Patrimoine en Franche-Comté - École ménagère agricole, école d'agriculture d'hiver, puis collège agricole, puis lycée d'enseignement professionnel agricole, puis centre de formation professionnelle agricole pour jeunes (cfpaj), lycée d'enseignement professionnel agricole (lepa), actuellement lycée d'enseignement général et technologique agricole (legta) Lucien Quelet

Je recherche :


Afficher les résultats :
Région Bourgogne Franche-Comté
Direction Culture, sport et jeunesse - Service Inventaire et Patrimoine
Hôtel de Région - 4, square Castan CS51857 - 25031 Besançon cedex

Accès aux dossiers d'inventaire

Retour

École ménagère agricole, école d'agriculture d'hiver, puis collège agricole, puis lycée d'enseignement professionnel agricole, puis centre de formation professionnelle agricole pour jeunes (cfpaj), lycée d'enseignement professionnel agricole (lepa), actuellement lycée d'enseignement général et technologique agricole (legta) Lucien Quelet

95 rue de Turenne
90 - Valdoie
Dossier IA90000165 réalisé en 2012

Illustrations

Historique

Dans la continuité d'une école d'agriculture d'hiver de garçons, saisonnière, créée en 1922, sans affectation de locaux fixes, puis d'une école ménagère agricole l'année suivante, installée dans l'école primaire supérieure de jeunes filles du faubourg des ancêtres, puis de la création d'un cours professionnel d'horticulture en 1952, l'achat par l'état (ministère de l'agriculture) à M. Clerc, d'une propriété d'un hectare à Valdoie (une maison bourgeoise et diverses remises) permet l'ouverture d'une école regroupant ces enseignements en 1958, mais dans des locaux inappropriés, dont il n'en subsiste rien. Les dépendances qui ont accueilli transitoirement les salles de cours, laboratoires et le centre de documentation et d'information (cdi) sous les combles, sont finalement démolies préalablement à la construction de l'internat. Cette école devient centre de formation professionnelle agricole pour jeunes (cfpaj) en 1970, collège agricole en 1978, puis lycée d'enseignement professionnel agricole (lepa) en 1979. Face à l'inadaptation des locaux, plusieurs projets d'installation définitive sont envisagés et la fermeture, prévue en 1980 pour 1982, est annulée par le nouveau ministre en 1981. C'est alors que la reconstruction est décidée et le cabinet Oudard et Prévot choisi pour conduire études et chantiers. En 1991, la cantine et son foyer sont livrés puis agrandis en 1997 et 1998. Dans le même axe, ils édifient un externat donnant sur les étangs et sur la cour intérieure, entre 1992 et 1994.L'acquisition de 14 ha de terrains voisins en 1990 permet l'aménagement du site du bas et la construction de locaux ad hoc. Une grande serre, abritant à présent le magasin, et l'atelier sont construits vers 1990 par Oudard et Prévot. La maison du terroir, atelier collectif de transformation des produits fermiers, qui comprend toute la chaîne d'abattage et traitement des volailles, escargots, lapins, cabris, fruits est édifié en 1992 par la même équipe au centre du site du bas, puis détruite en 2011. Complété par les formations en horticulture ornementale et aménagements paysagers, aquaculture, pisciculture d'eau douce, la création d'une exploitation agricole en 1993 et d'un centre de formation professionnelle et de promotion agricoles (1994), l'établissement devient lycée d'enseignement général et technologique agricole (legta) en 1997. Sur le site du bas, Michèle Bourgeois, architecte, construit les logements de fonction en ossature bois, en 1997 et 1998. En 1999, le bâtiment d'administration est édifié par Thierry Lorach (qui travaille alors au sein du cabinet Oudard et Prévot) à la place de préfabriqués qui abritaient le logement du proviseur et les bureaux. En 2001, il construit l'externat (au nord-est, le long de la rue) avec son centre de documentation et d'information et ses laboratoires de science. Dans le prolongement du précédent, en deux tranches livrées en 2004 et 2005, il assure l'exécution de l'internat de 240 places, incluant des salles d'étude. Le parti de l'ossature bois, demandé par la maitrise d'ouvrage régionale, dans un bâtiment d'une telle importance, avec les contraintes de sureté d'un local à sommeil et la complexité technique, nécessite l'intervention de plusieurs spécialistes d'ingénierie et d'architecture, parmi lesquels l'architecte Michèle Bourgeois et Michel Galliot, économiste de l'équipe bois et Perrin, ingénieur structure.

Afficher les données détaillées

Périodes

  • Principale4e quart 20e siècle
  • Principale1er quart 21e siècle

Dates

  • 1988daté par source
  • 1991daté par source
  • 2001daté par source
  • 2004daté par source

Auteurs

Description

à part

Afficher les données détaillées

  • Mursbéton / bois / verre / essentage de planches / essentage de matériau synthétique / enduit / essentage de tôle / parpaing de béton
  • Toitvégétal en couverture / tuile flamande mécanique / tuile mécanique / tôle nervurée / verre en couverture
  • Étagesrez-de-chaussée surélevé / 2 étages carrés / étage de comble
  • Couvrementscharpente en bois apparente
  • Élévationsjardin en pente / élévation à travées
  • Couverturesterrasse / verrière / toit à longs pans / appentis / noue / croupe / pignon
  • Escaliersescalier tournant à retours avec jour / suspendu / en maçonnerie / escalier tournant à retours avec jour / en maçonnerie
  • Autres organes de circulationsrampe d'accès / ascenseur

Documentation

Bibliographie

  • Comité régional d'histoire de l'enseignement agricole (éd). L'enseignement agricole a 150 ans, 1848-1998, contributions historiques de la Franche-Comté. Besançon : Direction de l'agriculture et de la forêt, Service régional de la formation et du développement, 1998 et 2001. 2 vol. ISBN 2-11-091138-7 et 2-11-091585-4

Documents d’archives

  • Rapport et correspondances, Ministère agriculture. 1981 - 1995
    Lieu de conservation : Archives départementales du Doubs, Besançon  - Cote du document : 1902 W 23
  • 2 W 5 ? - Education - Lycées de Franche-Comté
    Lieu de conservation : Région Franche-Comté, Archives, Besançon  - Cote du document : 2 W 5 ?
  •  

Désignation

  • Dénomination(s)école d'agriculture
  • Parties constituantes non étudiéesmagasin de commerce, bureau, internat, cantine, chaufferie, infirmerie, stationnement, escalier, serre, pelouse, arboretum, massif de fleurs, pépinière, étang, logement, aquarium de jardin, vivier, garage, atelier, transformateur, jardin, jardin d'agrément, hangar agricole

Localisation

  • CommuneValdoie
  • Adresse 95 rue de Turenne
  • Milieu d'implantationen village
  • Aire d'étude et cantonFranche-Comté - Valdoie

Étude

  • Copyright© Région Franche-Comté, Inventaire du patrimoine
  • Auteur(s)Mairot Philippe
  • Date de l'étude2012