Patrimoine en Franche-Comté - Moulin à farine, puis usine de bonneterie, puis usine de traitement de surface des métaux

Je recherche :


Afficher les résultats :
Région Bourgogne Franche-Comté
Direction Culture, sport et jeunesse - Service Inventaire et Patrimoine
Hôtel de Région - 4, square Castan CS51857 - 25031 Besançon cedex

Accès aux dossiers d'inventaire

Retour

Moulin à farine, puis usine de bonneterie, puis usine de traitement de surface des métaux

rue du Moulin
70 - Voray-sur-l'Ognon
Dossier IA70000313 réalisé en 2008

Illustrations

Historique

Ce moulin à farine est établi à la fin du 17e siècle, en vertu d'une autorisation donnée en 1693 à Claude Degy. Il est loué, puis vendu en 1706 à Michel Quegain, conseiller du Roi. Le moulin figure sur la carte de Cassini en 1760, et est réglementé par ordonnance royale le 22 décembre 1842. Réaménagé vers 1870, il est équipé de quatre tournants et d'une bluterie à froid, mais il subit un incendie en 1887. Un établissement abritant une fonderie et un battoir, nécessitant une "nouvelle construction", est attestée en 1892. La société anonyme de la Soie Serret, vraisemblablement un établissement de soierie, est présente sur le site en 1906. L'usine est acquise vers 1910 par Léon et Maxime Etienne Druhen, qui implantent une usine de bonneterie, dénommée indifféremment fabrique de tissus et tricoterie. La tricoterie Druhen et Cie fabrique en 1918 des tricots de coton pour jerseys, maillots, gants, etc. Le bâtiment a abrité une entreprise de traitement de surface des métaux dans la seconde moitié du 20e siècle. Il sert aujourd'hui de local pour la base nautique de la commune. Une chaudière verticale Field de marque Loquin (Autun, 71) est autorisée en 1911. Mention de moteurs hydrauliques de 30 ch en 1918. L'usine de bonneterie emploie 14 femmes en 1918.

Afficher les données détaillées

Périodes

  • Principale2e moitié 19e siècle

Description

Le moulin est construit en lit de rivière de l'Ognon. Il est bâti en moellon et pierre de taille de calcaire (avec enduit sur la façade orientale) , un étage de soubassement, et couvert d'un toit à longs pans en tuile plate et tuile mécanique. Le logement comprend un étage carré et un étage de comble. Un second logement a vraisemblablement été annexé au début du 20e siècle, au moment où le moulin a été converti en usine textile. Il possède des baies couvertes d'arcs segmentaires en brique, ainsi qu'une extension construite en brique enduite à ouvertures à linteau métallique.

Afficher les données détaillées

  • Murscalcaire / brique / enduit / moellon / pierre de taille
  • Toittuile mécanique / tuile plate
  • Étagesétage de soubassement / 1 étage carré / étage de comble
  • Couverturestoit à longs pans / demi-croupe
  • Énergiesénergie hydraulique / produite sur place
  • État de conservationétablissement industriel désaffecté

Intérêt, protection et statut

Afficher les données détaillées

  • Statut de la propriétépropriété de la commune

Désignation

  • Dénomination(s)moulin à farine, usine de bonneterie
  • Parties constituantes non étudiéesatelier de fabrication, logement
  • Fonction(s) successive(s) ou actuelle(s) usine de traitement de surface des métaux

Localisation

  • CommuneVoray-sur-l'Ognon
  • Adresse rue du Moulin
  • Milieu d'implantationen village
  • Aire d'étude et cantonHaute-Saône - Rioz
  • Hydrographiel' Ognon

Étude

  • Copyright© Région Franche-Comté, Inventaire du patrimoine
  • Auteur(s)Favereaux Raphaël
  • Date de l'étude2008

Localisation