Patrimoine en Franche-Comté - Immeuble et atelier d'horlogerie, dit maison Savoye

Je recherche :


Afficher les résultats :
Région Bourgogne Franche-Comté
Direction Culture, sport et jeunesse - Service Inventaire et Patrimoine
Hôtel de Région - 4, square Castan CS51857 - 25031 Besançon cedex

Accès aux dossiers d'inventaire

Retour

Immeuble et atelier d'horlogerie, dit maison Savoye

7 square Saint-Amour
25 - Besançon
Dossier IA25000618 réalisé en 2009

Illustrations

Historique

L'immeuble, comprenant huit appartements et huit ateliers d'horlogerie ainsi que des magasins en rez-de-chaussée, a été bâti en 1864 par l'architecte Gustave Vieille pour la famille Savoye. Il est revendu en 1885 au patron de presse Millot. En 1909-1910, l'immeuble abritait trois fabricants de montres : la Zénith (ou société française et suisse d'horlogerie) , Leroy et Cie et Neyret frères, successeurs de Savoye frères. Il hébergeait en outre un graveur de lettres, un atelier pour le parage des ponts et un régleur qui travaillait en réalité pour la maison Leroy. C'est dans l'atelier de Louis Leroy et Cie qu'a été fabriquée, entre 1897 et 1904, la montre la plus compliquée du monde pour le collectionneur portugais Antonio Augusto de Carvalho Monteiro. Grâce à une souscription, la ville de Besançon a pu la racheter en 1956 à ses héritiers afin qu'elle rejoigne la section horlogerie du musée des Beaux-Arts de la ville. L'immeuble semble avoir perdu son activité horlogère bien avant la Deuxième guerre mondiale pour ne rester qu'un bâtiment résidentiel.

Afficher les données détaillées

Périodes

  • Principale3e quart 19e siècle

Auteurs

  • AuteurGustave Vieille, architecte  / attribution par travaux historiques

Description

L'immeuble, de plan en U, avec une petite cour à l'arrière du bâtiment pour ménager l'accès des ouvriers aux ateliers, est situé entre quatre rues, avec une façade principale donnant sur le square Saint-Amour. Le rez-de-chaussée était occupé par quatre magasins, deux arrières-magasins, deux cuisines et deux lieux d'aisance. Chacun des quatre étages était constitué de deux appartements distribués par un escalier principal et de deux ateliers d'horlogerie situés dans les ailes, distribués par deux escaliers de service. Au total, l'immeuble comptait donc huit appartements et huit ateliers d'horlogerie.

Afficher les données détaillées

  • Murscalcaire / pierre de taille
  • Toitardoise
  • Étagessous-sol / 4 étages carrés / étage de comble
  • Élévationsélévation ordonnancée
  • Escaliersescalier dans-oeuvre / escalier tournant à retours avec jour / en charpente
  • Techniques de décorsculpture
  • Représentationsfronton / ordre corinthien / ordre dorique / ordre antique
  • Précisions sur la représentation

    Les angles et les façades du bâtiment sont scandés par des pilastres à ordres superposés d'ordre dorique et corinthien. Les fenêtres du premier étage sont ornés de frontons cintrés.

Intérêt, protection et statut

Si le quartier comprend plusieurs immeubles horlogers avec ateliers et logements attenants, la maison Savoye en constitue le cas le plus développé.

Afficher les données détaillées

  • Statut de la propriétépropriété privée

Désignation

  • Dénomination(s)immeuble, atelier
  • Parties constituantes non étudiéesboutique, atelier, cour

Localisation

  • CommuneBesançon
  • Adresse 7 square Saint-Amour
  • Milieu d'implantationen ville
  • Lieu-dit Saint-Amour îlot
  • Aire d'étude et cantonBesançon centre - Besançon centre ville

Étude

  • Copyright© Région Franche-Comté, Inventaire du patrimoine
  • Auteur(s)Roussel Christiane
  • Date de l'étude1996

Localisation