Patrimoine en Franche-Comté - Maison et atelier d'horlogerie de Charles Guyot

Je recherche :


Afficher les résultats :
Région Bourgogne Franche-Comté
Direction Culture, sport et jeunesse - Service Inventaire et Patrimoine
Hôtel de Région - 4, square Castan CS51857 - 25031 Besançon cedex

Accès aux dossiers d'inventaire

Retour

Maison et atelier d'horlogerie de Charles Guyot

7 bis rue de la Fontenotte
25 - Charquemont
Dossier IA25001304 réalisé en 2014

Illustrations

Historique

La maison est bâtie vers 1931 pour l'horloger Charles Guyot (la matrice cadastrale signale à cette date la construction d'un atelier, doté vers 1943 d'une partie habitation). Guyot travaille avec des voisins, un ouvrier (Alfred Bandelier) et ses trois enfants : Charles (né en 1919), Augusta (née en 1921, mariée à Marcel Mahé, lequel s'installera ensuite au 13 rue de la Fontenotte) et René (né en 1925). Charles père meurt avant le milieu du siècle (vers 1937 ?). Sa veuve loue ensuite peut-être son atelier à la veuve de leur principal client Auguste Chatelain, auparavant dans le "Château", le temps de lui permettre de liquider sa fabrique d'assortiments à cylindre (échappements). A la fin de la deuxième guerre mondiale, René ouvre une entreprise de grossiste en montres (il partira en Alsace vers 1950) et Charles est embauché dans la fabrique de cadrans de montre Elector (1-5 rue Victor Hugo). L'atelier (en appentis à l'ouest) a partiellement été converti en garage et la maison est une simple habitation.

Afficher les données détaillées

Périodes

  • Principale2e quart 20e siècle

Description

La maison et l'atelier ont des murs en moellons calcaires enduits. La première, en rez-de-chaussée et avec étage en surcroît, est coiffée d'un toit à longs pans, pignons couverts et couverture de tuiles mécaniques, le second d'un toit métallique en appentis. Une fenêtre horlogère est visible sur le mur occidental de l'atelier, dans l'angle sud-ouest.

Afficher les données détaillées

  • Typologiesbaie horlogère
  • Murscalcaire / moellon / enduit
  • Toittuile mécanique / fer en couverture
  • Étagesen rez-de-chaussée / étage en surcroît
  • Couverturestoit à longs pans / pignon couvert / appentis
  • Escaliersescalier dans-oeuvre

Documentation

Documents d’archives

  • 3 P 128 Cadastre de la commune de Charquemont, 1812-1963- 3 P 128/1 : Registre des états de sections (1812)- 3 P 128/2-3 : Matrices cadastrales des propriétés bâties et non bâties [1823-1906]- 3 P 128/5 : Matrice cadastrale des propriétés bâties (1882-1910)- 3 P 128/8-9 : Matrice cadastrale des propriétés bâties (1911-1963)
    Lieu de conservation : Archives départementales du Doubs, Besançon  - Cote du document : 3 P 128

Témoignages oraux

  • Donzé Jacques, ancien horloger, historien de Charquemont
  • Gaume Chantal, fille de Marcel Mahé et petite-fille de Charles Guyot. Charquemont
  •  

Intérêt, protection et statut

Afficher les données détaillées

  • Statut de la propriétépropriété privée

Désignation

  • Dénomination(s)maison, atelier

Localisation

  • CommuneCharquemont
  • Adresse 7 bis rue de la Fontenotte
  • Milieu d'implantationen ville
  • Aire d'étude et cantonPays horloger (le) - Maîche

Étude

  • Copyright© Région Franche-Comté, Inventaire du patrimoine
  • Auteur(s)Poupard Laurent
  • Date de l'étude2014