Patrimoine en Franche-Comté - Maison et atelier d'horlogerie puis de décolletage Gillet

Je recherche :


Afficher les résultats :
Région Bourgogne Franche-Comté
Direction Culture, sport et jeunesse - Service Inventaire et Patrimoine
Hôtel de Région - 4, square Castan CS51857 - 25031 Besançon cedex

Accès aux dossiers d'inventaire

Retour

Maison et atelier d'horlogerie puis de décolletage Gillet

19 rue des Cités
25 - Charquemont
Dossier IA25001309 réalisé en 2014

Illustrations

Historique

En 1929, l'Office public d'Habitations à bon marché du Doubs fait construire une trentaine de maisons identiques en un lieu qui prend le nom des Cités. Celle au 19 rue des Cités accueille l'horloger Henri Gillet, qui l'agrandit vers 1940 en construisant un atelier accolé au sud. Cet atelier (acquis par l'Office vers 1954) abrite l'entreprise familiale de décolletage de précision, spécialisée dans les très petites pièces pour la montre (axes de balancier, tiges de remontoir peut-être, etc.). Henri père décède en 1941 et l'un de ses fils, également prénommé Henri, part au début des années 1950 s'établir à Besançon, rue des Quatre Vents. Il est bientôt rejoint par ses frères Camille et Joseph, et finalement par Gaston dont le départ entraîne la fermeture de l'affaire à Charquemont. Doté vers 2002 d'un garage édifié au sud-ouest, le bâtiment est redevenu une simple habitation.

Afficher les données détaillées

Périodes

  • Principale2e quart 20e siècle

Description

Bâtie sur un modèle très répandu dans la cité, la maison a des murs de moellons calcaires enduits. Dotée d'un sous-sol, elle est en rez-de-chaussée avec étage en surcroît. Le toit à longs pans et pignons couverts a une couverture en tuiles mécaniques. L'atelier à l'arrière, en rez-de-chaussée et avec des murs peut-être en béton, est éclairé par une fenêtre horlogère sur le mur pignon sud et une fenêtre multiple à quatre baies sur sa façade orientale. Autres extensions plus récentes au sud-ouest : un garage en parpaings de béton, prolongé au sud par un bûcher en pan de bois et essentage de planches.

Afficher les données détaillées

  • Typologiesbaie horlogère / baie multiple
  • Murscalcaire / moellon / enduit / béton / parpaing de béton / enduit / bois / pan de bois / essentage de planches
  • Toittuile mécanique
  • Étagessous-sol / en rez-de-chaussée / étage en surcroît
  • Couverturestoit à longs pans / pignon couvert / noue
  • Escaliersescalier dans-oeuvre
  • Énergiesénergie électrique / achetée

Documentation

Documents d’archives

  • 3 P 128 Cadastre de la commune de Charquemont, 1812-1963- 3 P 128/1 : Registre des états de sections (1812)- 3 P 128/2-3 : Matrices cadastrales des propriétés bâties et non bâties [1823-1906]- 3 P 128/5 : Matrice cadastrale des propriétés bâties (1882-1910)- 3 P 128/8-9 : Matrice cadastrale des propriétés bâties (1911-1963)
    Lieu de conservation : Archives départementales du Doubs, Besançon  - Cote du document : 3 P 128

Témoignages oraux

  • Donzé Jacques, ancien horloger, historien de Charquemont
  • Frésard Jean-Louis, fondateur de la société éponyme. Charquemont
  •  

Intérêt, protection et statut

Afficher les données détaillées

  • Statut de la propriétépropriété privée

Désignation

  • Dénomination(s)maison, atelier
  • Parties constituantes non étudiéeslogement, atelier de fabrication, garage, bûcher, jardin

Localisation

  • CommuneCharquemont
  • Adresse 19 rue des Cités
  • Milieu d'implantationen ville
  • Aire d'étude et cantonPays horloger (le) - Maîche

Étude

  • Copyright© Région Franche-Comté, Inventaire du patrimoine
  • Auteur(s)Poupard Laurent
  • Date de l'étude2014