Patrimoine en Franche-Comté - Hôtel Porcelet, puis Chifflet, actuellement école primaire Sainte-Ursule

Je recherche :


Afficher les résultats :
Région Bourgogne Franche-Comté
Direction Culture, sport et jeunesse - Service Inventaire et Patrimoine
Hôtel de Région - 4, square Castan CS51857 - 25031 Besançon cedex

Accès aux dossiers d'inventaire

Retour

Hôtel Porcelet, puis Chifflet, actuellement école primaire Sainte-Ursule

8 rue Pasteur
25 - Besançon
Dossier IA25000195 réalisé en 2001

Illustrations

Historique

L'hôtel, qui conserve quelques éléments de la fin du 15e siècle ou du début du 16e siècle, a été reconstruit en grande partie entre 1560 et 1566, dates portées sur la façade principale. Le logis principal est bâti sur trois caves plus anciennes dont deux voûtées en berceau. La troisième occupant toute la partie droite, constituée de trois travées voûtées d'arêtes reposant sur deux rangées de colonnes à chapiteaux octogonaux, date peut-être du 15e siècle. Ces trois caves, perpendiculaires à la rue, semblent indiquer que le logis sur rue actuel a été constitué par la réunion de trois parcelles contiguës. D'après les travaux historiques, l'hôtel devait déjà appartenir au 16e siècle à la famille Chifflet, et aurait succédé à l'hôtel Porcelet qui avait abrité, entre 1290 et 1397, le conseil de la commune. Dans la première moitié du 17e siècle, un corps de logis sur cour, parallèle au logis principal, est ajouté : les armoiries bûchées (des Chifflet ?) et la date 1623 subsistent au-dessus du passage. En 1773, François-Xavier Chifflet d'Orchamp, premier président au Parlement, demande la permission de régulariser les baies de la façade sur rue (daté par source). L'édifice, qui abritait une activité commerciale à l'enseigne du Lyon vert, est peut-être vendu peu après au négociant Jean-Baptiste Moutrille puisqu'en juillet de la même année, celui-ci demande, dans une nouvelle requête en voirie, le remplacement d'une porte, à l'angle droit de la façade, par une fenêtre (daté par source). En 1774, le même demande la permission de poser une enseigne avec l'inscription : à la brasserie des Gobelins, Moutrille et Compagnie (daté par source). A la fin du 19e siècle ou au début du 20e siècle, l'édifice est acheté par la Compagnie de Sainte-Ursule pour y installer une école primaire. Entre le 19e et le 20e siècle, l'hôtel a subi des modifications : l'entrée secondaire sur la rue Emile Zola est supprimée et lotie, les escaliers refaits, l'intérieur des corps de bâtiment réaménagés, un bâtiment et le jardin en fond de parcelle détruits pour aménager une grande cour.

Afficher les données détaillées

Périodes

  • PrincipaleMoyen Age
  • Principale16e siècle
  • Principale1er quart 17e siècle
  • Principale3e quart 18e siècle

Dates

  • 1561daté par source, daté par travaux historiques, porte la date
  • 1565daté par source, daté par travaux historiques, porte la date
  • 1623daté par source, daté par travaux historiques, porte la date

Auteurs

Description

Bâti sur une grande parcelle d'angle irrégulière, avec une entrée secondaire débouchant sur une autre rue, l'hôtel est constitué d'un logis principal de plan en L, d'un corps de logis secondaire en parallèle sur cour, et de divers autres corps de bâtiments situés dans la deuxième cour, dont les fonctions d'origine sont mal définies : un édicule voûté d'ogives est considéré cependant comme l'ancienne chapelle de l'hôtel. Le logis principal sur rue est bâti sur trois caves perpendiculaires à la rue : les deux plus petites sont voûtées en berceau, la troisième, occupant toute la partie droite, est à trois travées voûtées d'arêtes, reposant sur des colonnes à chapiteaux octogonaux. Les trois passages traversants sont couverts d'un plafond à la française.

Afficher les données détaillées

  • Typologieshôtel sur rue
  • Murscalcaire / enduit / moellon
  • Toittuile plate
  • Étagessous-sol / 2 étages carrés / étage de comble
  • Couvrementsvoûte d'arêtes / voûte d'ogives / voûte en berceau
  • Escaliersescalier dans-oeuvre
  • Techniques de décorsculpture
  • Représentationsarmoiries
  • Précisions sur la représentation

    armoiries buchées au-dessus du portail du logis secondaire

Intérêt, protection et statut

L'hôtel, qui aurait appartenu à la famille Chifflet dès le 16e siècle, et bien que transformé intérieurement, conserve l'essentiel de ses élévations et de ses corps de bâtiments anciens. Les trois passages traversants couverts d'un plafond à la française, les caves et la haute toiture à croupes du logis sur rue sont remarquables.

Afficher les données détaillées

  • Éléments remarquables sous-sol, passage d'entrée
  • Statut de la propriétépropriété privée

Désignation

  • Dénomination(s)hôtel
  • Parties constituantes non étudiéeschapelle, logement, remise, jardin, cour
  • Fonction(s) successive(s) ou actuelle(s) école primaire

Localisation

  • CommuneBesançon
  • Adresse 8 rue Pasteur
  • Milieu d'implantationen ville
  • Lieu-dit Pasteur îlot
  • Aire d'étude et cantonBesançon centre - Besançon centre ville

Étude

  • Copyright© Région Franche-Comté, Inventaire du patrimoine
  • Auteur(s)Roussel Christiane
  • Date de l'étude1996

Localisation