Patrimoine en Franche-Comté - Gare, puis centre d'apprentissage, puis collège d'enseignement technique (cet), puis lycée d'enseignement professionnel Frédéric-Auguste Bartholdi, actuellement lycée professionnel Frédéric-Auguste Bartholdi

Je recherche :


Afficher les résultats :
Région Bourgogne Franche-Comté
Direction Culture, sport et jeunesse - Service Inventaire et Patrimoine
Hôtel de Région - 4, square Castan CS51857 - 25031 Besançon cedex

Accès aux dossiers d'inventaire

Retour

Gare, puis centre d'apprentissage, puis collège d'enseignement technique (cet), puis lycée d'enseignement professionnel Frédéric-Auguste Bartholdi, actuellement lycée professionnel Frédéric-Auguste Bartholdi

31 rue du Docteur Deubel
70 - Lure
Dossier IA70000461 réalisé en 2012

Illustrations

Historique

Les lignes des chemins de fer vicinaux desservant Lure sont créées entre 1900 et 1904 et sont exploitées jusqu'en 1938. Le dépôt des locomotives de l'ancienne gare des chemins de fer vicinaux de Lure, est mis à la disposition du département pour 99 ans à partir du 13 février 1948 pour y installer un centre d'apprentissage de garçons, dédié à la cordonnerie et l'ajustage, ouvert depuis le 1er février 1947. L'ancienne gare de voyageurs abrite l'administration, la cuisine et le réfectoire. C'est dans l'ancien hôpital militaire mis à disposition par les hospices civils que sont provisoirement accueillis les pensionnaires. Pour faire face au besoin croissant de places, les demandes d'extension se suivent en 1950, 1961, 1966, 1971, etc. Des travaux sont entrepris par l'architecte Robert Leroy de Besançon en 1969. En décembre 1971, la ville acquiert un terrain au lieu-dit "champ derrière le Bourdieu", situé de l'autre côté de la rue, agréé pour l'extension du LEP par le préfet le 16 août 1973. On y installe des préfabriquées en 1975, livrés par la société industrielle de Liancourt. La décision est prise en 1978 d' y édifier en 1979 l'internat, le bloc de restauration et les logements de fonction. Le procédé de constructions industrialisées Fiorio est adopté et mis en oeuvre par la société de construction industrielle du bâtiment d'Etupes. Les architectes sont J.P. et J. Chauliat. Dans la partie ancienne, selon le projet de l'architecte J. Petitperrin de Vesoul, des travaux se succèdent par tranches, à partir de 1980 : ils consistent en la rénovation de l'ensemble des édifices et la construction d'un atelier de mécanique générale en 1982. Le bâtiment d'administration est achevé en 1985 et 1986. En 1993 l'établissement prend le nom de lycée professionnel Frédéric-Auguste Bartholdi.

Afficher les données détaillées

Périodes

  • Principale1er quart 20e siècle
  • Principale4e quart 20e siècle

Dates

  • 1900daté par source
  • 1979daté par source
  • 1982daté par source
  • 1985daté par source

Auteurs

  • AuteurJ.P. Chauliat, architecte  / attribution par travaux historiques
  • AuteurJ Chauliat., architecte  / attribution par travaux historiques
  • AuteurJean Petitperrin, architecte  / attribution par travaux historiques

Description

L'établissement est divisé en deux, de part et d'autre de la rue du Bourdieu : au sud, le site historique autour des bâtiments issus de l'ancienne gare ; au nord les bâtiments construits en 1979 pour accueillir l'internat, la restauration et les logements de fonction. Tous les bâtiments de l'ancien site ont un étage carré. Ils forment grossièrement une sorte de U ouvert vers l'entrée à l'est, dont le centre constitue une cour. A l'exception de l'atelier qui a une terrasse, ils ont des toits à longs pans couverts en tuiles mécaniques. Ils sont desservis par des escaliers en-oeuvre, tournant à retours avec jour. Le long bâtiment d'externat parallèle à la rue du Bourdieu est enduit, a un étage de soubassement accueillant des garages et des ateliers côté rue. Il est équipé d'un ascenseur. Coté cour il présente 1 étage carré et une logette donnant sur l'entrée. Les baies de la partie postérieure nord et ouest du bâtiment d'externat-atelier sont encadrées de pierre de taille en grès. Un édicule et un avant-corps sur deux niveaux font saillie sur la façade ouest et sont couverts en terrasse. La partie de bâtiment formant retour au sud-ouest de la cour abrite la chaufferie. L'atelier construit en béton avec essentage de tôle a 1 étage carré, deux escaliers tournant à retours avec jour et possède un monte-charge. Y sont délivrés les enseignements de maintenance, productique, électricité. La sculpture d'acier inox en deux parties de Frédérick Maroselli est accrochée sur les deux côtés de l'angle nord-est. Le préau fermant la cour à l'est est couvert en tôle ondulée. Les bâtiments du nouveau site, disposés dans un parc arboré, sont des constructions industrialisées en béton et sont couverts en terrasse. Le bloc des logements de fonction occupe la partie orientale de la parcelle : il comporte 2 étages carrés, une chaufferie et un sous-sol à usage de resserre. Le second bloc est constitué du bâtiment de restauration, comprenant la chaufferie, orienté est-ouest, a 1 étage carré, derrière lequel s'étend l'internat comportant 2 étages carrés, orienté selon un axe sud-nord. Un seul des anciens préfabriqués est toujours en place, à usage municipal.

Afficher les données détaillées

  • Mursbéton / grès / calcaire / essentage de tôle / enduit / parpaing de béton / moellon
  • Toittuile mécanique / tôle ondulée / ciment en couverture
  • Étages2 étages carrés
  • Élévationsélévation à travées
  • Couverturesterrasse / toit à longs pans / croupe / noue
  • Escaliersescalier tournant à retours avec jour
  • Autres organes de circulationsmonte-charge / ascenseur

Intérêt, protection et statut

La logette faisant saillie sur le bâtiment d'accueil offre une vue sur la cour et l'entrée.

Afficher les données détaillées

  • Éléments remarquables logette
  • Statut de la propriétépropriété publique
  • Précision statut[]

Désignation

  • Dénomination(s)gare, école professionnelle, lycée
  • Parties constituantes non étudiéesinternat, chaufferie, logement, infirmerie, cantine, préau, atelier, cour, parc, transformateur, bureau

Localisation

  • CommuneLure
  • Adresse 31 rue du Docteur Deubel
  • Milieu d'implantationen ville
  • Aire d'étude et cantonFranche-Comté - Lure nord

Étude

  • Copyright© Région Franche-Comté, Inventaire du patrimoine
  • Auteur(s)Mairot Philippe
  • Date de l'étude2012

Localisation