Patrimoine en Franche-Comté - Établissement de bienfaisance dit maison du Bon Pasteur, actuellement maison

Je recherche :


Afficher les résultats :
Région Bourgogne Franche-Comté
Direction Culture, sport et jeunesse - Service Inventaire et Patrimoine
Hôtel de Région - 4, square Castan CS51857 - 25031 Besançon cedex

Accès aux dossiers d'inventaire

Retour

Établissement de bienfaisance dit maison du Bon Pasteur, actuellement maison

46 rue des Bersot
25 - Besançon
Dossier IA25000494 réalisé en 2008

Illustrations

Historique

La maison du Bon Pasteur, dite aussi La Force, a été fondée en 1747 pour accueillir les femmes de mauvaise vie d'origine modeste, celle de condition supérieure étant admises au convent du Refuge (actuelle rue de l'Orme de Chamars). L'architecte Jean-Charles Colombot en a assuré la construction la même année. Cette institution a duré peu de temps puisqu'en janvier 1779, les directeurs de l'Aumône Générale demandaient au même architecte de faire les réparations nécessaires pour rendre l'édifice locatif, avec la création de deux boutiques sur rue. Le logis principal sur rue, qui comprenait à l'origine quatre travées, est alors agrandi d'une travée, et la porte du couloir à droite de la façade déplacée du centrede celle-ci. La grille d'imposte d'origine - pas postérieure aux années 1770 d'après le Centre de recherche sur les monuments historiques - a peut-être dans ce cas été réutilisée dans la nouvelle façade tout comme l'encadrement de l'ancienne porte. Au 19e siècle, le logis principal a été surélevé d'un étage en même temps que la façade sur rue était reconstruite et qu'un deuxième logis secondaire était construit au fond de la deuxième cour.

Afficher les données détaillées

Périodes

  • Principale18e siècle
  • Principale19e siècle

Auteurs

Description

L'édifice est composé de trois logis. Le principal sur rue, avec deux boutiques en rez-de-chaussée, possède deux étages carrés et les deux autres un seul avec étage de comble. Ils sont distribués par un couloir en enfilade en position centrale traversant les deux premiers logis. Ces derniers, bâtis en pierre de taille, sont desservis par un escalier à cage ouverte donnant sur la première cour. Le troisième logis, au fond de la deuxième cour, en moellon enduit, est distribué par un escalier dans-oeuvre.

Afficher les données détaillées

  • Typologiesmaison avec escalier à cage ouverte et couloir
  • Murscalcaire / enduit / pierre de taille / moellon
  • Toittuile plate
  • Étagessous-sol / 2 étages carrés / étage de comble
  • Élévationsélévation ordonnancée
  • Escaliersescalier de distribution extérieur / escalier de type complexe / cage ouverte / en charpente / escalier dans-oeuvre / escalier tournant à retours avec jour

Documentation

Documents figurés

  • Besançon : extrait du plan cadastral, 1974, section AI.
  •  

Intérêt, protection et statut

L'édifice a bénéficié d'un regroupement parcellaire au 18e siècle et de deux aménagements successifs par l'architecte Jean-Charles Colombot, car il a été entre 1747 et 1779 un établissement de bienfaisance. Il emprunte néanmoins les traits caractéristiques des maisons bisontines avec couloir et escalier à cage ouverte.

Afficher les données détaillées

  • Statut de la propriétépropriété privée

Désignation

  • Dénomination(s)établissement de bienfaisance, maison
  • Parties constituantes non étudiéeslogement, boutique, cour

Localisation

  • CommuneBesançon
  • Adresse 46 rue des Bersot
  • Milieu d'implantationen ville
  • Lieu-dit Jean Cornet îlot
  • Aire d'étude et cantonBesançon centre - Besançon centre ville

Étude

  • Copyright© Région Franche-Comté, Inventaire du patrimoine
  • Auteur(s)Roussel Christiane
  • Date de l'étude1996

Localisation