Patrimoine en Franche-Comté - Maison et atelier d'horlogerie de Paul Etevenard puis Etevenard Frères

Je recherche :


Afficher les résultats :
Région Bourgogne Franche-Comté
Direction Culture, sport et jeunesse - Service Inventaire et Patrimoine
Hôtel de Région - 4, square Castan CS51857 - 25031 Besançon cedex

Accès aux dossiers d'inventaire

Retour

Maison et atelier d'horlogerie de Paul Etevenard puis Etevenard Frères

45 et 47 Grande Rue
25 - Charquemont
Dossier IA25001275 réalisé en 2014

Illustrations

Historique

La maison au long de la Grande Rue (n° 45) est bâtie en 1884 pour Paul Etevenard : cette date est portée sur le linteau de l'ancienne entrée au sud, entre les initiales PE et LC désignant vraisemblablement Paul Etevenard (Charles Paul, mort en 1913) et Léonie Châtelain (1846-1909), mariés en 1880. Etevenard, qui tient un magasin réunissant épicerie et quincaillerie, ajoute vers 1888 un bâtiment réunissant remise et atelier (agrandi l'année suivante) et aménage vers 1899 une buanderie. Il agrandit sa propriété vers 1900 en achetant à Jérôme Guerre la maison (actuel n° 47) que celui-ci a édifiée à proximité vers 1892. Ce dernier est horloger rhabilleur et fabrique aussi des ébauches de roues à cylindre (son fonds sera racheté après la première guerre mondiale par Jean-Louis Struchen, à la tête d'une usine d'horlogerie et de décolletage aux 4 et 6 Rue Neuve). Vers 1909, Etevenard vend à Henri Frézard son habitation, qui passe ensuite (vers 1938) à Louis Prétot puis à sa veuve.

En 1913, un homonyme du fondateur (probablement son fils), Paul Léon Stéphane (1886-1939), maire en 1927, crée sa fabrique de montres. Il est un temps associé avec un certain Gasner au sein de la société Etevenard et Gasner, association rompue avant le 31 mai 1923 (Gasner s'installant alors au 39 Grande Rue). Son papier à en-tête précise à cette date que l'entreprise est spécialisée dans les montres de dame et les montres bracelets, avec échappement à cylindre ou à ancre 18 lignes, utilisant des ébauches Crettiez et Cupillard. Marié en 1910 avec Lucine Marie Elise Simonin, Etevenard a deux fils, Léopold (né en 1911) et Yves (né en 1912), qui lui succèdent et sont encore présents sur le site en 1948 : ils y fabriquent des montres sous la marque Ely au sein de la société Etevenard Frères Fils et Successeurs, laquelle semble disparaître dans les années 1950. La propriété avait cependant été acquise vers 1941 par Joseph Fleury, fabricant de boîtes de montre à Damprichard, qui en a cédé une partie à Just Cour. Si le bâtiment initial a un temps abrité un cordonnier, un garagiste et un café, tous deux ont été convertis en habitation.

Afficher les données détaillées

Périodes

  • Principale4e quart 19e siècle

Dates

  • 1884porte la date

Description

Les deux maisons ont des murs en moellons calcaires enduits et un toit à longs pans, pignons couverts et couverture en tuiles mécaniques. Celle au n° 45 (au long de la rue) comporte un sous-sol, un étage carré (desservi par un escalier extérieur récent droit en béton), un étage en surcroît et un étage de comble, celle au n° 47 un étage carré et un étage en surcroît (avec escalier dans-oeuvre). Le petit bâtiment servant autrefois de remise, atelier, étable et buanderie, et actuellement de garage, a des murs en parpaings de mâchefer enduits. Son rez-de-chaussée et son étage de comble sont coiffés par un toit en tôle ondulée, à longs pans et pignons couverts.

Afficher les données détaillées

  • Typologiesbaie horlogère / baie multiple
  • Murscalcaire / moellon / enduit / résidu industriel en gros oeuvre / enduit
  • Toittuile mécanique / tôle ondulée
  • Étagessous-sol / 1 étage carré / étage en surcroît / étage de comble
  • Élévationsélévation à travées
  • Couverturestoit à longs pans / pignon couvert
  • Escaliersescalier dans-oeuvre / escalier de distribution extérieur / escalier droit / en maçonnerie

Documentation

Documents d’archives

  • 3 P 128 Cadastre de la commune de Charquemont, 1812-1963- 3 P 128/1 : Registre des états de sections (1812)- 3 P 128/2-3 : Matrices cadastrales des propriétés bâties et non bâties [1823-1906]- 3 P 128/5 : Matrice cadastrale des propriétés bâties (1882-1910)- 3 P 128/8-9 : Matrice cadastrale des propriétés bâties (1911-1963)
    Lieu de conservation : Archives départementales du Doubs, Besançon  - Cote du document : 3 P 128
  • 50 J 25 Syndicat de fabricants d'horlogerie de Besançon. Correspondance avec les fabricants, 1948-1965
    Lieu de conservation : Archives départementales du Doubs, Besançon  - Cote du document : 50 J 25
  • Papier à en-tête de la Fabrique d'horlogerie Etevenard et Gasner, 31 mai 1923
    Lieu de conservation : Collection particulière : Christian Patois, Frambouhans
  • Papier à en-tête de la Fabrique d'horlogerie Paul Etevenard, 2 août 1923
    Lieu de conservation : Collection particulière : Christian Patois, Frambouhans
  • Papier à en-tête de la Fabrique d'horlogerie Paul Etevenard [détail], décennie 1920
    Lieu de conservation : Collection particulière : Michel Simonin, Maîche
  • Papier à en-tête de la Fabrique d'horlogerie Paul Etevenard, 20 juillet 1927
    Lieu de conservation : Collection particulière : Brice Leibundgut, Paris

