Patrimoine en Franche-Comté - Moulin de l'Abbaye

Je recherche :


Afficher les résultats :
Région Bourgogne Franche-Comté
Direction Culture, sport et jeunesse - Service Inventaire et Patrimoine
Hôtel de Région - 4, square Castan CS51857 - 25031 Besançon cedex

Accès aux dossiers d'inventaire

Retour

Moulin de l'Abbaye

Illustrations

Historique

Le moulin dit « de l'abbaye des Trois Rois » est attesté dans la seconde moitié du 14e siècle. Vendu comme bien national en 1792, il appartient en 1832 à Jacques Devillers, puis passe successivement aux mains de Louis Bouchot en 1839, Jean-Baptiste Vuillement en 1850, Anne Constance Vaudrey en 1851 et de M. Benoist en 1862. Dès 1847, le moulin est loué à Pierre Antoine Pouthier et sa femme Marie Gauthier, et comprend trois paires de meules et une ribe (meules pour le broyage des matières oléagineuses ou des fibres textiles).

Le moulin est acquis vers 1865 par Jean François Pouthier, fils de Pierre Antoine. Son fils, Joseph, lui succède en 1897 et équipe le moulin d'un broyeur à cylindres Goulut-Borne (IA70000266) et d'un élévateur de remontée en 1903-1904. Deux paires de meules complètent l'installation. Sous la direction d'Henri Pouthier et de ses deux frères (fils de Joseph), une turbine Goulut-Borne de 12 chevaux est mise en place en 1922. Elle est suppléée dans la décennie 1930 par un moteur à huile lourde. A partir de 1940, la minoterie fonctionne grâce à l'énergie électrique du réseau, pour laquelle un transformateur est construit vers 1953.

Entre 1928 et 1934, Henri entreprend la conversion du moulin en minoterie : construction d'un quai de chargement, acquisition d'appareils à cylindres Teisset-Rose-Brault et d'un plansichter. En 1938, le contingent de blé est de 8041 quintaux. Jacques, le fils d'Henri Pouthier, reprend l'affaire après la Seconde Guerre. En 1948, la minoterie est restructurée (modification des étages) et agrandie vers l'est. Une nouvelle turbine de marque allemande Ossberger est installée en 1958. Entre 1970 et 1983, l'établissement connaît diverses extensions au nord-est et à l'est, principalement sur la commune voisine d'Etrappe, avec la construction de silos et d'entrepôts industriels, d'un garage et d'un pont-bascule. De nouveaux silos à farine sont édifiés au nord de l'atelier principal en 2008. La ferme, qui faisait face au moulin à l'ouest, a été progressivement démolie entre 1970 et 2000, et ne conserve que la partie méridionale convertie en logement.

Jean-Marc Pouthier a succédé à son père Jacques. Le contingent, qui se montait à plus de 15 000 quintaux en 1975, est retombé à 10 041 aujourd'hui, mais la production annuelle n'atteint qu'environ 7000 quintaux. L'outil de production se compose de trois broyeurs datant des années 1930, de marque Miag (Braunschweig, Allemagne) et Schneider-Jaquet, installés vers 1965. Le plansichter, également de marque Schneider-Jaquet (Strasbourg), a été mis en place en 1973. La turbine hydraulique Ossberger est hors-service.

Afficher les données détaillées

Périodes

  • Principale2e quart 20e siècle
  • Principale3e quart 20e siècle
  • Principale4e quart 20e siècle
  • Principale1er quart 21e siècle

Dates

Description

Construit en moellon de calcaire, le moulin a été très modifié au cours du XXe siècle lors de sa conversion en minoterie. Celle-ci a été rehaussée (parpaing de béton enduit), comprend un étage carré et un étage en surcroît, et est couverte d'un toit à longs pans à demi-croupes et tuile mécanique. Elle est flanquée au sud d'un corps de bâtiment, à un étage carré et un étage de comble, couvert d'un toit à demi-croupe en tuile mécanique. Auparavant occupé par un logement, il abrite aujourd'hui un bureau. Les extensions orientales (silos à blé) sont en parpaing de béton ou avec une ossature et une couverture métalliques. Le garage, au nord, est pourvu d'une ossature, d'une couverture et d'un essentage en tôle. La ferme est bâtie en moellon de calcaire, couverte d'un toit en tuile mécanique.

Afficher les données détaillées

  • Murscalcaire / moellon / enduit / béton / parpaing de béton / enduit / essentage de tôle
  • Toittuile mécanique / fer en couverture
  • Étages1 étage carré / étage de comble / étage en surcroît
  • Couverturestoit à longs pans / demi-croupe / appentis
  • Énergiesénergie hydraulique / produite sur place / turbine hydraulique

Documentation

Documents d’archives

  • 3 P 366/2-3 Matrice des propriétés XIXe siècle
    Lieu de conservation : Archives départementales du Doubs, Besançon  - Cote du document : 3 P 366/2-3
  • 3 P 366/4 Matrice des propriétés bâties (1882-1910)
    Lieu de conservation : Archives départementales du Doubs, Besançon  - Cote du document : 3 P 366/4
  • 3 P 366/7 Matrice des propriétés bâties (1911-1935)
    Lieu de conservation : Archives départementales du Doubs, Besançon  - Cote du document : 3 P 366/7

Témoignages oraux

  • Pouthier Jacques, ancien minotier. Mancenans, 2014.
  •  

Intérêt, protection et statut

Afficher les données détaillées

  • Statut de la propriétépropriété privée

Désignation

  • CommuneMancenans
  • Milieu d'implantationisolé
  • Lieu-dit moulin de l'Abbaye
  • Adresse
  • Dénomination(s)moulin à farine, minoterie
  • Parties constituantes non étudiéesatelier de fabrication, bief de dérivation, logement, magasin industriel, écurie, remise, silo, pont bascule

Localisation

  • Aire d'étude et cantonVallées, plateaux et montagnes du Doubs - L'Isle-sur-le-Doubs
  • Hydrographieruisseau de l' Abbaye

Étude

  • Copyright© Région Franche-Comté, Inventaire du patrimoine
  • Auteur(s)Favereaux Raphaël
  • Date de l'étude2014

Localisation

Voir aussi

  • -