Patrimoine en Franche-Comté - 3 instruments de mesure des angles en optique et d'ophtalmologie (tests d'acuité visuelle de Monoyer et test de Mallett)

Je recherche :


Afficher les résultats :
Région Bourgogne Franche-Comté
Direction Culture, sport et jeunesse - Service Inventaire et Patrimoine
Hôtel de Région - 4, square Castan CS51857 - 25031 Besançon cedex

Accès aux dossiers d'inventaire

Retour

3 instruments de mesure des angles en optique et d'ophtalmologie (tests d'acuité visuelle de Monoyer et test de Mallett)

35 quai Aimé Lamy
39 - Morez
Dossier IM39002395 réalisé en 2011
Edifice : école professionnelle dite Ecole nationale d'Optique puis lycée polyvalent Victor Bérard  (Référence : IA39000662)

Illustrations

Historique

Les trois tests ont été fabriqués dans le quatrième quart du 20e siècle (celui de Mallet en 1998). Leur principe a été élaboré à diverses époques pour mesurer simplement l'acuité visuelle et déterminer la nature et l'importance des troubles de la vision. Ils s'inscrivent donc dans un ensemble conséquent de tests, avec ceux de Parinaud (paragraphes dans des tailles décroissantes de caractères), de Landolt (série de cercles brisés), d'Armaignac (lettre E dans différentes tailles et positions), etc. L'échelle de Monoyer a été conçue en 1875 par Ferdinand Monoyer (1836-1912), agrégé de physique et inventeur en 1872 de la dioptrie, unité de valeur de réfraction universellement adoptée trois ans plus tard. Elle est ici proposée sous forme de boîte lumineuse par les sociétés Essilor et Ella. La première est née en 1972 de la fusion de la Société des Lunetiers, apparue en 1849 et qui a pris en 1964 la raison commerciale Essel, et de la société Silor, cette dernière issue d'un groupe dont l'histoire débute en 1919 avec l'ouverture par Georges Lissac (1897-1969) d'un premier magasin d'optique à Paris, rue Dauphine. Acquise en 1998 par Médipréma (fondée en 1976), la société Ella-Legros, de Tours (Indre-et-Loire), fabrique depuis 1946 des appareils médicaux, notamment des négatoscopes (boîtes lumineuses). Si le test de l'ophtalmologue anglais R.F.J. Mallett date de 1964 et a été décliné en de nombreuses versions depuis, la boîte étudiée a été construite en 1998 par la société Gatehouse Industrial Services Ltd, de Mildenhall (Suffolk, Angleterre).

Afficher les données détaillées

Périodes

  • Principale4e quart 20e siècle

Dates

  • 1998

Auteurs

Origine

  • lieu d'exécutionCentre, 37, Tours,
  • lieu d'exécutionAngleterre, Mildenhall,

Description

Les tests sont réalisés sous forme de boîtes métalliques lumineuses, équipées de tubes fluorescents (" néon ") ou à incandescence (" linolite "). Illustrée par deux boîtes (noire de la société Essilor et blanche de la société Ella), l'échelle de Monoyer sert à mesurer l'acuité visuelle (exprimée en dixièmes, 10 dixièmes correspondant à une vision courante permettant de distinguer un objet de 7, 3 mm à 5 m) d'une personne à une distance donnée. Il se compose de lettres capitales de l'alphabet latin disposées en lignes, de hauteur croissante de la première en haut à la dernière en bas. Chacune correspond à un dixième d'acuité visuelle : si le patient est capable de lire la ligne du bas (lettres Z et U par exemple), il a une acuité d'un dixième ; s'il peut lire celle au-dessus (M, C et F), il a deux dixièmes... L'appareil intègre aussi un test d'astigmatie (défaut de courbure de la cornée ou du cristallin, qui agit suivant un axe : horizontal, vertical ou oblique) dit test mire-chevrons : deux carrés et deux chevrons formés de traits parallèles sont peints sur un cercle en plastique transparent, dont la rotation est mesurée par des graduations en degrés disposées sur un demi-périmètre. Le test de Mallett pour la vision de près sert à vérifier la compensation d'une hétérophorie. Il se compose d'un cercle blanc dont le centre est matérialisé par un X, l'axe vertical et l'axe horizontal par deux traits verticaux et deux traits horizontaux rouges et les diagonales par des O blancs.

Afficher les données détaillées

  • Précision dimensions

    Dimensions (en cm) du test de la société Essilor : h = 47,5, la = 54,5, pr = 22,5. Dimensions du test de la société Ella : h = 78, la = 27, pr = 12,5. Dimensions du test de Mallett : h = 16,5, la = 15,5, pr = 9.

  • Catégoriesenseignement / optique
  • Structuresinstrument spécialisé / à électricité
  • Matériauxfer / plastique
  • Inscriptionsinscription concernant le fabricant / inscription concernant le lieu d'exécution / plaque signalétique / graduations
  • Précisions sur les inscriptions

    Plaque signalétique (étiquette collée sur le côté du test Essilor) : [logotype : la lettre e dans une forme ovale rappelant un oeil] / Essilor / Modèle : ELU 0900 / N° 9201 / [...] / Made in France. Plaque signalétique (étiquette collée sur le côté droit du test Ella) : Ella / Type : EOCT / N° série : 98001202 [...] Inscriptions et graduations (en degrés) des tests de Monoyer : 10 à 12 lignes de lettres et graduation de 0 (à gauche) à 180 (à droite), avec traits toutes les 5 unités et chiffres pour les multiples de 15. Etiquette collée sur le test de Mallett : Mallett / [logotype : la lettre i incurvée dans un cercle dont elle épouse la forme à gauche] / I.O.O. Plaque signalétique (étiquette collée à l'arrière) : Manufactured by / Gatehouse Industrial / Services Ltd. / Model dual fixation / Serial n° 17340/29/7/98 / [...] / Made in U.K.

Documentation

Bibliographie

  • Bussod, Michel ; Jean-Prost, Michel. La petite-fille des Rivières : historique de la lunetterie dans le canton de Morez. - S.l. [Morez] : s.n. [Impr. La Biennoise], 1996. 204 p. : ill. ; 27 cm.

Documents multimédias

  • Tang, Sosena. A Normative Study of the Near Mallett Unit Foveal Suppression Test and its relationship with other Binocular Vision tests. - S.d. [1er quart 20e siècle]. Document accessible en ligne : http://www.city.ac.uk/health/research/research-areas/optometry/applied-vision-research-group/eyenet/projects/a-normative-study-of-the-near-mallett-unit-foveal-suppression-test-and-its-relationship-with-other-binocular-vision-tests

Témoignages oraux

  • Massicard Etienne, professeur d'Optique au lycée Victor Bérard, à Morez
  • Vuillet Frédéric, professeur d'Optique au lycée Victor Bérard, à Morez
  •  

Désignation

  • Dénomination(s)instrument de mesure des angles en optique, instrument médical

Localisation

  • CommuneMorez
  • Adresse 35 quai Aimé Lamy
  • Milieu d'implantationen ville
  • Aire d'étude et cantonMorez
  • Emplacement dans l'édifice bâtiment de l'enseignement (B), Optique lunetterie (salle 115)

Étude

  • Copyright© Région Franche-Comté, Inventaire du patrimoine
  • Auteur(s)Poupard Laurent
  • Date de l'étude2011

Localisation