Patrimoine en Franche-Comté - Maison et atelier de matériel d'équipement industriel et de fournitures pour l'horlogerie Maire et Perrier, puis usine de décolletage des Ets Jules Maire et ses Enfants

Je recherche :


Afficher les résultats :
Région Bourgogne Franche-Comté
Direction Culture, sport et jeunesse - Service Inventaire et Patrimoine
Hôtel de Région - 4, square Castan CS51857 - 25031 Besançon cedex

Accès aux dossiers d'inventaire

Retour

Maison et atelier de matériel d'équipement industriel et de fournitures pour l'horlogerie Maire et Perrier, puis usine de décolletage des Ets Jules Maire et ses Enfants

6 et 6 B rue du Belvédère
25 - Maîche
Dossier IA25001363 réalisé en 2015

Illustrations

Historique

La maison en bordure de la rue est bâtie en 1886 (date portée sur le linteau de la porte) pour Just Richard, des Combes de Maîche. Elle passe au tout début du 20e siècle au négociant Léon Feuvrier puis avant la première guerre mondiale à l'horloger Henri Gillet. Ce dernier ajoute vers 1915 un atelier, partagé peu de temps avec un autre fabricant d'horlogerie Paul Regnier. Les bâtiments deviennent vers 1925-1928 la propriété de Jules Maire et d'Hubert Perrier. Né à Maison-Monsieur (commune de La Chaux-de-Fonds, canton de Neuchâtel), sur la rive droite du Doubs, Jules Maire (1886-1947) a débuté comme horloger à Maîche chez Henri Rotschi avant de partir travailler à Delle (Territoire de Belfort). De retour à Maîche, il s'est associé de 1912 à 1914 avec un bon mécanicien de précision, Adelin Berçot, qui déposera plusieurs brevets pour la réalisation de l'échappement à cylindre. Maire fabrique donc de l'outillage et des machines d'horlogerie. Assisté de mécaniciens ingénieux, il conçoit et réalise lui-même les machines dont il a besoin ou commandées par ses clients : il construit ainsi, suivant les conseils du fabricant de roues de cylindre Charles Vuillemin, de Bonnétage, "une machine à plusieurs coulisses qui améliore considérablement la production" des roues et qui sera utilisée sans interruption jusque vers 1935. Sa clientèle est suisse mais elle s'élargit vite aux industriels du plateau : Frésard-Panneton et Rubis-Précis à Charquemont, Cuenin à Bonnétage, etc. En 1923, il crée la société Maire et Perrier en s'associant avec Hubert Perrier, fils d'un banquier maîchois. Les capitaux apportés lui permettent d'élargir sa production aux roues de cylindre, aux balanciers et aux vis à partir de 1924, aux balanciers pour assortiments à ancre en 1927 (il est précurseur avec Joseph Jeambrun, qui s'est lancé dans cette fabrication en 1926). L'atelier de mécanique emploie à cette époque cinq personnes, les balanciers dix autres (une enquête de 1930 fait état de 11 ouvriers). En 1942, Maire débute la production des ébauches de montre (avec, notamment, le modèle 5 1/4 lignes MP). La société devient le 25 mars 1947 Ets Jules Maire et ses Enfants (société en nom collectif transformée en Sarl dès le 1er avril) ; elle est dirigée par Jean Maire, le fils de Jules (mort le 13 novembre 1947, Perrier décédant l'année suivante). Elle abandonne la fabrication des ébauches, cédée à Maurice Anguenot de Villers-le-Lac (qui fonde la Sarl Fabrique d'Ebauches de Maîche, future Technic Ebauche), et se recentre sur la visserie, les balanciers et le décolletage. Comptant au milieu du 20e siècle une trentaine d'ouvriers en atelier et une cinquantaine à domicile, elle fait construire en 1953 derrière la maison (déjà agrandie vers 1936) une usine équipée de presses automatiques (lui donnant une capacité de 6 000 pièces à l'heure). Le site accueille aussi un temps la fabrique de bracelets métalliques de Claude Emonin, avant que celui-ci ne se dote d'un atelier au 15 rue de Goule. Malgré la modernisation de ses équipements, l'usine ferme en 1976 ou 1979 du fait de la disparition des balanciers à vis. En 2005, elle est transformée en immeuble par l'agence Artica (Atelier d'Etudes architecturales), Sarl dirigée par Claude Meynier, à Dole (86 rue des Arènes) : aménagement de cinq appartements avec reprise partielle des ouvertures.

Afficher les données détaillées

Périodes

  • Principale4e quart 19e siècle, 3e quart 20e siècle
  • Principale1ère moitié 20e siècle

Dates

  • 1886porte la date, daté par source
  • 1953daté par source

Description

La maison, aux murs en moellons calcaires enduits, a un étage carré et un étage en surcroît. Elle présente des fenêtres horlogères sur ses murs gouttereaux, et deux niveaux de fenêtres multiples sur sa façade postérieure (mur pignon) au nord-est, où se situait l'atelier (le bureau se trouvant côté rue). Cette partie du bâtiment a des baies à encadrement en briques et non en pierre, témoignant d'une extension ancienne (1915 ou vers 1936 ?), et l'étage carré en est accessible par un escalier extérieur droit en béton, relativement récent. L'usine a des murs apparemment en béton et compte un rez-de-chaussée (partiellement surélevé) et deux étages carrés, autrefois percés de fenêtres d'atelier. Les toits, à couverture de tuiles mécaniques, sont à longs pans, avec pignon couvert pour la maison et croupe pour l'immeuble.

