Patrimoine en Franche-Comté - Peinture monumentale

Je recherche :


Afficher les résultats :
Région Bourgogne Franche-Comté
Direction Culture, sport et jeunesse - Service Inventaire et Patrimoine
Hôtel de Région - 4, square Castan CS51857 - 25031 Besançon cedex

Accès aux dossiers d'inventaire

Retour

Peinture monumentale

8 rue Gonsalve Pertusier
25 - Morteau
Dossier IM25005466 réalisé en 2018
Edifice : Immeuble et atelier d'horlogerie des Ets Aris  (Référence : IA25001818)

Illustrations

Historique

François Coppa réalise en 1901 (date et signature portées) la peinture ornant la cage d'escalier de l'immeuble construit l'année précédente au 8 rue Gonsalve Pertusier par l'entrepreneur Jean Giletti (né en 1866 à Curino, dans le Piémont, Italie). Coppa est alors installé rue du Parc à La Chaux-de-Fonds (Suisse), ville dans laquelle il signe un autre décor peint (cage d'escalier de l'immeuble au 95 rue Jardinière).

Afficher les données détaillées

Périodes

  • Principale1er quart 20e siècle

Dates

  • 1901porte la date

Auteurs

Origine

  • lieu d'exécutionMorteau

Description

La peinture semble posée directement sur le béton des murs.

Afficher les données détaillées

  • Dimensions
  • Précision dimensions

    Dimensions non prises

  • Catégoriespeinture murale
  • Représentationspêcheur / scène / barque / lessive / scène / femme / enfant / lavoir / groupe / scène / rivière / mur / ville / pyramide / oiseau / palmier / fleur / Afrique / trophée / armes / instruments de musique / palette et pinceaux
  • Précisions sur la représentation

    Les murs de la cage d'escalier sont peints en trompe-l'oeil d'une plinthe en faux marbre et de rideaux mauves à franges dorées, soulevés par des cordons pour laisser apparaître végétation ou paysages et scènes pittoresques. Le peintre a situé ses représentations en Afrique ou au Moyen-Orient, à l'exception d'une scène de femmes au lavoir (au départ de l'escalier) et de la vue d'un village en bord de rivière. Au plafond est figuré un velum blanc illustré de motifs à masques (têtes humaines) affrontés, médaillons et trophées (sur les paliers).

  • Inscriptionssignature / sur l'oeuvre / peint / date / sur l'oeuvre / peint
  • Précisions sur les inscriptions

    Les seules inscriptions sont sur la couverture d'un cahier le nom Vignola, en référence à l'architecte de la Renaissance Vignole (Jacopo Barozzi da Vignola, 1507-1573), et sur une représentation de pyramides : 1901 / F. COPPA Fsco / UNA PRECE (soit : 1901 / fait par François Coppa / une prière).

  • État de conservationsalissure / altération ponctuelle / mauvaises conditions de conservation
  • Précision sur l'état de conservation

    Murs et peintures présentent des altérations et des salissures ; le décor du plafond du premier palier manque, la couche de support étant tombée. Par ailleurs, divers éléments ont été fixés directement sur la peinture (compteurs électriques, boîtes aux lettres, extincteur, etc.).

Documentation

Bibliographie

  • Blandin, Patrick. Dossier de protection de la cage d'escalier de l'immeuble au 8 rue Gonsalve Pertusier, à Morteau. - Besançon : Drac de Franche-Comté, Conservation régionale des Monuments historiques, 2011.
    Lieu de conservation : Conservation régionale des Monuments historiques, Besançon
  • La Chaux-de-Fonds. Art nouveau. - La Chaux-de-Fonds : Tourisme neuchâtelois, 2017. 24 p. : ill.Brochure accessible en ligne : http://www.chaux-de-fonds.ch/histoire-patrimoine/art-nouveau/a-decouvrir/documentation/Documents/brochure_art_nouveau2016.pdf (consultation : 4 mai 2018)
  •  

Désignation

  • Dénomination(s)peinture monumentale

Localisation

  • CommuneMorteau
  • Adresse 8 rue Gonsalve Pertusier
  • Milieu d'implantationen ville
  • Aire d'étude et cantonPays horloger (le) - Morteau
  • Emplacement dans l'édifice cage d'escalier

Étude

  • Copyright© Région Bourgogne-Franche-Comté, Inventaire du patrimoine
  • Auteur(s)Poupard Laurent
  • Date de l'étude2018