Patrimoine en Franche-Comté - Hôtel Foraisse

Je recherche :


Afficher les résultats :
Région Bourgogne Franche-Comté
Direction Culture, sport et jeunesse - Service Inventaire et Patrimoine
Hôtel de Région - 4, square Castan CS51857 - 25031 Besançon cedex

Accès aux dossiers d'inventaire

Retour

Hôtel Foraisse

Illustrations

Historique

En 1751, Claude-Quentin Foraisse qui fut avocat au parlement, vicomte mayeur et lieutenant général de police, effectue une requête en voirie pour reconstruire sa maison. En 1755, il en achète une autre située à gauche de la première et confie à l'architecte Jean-Charles Colombot (peut-être déjà auteur des restaurations de la première partie) le soin d'unifier les deux façades en conservant l'emplacement du passage cocher de la maison acquise, cette dernière datant du 17e siècle : le portail d'entrée se trouve donc décentré dans la nouvelle composition. Durant cette même période et probablement par le même architecte, sont construits un corps de logis secondaire, parallèle au logis sur rue, une aile des communs en retour d'équerre sur la deuxième cour, un bûcher et les deux escaliers à cage ouverte, dont celui de droite comporte dans la ferronnerie le monogramme de Claude-Quentin Foraisse enlaçant un arbre. Au début du 19e siècle, un bâtiment de remise et écurie est ajouté au fond de la parcelle. Au cours du même siècle, une borne fontaine en pierre est installée dans la première cour, et la cage d'escalier droite fermée par une cloison en matériaux précaires. Le jardin, en prolongement de la cour des communs, a été transformé en cour à la fin du 19e ou au 20e siècle. Dès l'origine, le rez-de-chaussée de l'édifice a intégré des fonctions commerciales : la librairie Fantet au 18e siècle occupait un local sur cour et à la fin du 19e siècle, le magasin du Bon Marché s'était installé au rez-de-chaussée sur rue ainsi qu'au 60 et 62 Grande Rue.

Afficher les données détaillées

Périodes

  • Principale17e siècle
  • Principale3e quart 18e siècle

Auteurs

Description

L'hôtel, à deux corps de logis parallèles, possède un passage cocher traversant décentré, deux escaliers à cage ouverte sur cour, l'un en maçonnerie puis en charpente et l'autre entièrement en charpente. Dans la deuxième cour, prolongé à l'origine par un jardin, sont situés un bâtiment des communs en rez-de-chaussée et un bûcher, tous deux perpendiculaires au logis secondaire. Un bâtiment de remise et écurie occupe le fond de la parcelle. Le logis principal est construit sur trois caves, l'une à deux travées voûtées d'arêtes reposant sur trois piliers centraux, et les deux autres voûtées en berceau. Sa façade sur rue est percée de trois arcades boutiquières.

Afficher les données détaillées

  • Typologieshôtel sur rue
  • Murscalcaire / pierre de taille
  • Toittuile plate
  • Étagessous-sol / 2 étages carrés / étage de comble
  • Couvrementsvoûte d'arêtes / voûte en berceau
  • Élévationsélévation ordonnancée
  • Escaliersescalier de distribution extérieur / escalier symétrique / cage ouverte / en maçonnerie / en charpente / escalier de distribution extérieur / escalier tournant à retours sans jour / cage ouverte / en charpente
  • Techniques de décorferronnerie
  • Représentationsmonogramme
  • Précisions sur la représentation

    Sur la ferronnerie de l'escalier droit, le monogramme CQF de Claude-Quentin Foraisse encadre un arbre.

Documentation

Documents figurés

  • Elévation de la partie droite de la façade sur rue. Dessin à la plume et lavis, s.d. (1751)
    Lieu de conservation : Bibliothèque municipale, Besançon  - Cote du document : DD 19 (38)
  • Elévation de la partie gauche de la façade sur rue. Dessin à la plume aquarellé, s.d. (1755), par Colombot, Jean-Charles (architecte)
    Lieu de conservation : Bibliothèque municipale, Besançon  - Cote du document : DD 19 (39)
  • Besançon : extrait du plan cadastral, 1974, section AB.
  •  

Intérêt, protection et statut

Caractéristique des hôtels sur rue à deux logis parallèles distribués par deux escaliers à cage ouverte, cet hôtel a aussi conservé ses dépendances dont des communs et un bûcher de grande qualité architecturale. A signaler aussi qu'il s'agit d'un hôtel qui possédait dès l'origine des boutiques sur rue.

Afficher les données détaillées

  • Éléments remarquables communs, bûcher, escalier
  • Statut de la propriétépropriété privée

Désignation

  • Dénomination(s)hôtel
  • Parties constituantes non étudiéescommuns, bûcher, écurie, logement, remise, boutique, borne fontaine, jardin, cour

Localisation

  • CommuneBesançon
  • Adresse Grande Rue 64
  • Milieu d'implantationen ville
  • Lieu-dit Terrier de Santans îlot
  • Aire d'étude et cantonBesançon centre - Besançon centre ville

Étude

  • Copyright© Région Franche-Comté, Inventaire du patrimoine
  • Auteur(s)Roussel Christiane
  • Date de l'étude1996

Localisation