Patrimoine en Franche-Comté - Tissage de coton Briot et Cie, actuellement Centre d'Aide par le Travail (usine de menuiserie)

Je recherche :


Afficher les résultats :
Région Bourgogne Franche-Comté
Direction Culture, sport et jeunesse - Service Inventaire et Patrimoine
Hôtel de Région - 4, square Castan CS51857 - 25031 Besançon cedex

Accès aux dossiers d'inventaire

Retour

Tissage de coton Briot et Cie, actuellement Centre d'Aide par le Travail (usine de menuiserie)

10 rue de Chauveroche
90 - Lepuix
Dossier IA90000015 réalisé en 1999

Illustrations

Historique

Le moulin de Chauveroche, acheté en 1828 par J.J. Romain et L. Schick, est converti l'année suivante en tissage mécanique. Cet établissement déclenche l'hostilité d'une partie de la population et des nombreux tisseurs à bras de la commune. Un incendie, peut-être intentionnel, détruit le tissage en 1831. Charles Zoepfel rachète les vestiges en 1843 et le reconstruit peu après. Ayant vraisemblablement appartenu au sieur Bornèque, le tissage est acheté vers 1875 par Gustave Galland, puis vers 1895 par H. Briot. Ce dernier entreprend peu après la reconstruction des ateliers de fabrication à étage, ainsi que la mise en place de la machine à vapeur encore visible. La SARL Briot et Cie est créée en 1924. La manufacture se spécialise dans la fabrication du linge de toilette : serviettes éponge, draps de bain, gants de toilette, serviettes nids d'abeille, articles de layette. Le tissu est ensuite envoyé à Thaon-les-Vosges (88) pour le blanchiment, avant de revenir à l'usine. En 1961-1962, un nouvel atelier de fabrication en rez-de-chaussée est adossé à l'atelier central et équipé en 1964 de métiers automatiques. Le tissage ferme ses portes en 1979 mais reste propriété de la SARL jusqu'à sa dissolution en 1989. Les bâtiments sont alors cédés à l'Association Marie-Rose Briot, qui les loue pour partie au Secours Catholique, et principalement à l'ADAPEI depuis 1990. Cette association y a implanté un Centre d'Aide par le Travail spécialisé dans la menuiserie-caisserie. Présence d'une roue hydraulique en 1854 et d'une machine à vapeur de 15 ch en 1855 (construite en 1825 par Perrier frères à Chaillot (75) , mais ayant déjà servi aux Ets Steinbach-Koechlin à Mulhouse, 68). 260 métiers en fonctionnement en 1884, et 120 en 1962. Présence en 1999 d'une turbine Kaplan (installée entre 1925 et 1930) , d'une machine à vapeur construite par A. Blondel et Cie à La Madeleine-lez-Lille, 59 (étudiée : voir le dossier IM900000031) et d'une encolleuse SACM (étudée : voir le dossier IM90000030). 97 ouvriers en 1947, 88 en 1962, 15 en 1979, 28 en 1999.

Afficher les données détaillées

Périodes

  • Principalelimite 19e siècle 20e siècle

Dates

  • 1961daté par travaux historiques, daté par source, daté par tradition orale

Description

Les ateliers de fabrication ont un étage carré et sont couverts d'un toit à longs pans en tuile mécanique. L'extension (1961-1962) , en rez-de-chaussée, est construite en parpaing de béton enduit. L'entrepôt ou le magasin industriel (?) a une charpente bois et un essentage de planches.

Afficher les données détaillées

  • Mursgrès / moellon / enduit / béton / parpaing de béton / essentage de planches
  • Toittuile mécanique
  • Étages1 étage carré
  • Couvrementscharpente en bois apparente
  • Couverturestoit à longs pans / appentis / croupe
  • Autres organes de circulationsmonte-charge
  • Énergiesénergie hydraulique / produite sur place / turbine hydraulique / énergie thermique / produite sur place / machine à vapeur à piston / énergie électrique / achetée

Documentation

Documents figurés

  • Territoire-de-Belfort - Lepuix (Gy) - Quartier de Chevroche. Carte postale, Félicien Bailot éd. (Belfort), s.d. [fin 19e ou début 20e siècle].
    Lieu de conservation : Archives départementales du Territoire de Belfort, Belfort  - Cote du document : 7 Fi Grandvillars 14
  • Dessin géométrique de la machine et de la chaudière à vapeur servant à l'appui de la demande en autorisation adressée à Mr le préfet par M. Zoepfel à Giromagny. Dessin, calque, plume, lavis, échelle 1:50, 11 septembre 1854.
    Lieu de conservation : Archives départementales du Territoire de Belfort, Belfort  - Cote du document : 5 M 273
  •  

Intérêt, protection et statut

Machine de production = machine à imprégner (encolleuse) : dossier IM90000031

Machine énergétique = machine à vapeur à piston : dossier IM90000030

Afficher les données détaillées

  • Éléments remarquables machine de production, machine énergétique
  • Statut de la propriétépropriété d'une association

Désignation

  • CommuneLepuix
  • Milieu d'implantationen écart
  • Adresse 10 rue de Chauveroche
  • Dénomination(s)tissage
  • Parties constituantes non étudiéesatelier de fabrication, atelier de réparation, salle des machines, chaufferie, bâtiment d'eau, entrepôt industriel, magasin industriel, hangar industriel, logement patronal, bureau, conciergerie, transformateur, bief de dérivation, conduite forcée
  • Fonction(s) successive(s) ou actuelle(s) Centre d'Aide par le Travail

Localisation

  • Aire d'étude et cantonTerritoire de Belfort - Giromagny
  • Hydrographiedérivation de la Beucinière

Étude

  • Copyright© Région Franche-Comté, Inventaire du patrimoine
  • Auteur(s)Favereaux Raphaël
  • Date de l'étude1999

Localisation