Patrimoine en Franche-Comté - Tissage de coton de la Société Cotonnière du Breuchin, actuellement usine d'articles en matière plastique Pro Inject

Je recherche :


Afficher les résultats :
Région Bourgogne Franche-Comté
Direction Culture, sport et jeunesse - Service Inventaire et Patrimoine
Hôtel de Région - 4, square Castan CS51857 - 25031 Besançon cedex

Accès aux dossiers d'inventaire

Retour

Tissage de coton de la Société Cotonnière du Breuchin, actuellement usine d'articles en matière plastique Pro Inject

Illustrations

Historique

Ce tissage de coton est édifié en 1925-1926 suite à l'association de M. Clément, propriétaire de la forge du même nom à Corravillers (IA70000115) et de M. Saillet, industriel textile de Remiremont (88). Elle prend pour nom Société Cotonnière du Breuchin en 1927 et se consacre à la production de calicot, de renforcé et de cretonne légère. Après la Seconde Guerre mondiale, le matériel est complètement renouvelé, et la production mensuelle avoisine les 50 t de tissus. En 1965, le tissage acquiert des métiers automatiques pour la fabrication de draps de lits. Il cesse son activité au milieu des années 1970, mais conserve un magasin de vente jusqu'en 1987. Les bâtiments sont actuellement loués à une petite entreprise d'injection de matière plastique. Il subsiste, légèrement en aval du site, un ancien bassin de retenue et une turbine, fort dégradée, qui aurait servi à fournir l'éclairage électrique aux logements d'ouvriers et d'employés des usines Clément (tissage et forge). Une chaudière multitubulaire Babcock et Wilcox est autorisée en 1926. 250 métiers à tisser de la SACM (?) (Mulhouse, 68) étaient utilisés en 1950. Une turbine à axe horizontal (hors d'usage) est encore en place. 90 personnes sont employées en 1927, 80 dans les années 1930, 115 vers 1950 et 10 en 2005.

Afficher les données détaillées

Périodes

  • Principale1er quart 20e siècle

Description

L'atelier de fabrication, construit en rez-de-chaussée, en moellon de grès enduit et brique creuse, est couvert de seize travées de sheds en tuile mécanique. Il semble que la salle de tissage ait été bâtie en deux fois (neuf travées de sheds au sud et sept autres au nord) , mais dans un temps très rapproché. Un entrepôt industriel, au nord, est bâti en pan de fer hourdé de parpaings de béton. Le bureau, couvert d'un appentis, et le transformateur sont bâtis avec des parpaings de mâchefer enduits. Deux logements d'ouvriers et deux de contremaître subsistent également autour du tissage. L'un deux a son pignon sud protégé par un essentage d'ardoise. La cheminée, en brique, a été arasée.

Afficher les données détaillées

  • Mursgrès / brique / brique creuse / ardoise / fer / béton / enduit / essentage d'ardoise / moellon / pan de fer / parpaing de béton
  • Toittuile mécanique / fer en couverture / verre en couverture
  • Étages1 étage carré / étage de comble
  • Couverturestoit à longs pans / appentis / shed
  • Énergiesénergie hydraulique / produite à distance / turbine hydraulique / énergie thermique / produite sur place / énergie électrique / achetée

Intérêt, protection et statut

Afficher les données détaillées

  • Statut de la propriétépropriété privée

Désignation

  • Dénomination(s)tissage
  • Parties constituantes non étudiéesatelier de fabrication, cheminée d'usine, salle des machines, entrepôt industriel, transformateur, logement d'ouvriers, logement de contremaître, bureau, bassin de retenue
  • Fonction(s) successive(s) ou actuelle(s) usine d'articles en matière plastique

Localisation

  • CommuneCorravillers
  • Adresse R.D. 6
  • Milieu d'implantationen village
  • Aire d'étude et cantonHaute-Saône - Faucogney-et-la-Mer
  • Hydrographiedérivation du Breuchin

Étude

  • Copyright© Région Franche-Comté, Inventaire du patrimoine
  • Auteur(s)Favereaux Raphaël
  • Date de l'étude2005

Localisation