Patrimoine en Franche-Comté - Tissage de coton de la Société Industrielle de la Haute-Saône, puis G. Risler et Cie, puis Tissages de Haute-Saône, puis Kohler

Je recherche :


Afficher les résultats :
Région Bourgogne Franche-Comté
Direction Culture, sport et jeunesse - Service Inventaire et Patrimoine
Hôtel de Région - 4, square Castan CS51857 - 25031 Besançon cedex

Accès aux dossiers d'inventaire

Retour

Tissage de coton de la Société Industrielle de la Haute-Saône, puis G. Risler et Cie, puis Tissages de Haute-Saône, puis Kohler

Illustrations

Historique

En 1925, les industriels Grandvoinet, Risler et Baudouin constituent la Société Industrielle de la Haute-Saône. C'est pour le compte de cette société que l'ingénieur-chimiste G.P. Pierlot demande l'autorisation d'établir, en bordure de l'Ognon, une usine de blanchiment et de teinture de coton. Un rapport de mars 1926 signale que ces ateliers ne sont pas bâtis, mais "que la partie construite est un immense tissage qui va fonctionner dans quelques jours". Une lettre, adressée par l'architecte Bedon en décembre 1939 à la préfecture, annonce que la Société Industrielle de la Haute-Saône souhaite agrandir son tissage de coton "pour installer 16 nouveaux métiers et des magasins de tissus". En 1943, la Société Industrielle de la Haute-Saône est reprise par la société G. Risler et Cie (Mulhouse, 68). L'armée absorbe après la Seconde Guerre mondiale une grosse partie de la production (toile, serge et velours). Au début des années 1960, l'usine produit 140 t de tissu par mois. La société est reprise en 1992 par Kurt Abt, et intégrée au groupe Atex. Rebaptisée Tissages de Haute-Saône, l'usine dépose son bilan l'année suivante. Elle est achetée en 1993 par la société Kohler (actuellement Kohler France Textiles) , basée à Ferdrupt (88) , et reprend son activité en 1995, jusqu'à la fermeture définitive en 2006. Les bâtiments sont partiellement désaffectés, l'atelier de fabrication sud étant toujours utilisé comme lieu de stockage par la société Telatex, filiale de la société Kohler. La partie centrale du site a été vendue à une entreprise qui a bâti une boulangerie industrielle. La cheminée en brique, construite par les Ets Rietsch, de Belfort (90) , a été arasée. Installation d'une chaudière à vapeur SACM en 1925, d'un cuiseur et d'un échangeur Bitterly (Remiremont, 88) pour l'encollage en 1950. Le tissage emploie 95 personnes en 1931, 49 en 1993, et une trentaine en 2006.

Afficher les données détaillées

Périodes

  • Principale1er quart 20e siècle
  • Principale2e quart 20e siècle

Description

La conciergerie et le bâtiment des bureaux semblent avoir été construits par le même architecte, vraisemblablement dans les années 1930. Ils sont en béton armé et toit en terrasse, avec un étage carré pour la conciergerie. Tous les ateliers de fabrication et lieux de stockage sont construits en rez-de-chaussée, couverts de travées de sheds. La salle des machines et le garage à camions sont couverts d'un toit à longs pans. Le château d'eau possède une structure en béton armé, avec un parement en moellon de calcaire et hourdis de brique creuse.

Afficher les données détaillées

  • Mursgrès / moellon / enduit / béton / parpaing de béton / brique / béton armé
  • Toittuile mécanique / ciment amiante en couverture / verre en couverture
  • Étages1 étage carré
  • Couverturesterrasse / toit à longs pans / shed / appentis
  • Énergiesénergie thermique / produite sur place / énergie électrique / achetée
  • État de conservationétablissement industriel désaffecté

Intérêt, protection et statut

Afficher les données détaillées

  • Statut de la propriétépropriété privée

Désignation

  • Dénomination(s)tissage
  • Parties constituantes non étudiéesatelier de fabrication, conciergerie, bureau, magasin industriel, garage, château d'eau, chaufferie, cheminée d'usine, transformateur

Localisation

  • CommuneSaint-Germain
  • Milieu d'implantationen écart
  • Lieu-dit Saulcy le
  • Aire d'étude et cantonHaute-Saône - Lure nord

Étude

  • Copyright© Région Franche-Comté, Inventaire du patrimoine
  • Auteur(s)Favereaux Raphaël
  • Date de l'étude2007

Localisation