Patrimoine en Franche-Comté - Mairie, école primaire de garçons.

Je recherche :


Afficher les résultats :
Région Bourgogne Franche-Comté
Direction Culture, sport et jeunesse - Service Inventaire et Patrimoine
Hôtel de Région - 4, square Castan CS51857 - 25031 Besançon cedex

Accès aux dossiers d'inventaire

Retour

Mairie, école primaire de garçons.

5 rue du Pâquis
70 - Rupt-sur-Saône
Dossier IA70000732 réalisé en 2016

Illustrations

Historique

Le 30 mai 1835, le maire Duvaux et les membres du conseil municipal reçoivent l'accord du préfet pour acheter une ancienne ferme au centre du village afin d'y installer la mairie. Quelques années plus tard, en 1840, le conseil municipal décide sa destruction pour construire à son emplacement un nouvel édifice abritant à la fois la mairie, l'école primaire de garçons et le logement de l'instituteur. Le 19 janvier 1840, Jean-Baptiste Ridoux, architecte à Vesoul, présente les plans de la nouvelle maison commune et école primaire. Le projet, qui s'élève à la somme de 27 222 F, comprend : « un grand bâtiment destiné, au rez-de-chaussée, à la classe de garçons, au logement de l'instituteur et à une cage d'escalier ; au 1er étage, à la salle du conseil, et deux chambres comme annexe au logement de l'instituteur. Il comprend aussi un grenier sur la masse du bâtiment et une cave, au-dessous, qui n'occupe que la surface du logement de l'instituteur ». Cet édifice est complété par « un bâtiment de dépendance, comprenant un magasin à pompe, une écurie, un passage au jardin, avec grenier au-dessus de ce bâtiment, devant servir de bûcher et de dépôt de paille et foin ». Il est aussi prévu « un four situé derrière le bâtiment de dépendance, un corps de latrines pour les élèves et la famille de l'instituteur et l'établissement d'une terrasse à l'ouest et au nord, formant la limite de la rue ». Le préfet juge la dépense trop élevée, d'autant que la commune a déjà utilisé en grande partie pour d'autres travaux son quart de réserve (évalué à 39 500 F). Il invite donc le maire à demander à l'architecte de refondre son projet et de s'en tenir à une somme comprise entre 15 000 F et 18 000 F. Parmi les changements apportés, le maire demande à Ridoux de faire disparaître « les ornements extérieurs et embellissement des façades ». C'est ainsi que l'architecte abandonne le décor de grecques et de postes du bandeau qui sépare les deux niveaux de la façade principale, et l'appareil en bossage du rez-de-chaussée. Les travaux sont adjugés à François Lacoste, demeurant à Rupt. En 1881, la couverture en zinc jugée vétuste est restaurée par l'entrepreneur Bernard Peterhansel, de Vesoul, d'après le devis de l'architecte Desgranges.

Afficher les données détaillées

Périodes

  • Principale2e quart 19e siècle

Auteurs

Description

L'édifice s'élève au bord de la rue du Pâquis qui traverse le village. Il est situé au cœur de la cité, non loin de la place de l'Abondance où se dresse la fontaine du même nom, de l'ancienne école primaire de filles et du monument aux morts. De plan rectangulaire, il est construit en pierre calcaire en moellons enduits. La pierre de taille est réservée pour les pilastres corniers à refends des trois façades visibles depuis la rue, les linteaux des baies en plein cintre du rez-de-chaussée et les linteaux droits de l'étage, la corniche à modillons et à denticules ainsi que pour le porche saillant sur l'élévation latérale est (correspondant à l'ancienne entrée de l'école). A l'opposé, la façade postérieure est plus sobre : elle ne possède ni corniche, ni bandeau séparant les deux niveaux. Un escalier tournant, avec marches en bois et rampe en fonte, conduit à l'ancienne salle du conseil (utilisée actuellement pour les mariages) et à l'appartement de l'instituteur (occupé par le bureau du maire et la salle d'archives). Un second escalier, en vis et en pierre, conduit au sous-sol. Le toit à longs pans et larges croupes est couvert en zinc. Du côté est, le passage latéral permet d'accéder à la cour fermée par une construction qui abritait l'ancien local des pompes à incendie, l'écurie et le grenier. Construite en moellons calcaires et enduits, sa façade, à deux niveaux séparés par un bandeau plat, est percée de baies en arc segmentaire. Son toit à longs pans est couvert de tuiles mécaniques. Au-delà s'étend l'ancien jardin. Du côté opposé, à l'ouest, quelques marches mènent à une terrasse délimitée par un mur d'enclos en moellons calcaires.

Afficher les données détaillées

  • Planplan rectangulaire régulier
  • Murscalcaire / moellon / enduit
  • Toitzinc en couverture / tuile mécanique
  • Étagessous-sol / 1 étage carré
  • Élévationsélévation à travées
  • Couverturestoit à longs pans / croupe / toit à longs pans / pignon couvert
  • Escaliersescalier dans-oeuvre / escalier tournant / cage ouverte / en charpente / escalier dans-oeuvre / escalier en vis / en maçonnerie

Documentation

Documents d’archives

  • 457 Edepot 56. Rupt-sur-Saône. Edifices communaux (1715-1927)
    Lieu de conservation : Archives départementales de la Haute-Saône, Vesoul  - Cote du document : 457 Edepot 56
  • 228 E dépôt 103 M4. Ville de Faverney. Construction d'une croix en pierre de taille à placer au milieu du nouveau cimetière. Luxeuil, 1er juillet 1858.
    Lieu de conservation : Archives départementales de la Haute-Saône, Vesoul  - Cote du document : 228 E dépôt 103 M4
  • 3 O 473 Travaux communaux, 1806-1881
    Lieu de conservation : Archives départementales de la Haute-Saône, Vesoul  - Cote du document : 3 O 473

Documents figurés

  • [Plan de situation], dessin (plume, lavis), par Jean-Baptiste Ridoux, 1837, échelle 1/500
    Lieu de conservation : Archives départementales de la Haute-Saône, Vesoul  - Cote du document : 5 K 326
  • [Projet de construction], dessin sur calque (plume, lavis), par Jean-Baptiste Ridoux, s.d. [1840], échelle 1/100- Plan des fondations et des caves- Plan du rez-de-chaussée- Plan de l'étage- Coupe du grand bâtiment [et profil d'une ferme et d'un arêtier], échelles 1/100 et 1/50- Façade principale [projet non retenu]- Façade principale (façade modifiée et acceptée)- [Détails d'élévation, coupes et profils], échelles diverses- Face du pignon du grand bâtiment à l'ouest [et dépendances : coupe et élévation], échelles diverses- Face à l'est. Pignon [et] Coupe du bâtiment de dépendance
    Lieu de conservation : Archives départementales de la Haute-Saône, Vesoul  - Cote du document : 5 K 326

Bibliographie

  • Brune, Paul. Dictionnaire des artistes et ouvriers d'art de la Franche-Comté. - Paris : Bibliothèque d'Art et d'Archéologie, 1912. 342 p. ; 24 cm.
  •  

Désignation

  • Dénomination(s)mairie, école primaire
  • Parties constituantes non étudiéescour, écurie, remise de matériel d'incendie

Localisation

  • CommuneRupt-sur-Saône
  • Adresse 5 rue du Pâquis
  • Milieu d'implantationen village
  • Aire d'étude et cantonVal de Saône - Scey-sur-Saône-et-Saint-Albin

Étude

  • Copyright© Région Franche-Comté, Inventaire du patrimoine
  • Auteur(s)Hamelin Liliane
  • Date de l'étude2015

Localisation