour produire de l'électricité. La féculerie est achetée par la commune vers 1997. L'ancien moulin a été reconverti en logements, et les bâtiments industriels servent aujourd'hui d'entrepôts loués à des entreprises. En 1857, le moulin compte 3 paires de meules et une huilerie, mises en jeu par 4 roues à palettes de 4, 75 m de diamètre, et une ribe actionnée par une cinquième roue. Une turbine de 40 ch et une machine à vapeur de 25 ch sont attestées en 1937. La féculerie emploie 9 hommes en 1893, entre 10 et 16 vers 1914 et 8 personnes en 1931. En 1950, 2 équipes de 6 personnes se relaient en 2 x 8 heures.

Afficher les données détaillées

Périodes

  • Principale3e quart 19e siècle
  • Principale4e quart 19e siècle

Dates

  • 1821daté par source, daté par tradition orale, daté par travaux historiques

Description

Reconverti en logement, le bâtiment du moulin est construit sur le bief de dérivation. Il possède un étage carré et un étage de comble, couvert d'un toit à longs pans. L'atelier de fabrication de la féculerie se compose de deux bâtiments contigus, construits en moellon de grès enduit, pourvus d'un étage en surcroît et couverts de toits à longs pans en tuile mécanique.

Afficher les données détaillées

  • Mursgrès / enduit / moellon
  • Toittuile mécanique
  • Étages1 étage carré / étage de comble / étage en surcroît
  • Couverturestoit à longs pans / croupe
  • Énergiesénergie hydraulique / produite sur place / énergie thermique / produite sur place / énergie électrique / produite sur place
  • État de conservationétablissement industriel désaffecté

Intérêt, protection et statut

Afficher les données détaillées

  • Statut de la propriétépropriété publique

Désignation

  • Dénomination(s)féculerie
  • Parties constituantes non étudiéesatelier de fabrication, magasin industriel, logement, bief de dérivation
  • Fonction(s) successive(s) ou actuelle(s) magasin de commerce, logement, entrepôt industriel, entrepôt communal

Localisation

  • CommuneSaint-Germain
  • Milieu d'implantationen écart
  • Lieu-dit Saulcy le
  • Aire d'étude et cantonHaute-Saône - Lure nord
  • Hydrographiedérivation de l' Ognon

Étude

  • Copyright© Région Franche-Comté, Inventaire du patrimoine
  • Auteur(s)Favereaux Raphaël
  • Date de l'étude2007

Localisation