Patrimoine en Franche-Comté - Fonderie Henri-Paul, actuellement usines de construction mécanique et de chaudronnerie (activités liées au canal du Centre)

Je recherche :


Afficher les résultats :
Région Bourgogne Franche-Comté
Direction Culture, sport et jeunesse - Service Inventaire et Patrimoine
Hôtel de Région - 4, square Castan CS51857 - 25031 Besançon cedex

Accès aux dossiers d'inventaire

Retour

Fonderie Henri-Paul, actuellement usines de construction mécanique et de chaudronnerie (activités liées au canal du Centre)

Illustrations

Historique

La fonderie Henri-Paul est construite à partir de juin 1918 par les Etablissements Schneider du Creusot, après l'achèvement de la fonderie d'acier du Breuil (71). La première coulée est réalisée le 19 juin 1920. Le site est doté alors d'une fonderie de fonte d'une capacité de 30 000 tonnes annuelles, d'une fonderie de bronze (laiton...) de 3000 tonnes. Equipée d'une dizaine de cubilots d'une capacité horaire variant entre 4 et 12 tonnes, la fonderie voit son matériel de fusion renouvelé vers 1934 (nouveaux cubilots et fours électriques). La dernière coulée a lieu en janvier 1984. Les différents locaux, dont la propriété est répartie entre diverses sociétés et la Communauté Urbaine Le Creusot Montceau, sont le siège aujourd'hui de nouvelles activités industrielles dont une usine de construction mécanique (SFAR) et une usine de chaudronnerie (Ets Languinier). La fonderie employait 1500 ouvriers en 1921, 780 en 1965, 700 et 1977.

Afficher les données détaillées

Périodes

  • Principale1er quart 20e siècle

Dates

  • 1918daté par source

Auteurs

Description

Tous les bâtiments du site sont en béton armé, et sont dotés de charpentes métalliques apparentes couvertes de tuiles mécaniques, à l'exception du magasin à bois, à pan de bois et charpente apparente de même nature. Les ateliers de fonderie et de modelage sont largement vitrés, le remplissage en brique creuse n'étant utilisé que pour les parties basses des murs. Les vestiaires et le magasin, les bureaux, la sous-station électrique, sont largement vitrés tout en faisant appel à un usage plus intensif de la brique creuse en remplissage. La fonderie de fonte est composée de cinq vaisseaux, la fonderie de bronze et le magasin-vestiaire de trois. Le vaisseau central est à chaque fois le plus élevé, les latéraux étant échelonnés. Seuls l'atelier de modelage et le magasin à bois se composent de deux vaisseaux identiques. Les deux fonderies portent en façade antérieure une horloge. Les bureaux et le magasin-vestiaire ont un étage carré, les bureaux et la sous-station un sous-sol. Tous les autres bâtiments sont en rez-de-chaussée. Les vaisseaux des fonderies et de l'atelier de modelage sont coiffés de lanterneaux.

Afficher les données détaillées

  • Mursbéton / bois / brique creuse / béton armé / pan de bois
  • Toittuile mécanique
  • Étagessous-sol / 1 étage carré
  • Couverturestoit à longs pans / lanterneau

Lien(s) web

Intérêt, protection et statut

Afficher les données détaillées

  • Statut de la propriétépropriété d'un établissement public, propriété privée

Désignation

  • Dénomination(s)fonderie
  • Parties constituantes non étudiéesatelier de fabrication, magasin industriel, entrepôt industriel, bureau, vestiaire

Localisation

  • CommuneMontchanin
  • Milieu d'implantationen écart
  • Lieu-dit Usine Henri-Paul
  • Aire d'étude et cantonSaône-et-Loire - Montchanin
  • Hydrographiecanal du Centre

Étude

  • Copyright© Région Bourgogne - Inventaire général, © Communauté urbaine Le Creusot - Montceau-les-Mines
  • Auteur(s)Pillet Frédéric
  • Date de l'étude1999