Documents figurés

  • Extrait du plan des lieux du chemin de grande communication n° 10 de Besançon à la Chaux-de-Fonds. Partie comprise dans la traverse de Charquemont à joindre double au rapport en date de ce jour sur la demande en autorisation d'établir une conduite d'eau présentée par Monsieur le Maire au nom de la Commune de Charquemont [la Grande Rue entre la place de l'Hôtel de Ville et la rue de la Vierge], dessin sur calque (plume, lavis), par le géomètre Bourquin, Maîche le 21 septembre 1896, 18 x 75 cm, échelle 1/1000
    Lieu de conservation : Archives communales, Charquemont
  • 232. Charquemont - Grande Rue [au niveau des n° 54 à gauche et 45 à droite], carte postale, par Ch. Simon, s.d. [1er quart 20e siècle, juillet 1904 ?], Ch. Simon éd. à Maîche. Porte la date juillet 1904 (tampon dateur) au verso. Publiée dans : Vuillet, Bernard. Entre Doubs et Dessoubre. Tome III. Autour de Charquemont et Damprichard. - 1991, p. 116.
    Lieu de conservation : Collection particulière : Henri Ethalon, Les Ecorces
  • 523. Charquemont - Le bas du village [le quartier de l'église et le bas du village vus du sud], carte postale, par Ch. Simon, [1er quart 20e siècle, avant 1909], Ch. Simon éd. à Maîche. Porte la date 7 septembre 1909 au verso.
    Lieu de conservation : Collection particulière : Henri Ethalon, Les Ecorces
  • [Procession pour l'inauguration de la chapelle Sainte-Thérèse passant devant le 45 Grande Rue, le 3 juin 1929], carte photo, par Jean Louvet, J. Louvet éd. à Maîche. Publiée dans : Donzé, Jacques. Charquemont. Comment ? Pourquoi ? 1339-2010.- S.l. [Charquemont] : s.n. [l'auteur], 2010, p. 158.
    Lieu de conservation : Collection particulière : Michel Cheval, Charquemont
  • En avion au-dessus de... 1. Charquemont (Doubs). La Grande Rue [le bas du village vu du sud], carte postale, par Lapie Service aérien, s.d. [3e quart 20e siècle], Edition Lapie à Saint-Maur
    Lieu de conservation : Collection particulière : Jacques Donzé, Charquemont
  • Charquemont (Doubs). 210-1 A. Vue générale [la Grande Rue et le bas du village vus du sud], carte postale, s.n., s.d. [3e quart 20e siècle], Combier Impr. à Mâcon
    Lieu de conservation : Collection particulière : Jacques Donzé, Charquemont
  • [Vue aérienne du bas du village depuis le sud], carte postale, s.n., s.d. [3e quart 20e siècle], Ed. aériennes " CIM ", Combier impr. à Mâcon
    Lieu de conservation : Collection particulière : Jacques Donzé, Charquemont

Bibliographie

  • Belmont, Henry-Louis. L'échappement à cylindre (1720-1950) : le Haut-Doubs, centre mondial au XIXe siècle. - Besançon : Technicmédia, 1984. 328 p. : ill. ; 28 cm.
  • Simonin, Michel. L'horlogerie au fil du temps et son évolution en Franche-Montagne, sur le plateau de Maîche. - Maîche : M. Simonin, 2007. 143 p. : ill. ; 30 cm.
  • Vuillet, Bernard. Entre Doubs et Dessoubre. Tome III. Autour de Charquemont et Damprichard, d'après la collection de cartes postales de Georges Caille. - Les Gras : B. Vuillet, Villers-le-Lac : G. Caille, 1991. 243 p. : cartes postales ; 31 cm.

Témoignages oraux

  • Donzé Jacques, ancien horloger, historien de Charquemont
  •  

Intérêt, protection et statut

Afficher les données détaillées

  • Statut de la propriétépropriété privée

Désignation

  • Dénomination(s)maison, atelier
  • Parties constituantes non étudiéeslogement, atelier de fabrication, buanderie, étable, cour, jardin potager

Localisation

  • CommuneCharquemont
  • Adresse 45 et 47 Grande Rue
  • Milieu d'implantationen ville
  • Aire d'étude et cantonPays horloger (le) - Maîche

Étude

  • Copyright© Région Franche-Comté, Inventaire du patrimoine
  • Auteur(s)Poupard Laurent
  • Date de l'étude2014