Afficher les données détaillées

  • Typologiesbaie horlogère / baie multiple / baie d'atelier
  • Murscalcaire / moellon / enduit / béton / enduit
  • Toittuile mécanique
  • Étages1 étage carré / étage en surcroît
  • Élévationsélévation à travées
  • Couverturestoit à longs pans / pignon couvert / croupe
  • Escaliersescalier dans-oeuvre / escalier de distribution extérieur / escalier droit / en maçonnerie
  • Énergiesénergie électrique / achetée
  • État de conservationétablissement industriel désaffecté

Documentation

Documents d’archives

  • Cadastre de la commune de Maîche [1812-1977]- Registre des états de sections (1812) - Matrices cadastrales des propriétés bâties et non bâties : Propriétés foncières [1826-1914] - Matrice cadastrale des propriétés bâties, 1883-1896 [1882-1910] - Matrice cadastrale des propriétés bâties [1911-1977]
    Lieu de conservation : Archives communales, Maîche
  • M 3044 Travail et main d'œuvre, 1926-1930
    Lieu de conservation : Archives départementales du Doubs, Besançon  - Cote du document : M 3044
  • Papier à en-tête de la société Maire et Perrier, 31 octobre 1928
    Lieu de conservation : Collection particulière : Jean-Marie Bessot, Maîche
  • Les ébauches françaises (les calibres français) / Documentation réunie par : Christian Johanet. - Paris : Revue française des Bijoutiers Horlogers, Pierre Johanet, s.d. [1947]. 100 p. : ill.; 21 x 27 cm.
    Lieu de conservation : Musée de l'Horlogerie, Morteau
  • Dossier de permis de construire pour "aménagement de 5 appartements dans une ancienne usine" déposé par Michel La Penna, 2004-2005
    Lieu de conservation : Archives communales, Maîche  - Cote du document : PC 02535604H0025

Documents figurés

  • Aménagement de 5 appartements dans une ancienne usine, dessin, par Artica - PG, janvier 2004, 29,7 x 42 cm, échelle 1/200- Plan de masse existant- RDC existant [et] Etage 1 existant- Etage 2 existant, Combles existant [et] Coupe existant- Façades existantes- Plan de masse projet- Rez-de-chaussée projet [et] Etage 1 projet- Etage 2 projet, Coupe sur garage, Coupe sur abri couvert [et] Coupe projet- [Façades] Ouest projet [et] Sud projet- [Façades] Est projet [et] Nord projet
    Lieu de conservation : Archives communales, Maîche  - Cote du document : PC 02535604H0025
  • Projet La Penna Michel. Volet paysager [élévations], photographie (tirage sur imprimante), s.n. [par l'agence Artica], s.d. [2004]- Vue de près : côté nord-ouest- Vue de loin : côté ouest
    Lieu de conservation : Archives communales, Maîche  - Cote du document : PC 02535604H0025

Bibliographie

  • Simonin, Michel. L'horlogerie au fil du temps et son évolution en Franche-Montagne, sur le plateau de Maîche. - Maîche : M. Simonin, 2007. 143 p. : ill. ; 30 cm.
  • Sornay, Lionel. Prosopographie des entreprises horlogères et de leurs financeurs sur le plateau de Maîche 1925-1973. - Besançon : Université de Franche-Comté, 2003. 56 p. : ill. ; 30 cm. Mém DEA : histoire industrielle : Besançon : 2003 ; 51.
  • Vuillet, Bernard. Entre Doubs et Dessoubre. Tome II. Autour de Maîche et Belleherbe, d'après la collection de cartes postales de Georges Caille. - Les Gras : B. Vuillet, Villers-le-Lac : G. Caille, 1990. 231 p. : cartes postales ; 31 cm.
  •  

Annexe(s)

  • Fiche technique du calibre Fabrique d'Ebauches de Maîche MP 5 1/4 [+]

Intérêt, protection et statut

Afficher les données détaillées

  • Statut de la propriétépropriété privée

Désignation

  • Dénomination(s)maison, atelier, usine de décolletage
  • Parties constituantes non étudiéesatelier de fabrication, bureau, entrepôt industriel, magasin industriel, logement, stationnement

Localisation

  • CommuneMaîche
  • Adresse 6 et 6 B rue du Belvédère
  • Milieu d'implantationen ville
  • Aire d'étude et cantonPays horloger (le) - Maîche

Étude

  • Copyright© Région Franche-Comté, Inventaire du patrimoine
  • Auteur(s)Poupard Laurent
  • Date de l'étude2012